Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

22 janvier 2008

  • Genèse de New moon
  • Voici la genèse de New moon telle que Stephenie l'explique sur son site. Certaines bizarreries tiennent compte du fait qu'elle raconte elle-même cette histoire.

    Ecrire une suite est une expérience très différente que décrire une histoire, du moins pour Stephenie.

    A l’origine, elle n’avait pas dans l’idée d’écrire un roman ou de débuter une carrière d’écrivain. Elle souhait juste écrire une histoire pour son plaisir personnel, la laisser se développer et voir jusqu’où elle l’entraînerait. Aucune pression, juste du plaisir.

    La première suite de Twilight qu’elle a écrite, Forever Dawn, était dans le même état d’esprit. Elle n’avait pas prévu de rédiger une suite, pas plus qu’elle n’avait prévu d’écrire un premier livre. Au départ, Twilight avait une fin mieux définie. Mais lorsqu’elle eut fini, elle a commencé à écrire des épilogues. Elle a ainsi rédigé 3 textes, d’une centaine de pages chacun. Elle réalisa alors qu’elle n’était pas prête à arrêter l’histoire de Bella et Edward. Un de ces épilogues s’est alors transformé en Forever Dawn. Néanmoins, Stephenie n’a pas l’intention de le publier car elle trouve le texte pas très bon et même certains passages assez embarrassants. Une partie du contenu servira pour le quatrième tome mais ce ne sera pas la base de l’histoire donc on n’en sait pas plus finalement.

    Stephenie en était déjà à 300 pages de Forever Dawn lorsque sa vie a été bouleversée. Twilight venait d’être publié. Le public allait lire ce qu’elle avait écrit. Les jeunes adultes, plus particulièrement. De façon non intentionnelle, elle avait écrit une histoire pour jeunes adultes. (NDLR : Ce genre est très populaire aux Etats-Unis mais ne correspond pas tout à fait aux romans adolescents en France) Elle réalisa alors rapidement que Forever Dawn ne suivait pas les règles des histoires pour jeunes adultes. Toutefois, elle a fini d’écrire Forever Dawn car elle était prise dans l’histoire, tout en sachant qu’il ne verrait jamais la lumière du jour. Elle l’a offert à ma grande sœur en cadeau d’anniversaire. Puis, elle a commencé la véritable suite.

    En fait, dans Forever Dawn, elle était passée rapidement sur les années de lycée de Bella, faisant un bond en avant dans sa vie en mettant en avant des sujets plus matures. Par conséquence, lorsqu’elle a esquissé l’ébauche de New moon, elle est retournée à la dernière année de lycée de Bella et a demandé à ses personnages ce qui s’était passé. (NDLR : elle parle à ses personnages comme s’ils existaient vraiment) Elle a rapidement regretté de leur avoir demandé leur avis car ils lui ont raconté une histoire à laquelle elle ne s’attendait pas. Plus particulièrement, Edward lui a dit quelque chose qu’elle ne voulait pas entendre.

    A ce moment là, Stephenie précise qu’elle n’est pas folle et qu’elle est juste un écrivain de personnages. Elle écrit ses histoires grâce à ses personnages qui sont pour elle à la fois sa motivation et sa récompense. La difficulté avec des personnages forts et bien définis est qu’elle ne peut pas les faire agir sans que cela soit conforme à leur caractère. Ils doivent être comme ils sont et, en tant qu’auteur, ils sont souvent hors de son contrôle.

    Lorsqu’elle a commencé New moon (qui n’avais pas encore de titre à ce moment-là), il était devenu clair qu’Edward était Edward et qu’il devait se comporter uniquement comme Edward devait le faire. Et à cause de ça, Edward est parti. Pourtant, Stephenie ne voulait pas qu’il parte. Elle était autant en colère et en larmes que les fans qui discutaient sur les forums. Elle a tenté de le raisonner, de lui présenter plusieurs options, elle l’a supplié, mais Edward est resté inflexible. (NDLR : j’effectue la traduction des textes de son site où elle parle à la première personne donc c’est normal que ça soit un peu bizarre)

    Le jour où Midnight sun sera disponible, les lecteurs comprendront mieux ce qui s’est passé dans la tête d’Edward. Alors que Bella pense qu’elle n’est pas assez bien pour Edward, celui-ci se représente comme un monstre sans âme qui va détruire la vie de Bella et mettre en danger son âme. L’incident avec Jasper a joué le rôle de catalyseur, le forçant à agir. Il est déterminé à sauver Bella. Il pense que la meilleure manière d’y parvenir est de supprimer l’existence des vampires de sa vie.

    Est-ce qu’il est stupide ? Dans un certain sens, oui. Mais il ne voit pas d’autre moyen de protéger Bella. Edward vit avec l’idée que s’il n’avait pas été assez rapide, s’il n’avait pas lu dans les pensées de Jasper à ce moment-là, est-ce que la mort de Bella serait mieux qu’une vie avec lui ? Si elle mourrait à 18 ans et qu’elle allait au paradis, est-ce que cela vaudrait mieux que d’être immortel mais d’avoir une existence damnée et sans âme ? Edward pense que oui. Toutefois, il sait qu’il ne sera jamais capable de la voir mourir. Par conséquence, il préfère partir loin d’elle avant que quelque chose arrive et ne fasse que la mordre devienne une nécessité.

    Donc Edward part et la pilule est difficile à avaler mais une fois que Stephenie a accepté l’inévitable, elle eut une question intéressante à traiter. Que se passerait-t-il si l’amour de votre vie vous quittait ? Pas une amourette de lycée, pas un petit ami quelconque, ni quelqu’un qu’on peut remplacer. Le véritable amour. Le vrai. Votre autre moitié, votre âme. Que se passerait-t-il si elle vous quittait ?

    La réponse est différente à chaque fois. Juliette (de Shakespeare) a la sienne, Marianne Dashwood (Raisons et sentiments de Jane Austen) en a une autre, Scarlett O’Hara (Autant en emporte le vent) également.

    Stephenie devait répondre pour Bella. Que ferait Bella Swan si son amour la quittait ? Pas seulement l’amour, mais Edward Cullen ! Aucune des héroïnes précédentes n’avait perdu d’Edward.

    Elle a laissé Bella répondre pour elle-même, écrivant ce qu’elle aurait fait dans ces cas-là. Ce fut difficile de retranscrire la peine de Bella car elle ressentait ce qu’elle écrivait et qu’elle était souvent en larmes. En même temps, ce fut toujours intéressant. Bella l’a surprise avec sa détermination farouche et tenace. Bella a repoussé sa douleur, vivant pour les autres, en particulier pour Charlie.

    Voilà comment est né New moon. Pour trouver le titre, après Twilight, elle a du réfléchir à l’ambiance de cette suite. Comme c’est la période la plus sombre de la vie de Bella, elle a pensé que c’était judicieux de nommer le livre comme la phase après l’étape la plus noire de la nuit, c’est-à-dire une nuit sans lune.

    Lorsque certains exemplaires ont été distribués à ses fans, elle leur a demandé de lire New moon 2 fois, leur promettant de leur expliquer pourquoi plus tard. En effet, la première fois qu’ils lisaient New moon, elle trouvait que les lecteurs étaient tellement perturbés par l’absence d’Edward qu’ils n’atteignaient pas la moitié du livre. Ils lisaient rapidement et sautaient des passages jusqu’à ce qu’ils le retrouvent. En faisant cela, ils rataient une bonne partie de l’histoire. Lors d’une seconde lecture, sachant qu’Edward reviendrait dans l’histoire en temps et en heure, le lecteur pouvait se concentrer et profiter du merveilleux Jacob Black.

    Stephenie n’avait pas réalisé jusqu’à la version finale combien ses personnages avaient tiré d’enseignement de cette expérience. Sans cette séparation douloureuse, Bella aurait pu ne jamais réaliser qu’Edward tenait vraiment à elle. Aucune importance qu’elle pense à quel point il est parfait, et à quel point elle n’est pas parfaite, Edward lui appartient. Les mots ne peuvent pas décrire précisément le bouleversement de l’état d’esprit de Bella après cette découverte.

    Tout aussi brusquement, Edward découvre finalement l’intensité des sentiments de Bella pour lui, quelque chose qu’il avait toujours sous-estimé. Il connaissait très bien la nature humaine. Il avait vu et analysé des centaines de milliers de relations humaines et aucune d’elles ne s’était rapproché de la profondeur et de la durée de l’amour d’Esmée et Carlisle, ou d’Alice et Jasper, ou encore de Rosalie et Emmett. Peut-on le blâmer d’avoir pensé, après une centaine d’années d‘existence, avoir un amour plus profond que sa petite amie humaine de 18 ans ? Edward est une sorte d’omniscient. Il a appris beaucoup de choses par l’expérience, le plus important étant que les sentiments de Bella pour lui sont une exception chez les humains. L’autre chose qu’il a apprise est que, malgré toute sa connaissance, il est encore capable de faire des erreurs de jugement.

    Il est temps de parler du cadeau que Stephenie a reçu de New moon et qu’elle adore : Jacob Black.

    Le moment où Jacob fut transformé en personnage majeur fut étrange. A l’origine, Jacob était juste un instrument. Dans Twilight, Bella avait besoin d’un moyen de trouver la vérité à propos d’Edward et la tribu des Quileutes, avec leurs fantastiques légendes, constituait une bonne option pour cette révélation. Jacob est alors né afin de révéler le secret de Bella et d’Edward.

    Quelque chose arriva alors que Stephenie ne s’y attendait pas. Jacob était sa première expérience de personnage récurrent et mineur qui se développait avec tellement de fougue qu’elle ne pouvait pas le cantonner à un petit rôle. Depuis Jacob, c’est arrivé à nouveau avec quelques personnages censés être mineurs, et elle aime quand ça arrive même si cela modifie son plan. Au début, alors que Jacob ne devait apparaître que dans le chapitre 6 de Twilight, il était très vivant. Elle l’aimait vraiment. Plus qu’elle n’aurait du pour un passage aussi court. Bella l’aimait. Sa confiance et son affection instinctives sont apparues sans son intervention. Son agent et son éditeur l’appréciaient également. « Pouvons-nous avoir davantage de Jacob dans l’histoire ? » lui demandèrent-ils.

    Bien sûr qu’ils pouvaient !

    Stephenie a écrit New moon pendant la phase d’édition de Twilight. Alors, lorsque Jacob a commencé à prendre la relève dans New moon, elle a pu retourner en arrière et accordé plus de place à Jacob et Billy dans Twilight.

    Beaucoup de gens lui ont accordé plus de crédit qu’elle n’en méritait. Ils pensaient qu’elle savait depuis le départ que Jacob était un loup-garou. Ce n’est pas le cas. Twilight était supposé être un roman unique. Il n’y avait aucun loup-garou dans son esprit lorsqu’elle a écrit Twilight. Les légendes des Quileutes que Jacob raconte à Bella dans le chapitre 6 sont d’authentiques histoires qu’elle a apprises lorsqu’elle faisait des recherches sur la tribu, excepté le mythe des vampires. Elle a utilisé la légende des loups-garous car cela cadrait avec ses connaissances de lutte acharnée entre vampires et loups-garous. Le rêve de Bella où elle voit Jacob se transformant en loup pour la protéger n’avait aucune signification à ce moment. Il s’agissait juste d’une manière de donner à Bella une interprétation de la situation.

    Bien sûr, elle sait que les personnes croient que les rêves peuvent avoir un impact important sur leur vie. Le rêve concernant le loup de Bella est une des images favorites de Twilight pour Stephenie. Lorsqu’elle a commencé à écrire New moon, cette image lui est restée en tête. Et elle s’est demandé si ce serait bien si c’était la vérité, si toutes les légendes de Jacob étaient réelles. Que se passerait-il si Jacob descendait vraiment des loups-garous ?

    Cela a commencé à s’emboîter. Sam sur la plage dans Twilight n’était pas juste un croyant des anciennes traditions, il était le premier loup-garou contemporain. Les avertissements de Billy étaient plus flagrants, il avait des évidences sous les yeux, plutôt que juste des suspicions. Et Jacob possédait un énorme secret en héritage qui n’attendait que de s’abattre sur lui.

    A ce moment, tous les éléments importants de l’histoire étaient réunis et elle n’eut plus qu’à écrire.

    C’est difficile pour Stephenie de raconter la joie que lui a procuré le processus d’écriture lorsqu’elle a crée Twilight. C’était quelque chose qu’elle avait fait pour le plaisir, sans se soucier de ce que les autres pouvaient en penser car personne d’autre n’était censé le lire. Avec New moon, elle savait que les gens allaient le lire. Et certains allaient avoir un stylo rouge à la main pendant qu’ils lisaient. Elle en savait assez sur le processus d’édition pour savoir qu’il y avait des modifications douloureuses à faire, les passages qu’elle aimait pouvaient ne pas se retrouver dans la version finale. Elle avait à réfléchir à  nouveau, corriger et retravailler.

    Cela prit environ 5 mois, mais le processus d’édition fut plus long et plus difficile que pour Twilight. New moon était une histoire difficile à raconter, pas seulement de manière émotionnelle, mais également de façon technique.

    Le troisième livre fut plus facile dans plusieurs sens. Stephenie a beaucoup appris avec New moon et elle a grandi en tant qu’écrivain. Encore mieux, ses personnages ont grandi et muri dans une direction intéressante.

    Dazzled par Francesca dans Saga Twilight - 2 Messages
    Tags :


    Vos messages

      "En effet, la première fois qu’ils lisaient New moon, elle trouvait que les lecteurs étaient tellement perturbés par l’absence d’Edward qu’ils n’atteignaient pas la moitié du livre. Ils lisaient rapidement et sautaient des passages jusqu’à ce qu’ils le retrouvent. En faisant cela, ils rataient une bonne partie de l’histoire. Lors d’une seconde lecture, sachant qu’Edward reviendrait dans l’histoire en temps et en heure, le lecteur pouvait se concentrer et profiter du merveilleux Jacob Black."

      C'est exactement ça !! J'i lu Tentation olusieurs fois, et c'est exactement ça !!! Et j'adore aussi Jacob ♥

      Super ton blog !! Continue comme ça !!!

      (^-^)/

      De la part de Ad', 24 juin 2008 à 11:20 | | Répondre
    • Merci Ad!

      En effet, j'ai fait pareil, quand j'ai lu la quatrième de couverture de Tentation, j'ai cru que j'allais hurler, alors j'ai lu la fin du livre avant (je le fais tout le temps mais là c'était cas de force majeure) et j'ai été heureusement tout de suite rassurée!

      De la part de Francesca, 24 juin 2008 à 11:31 | | Répondre
    Nouveau commentaire