Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

06 octobre 2010

  • Interviews de Cécile Terouanne, la directrice de Black Moon
  • BM

    Noémie a interviewé Cécile Terouanne, la directrice éditoriale de Black Moon, sur son métier et sur la célèbre collection YA.

    Voici quelques extraits :

    Tu voyages souvent (notamment aux Etats-Unis) pourquoi?

    La grande majorité des titres qui sont publiés en grand format sont des traductions. Cela implique d'acquérir les droits de publier des ouvrages en langue française, majoritairement issus de la langue anglaise. A New York, comme à la foire du livre de Francfort ou celle de Bologne, je rencontre les éditeurs et les agents qui représentent ces ouvrages, leurs auteurs, et cèdent les droits.

    Comment est partie l'idée Black Moon?

    FASCINATION a été publié en novembre 2005 sans intitulé de collection. Ont suivi d'autres titres en 2006, puis TENTATION, et c'est début 2007 seulement, avec les LARMES NOIRES de Julius Lester que nous avons décidé de fédérer ces titres, unis déjà par une identité graphique réelle (couverture avec photo très graphique sur fond noir).
    Le nom de "Black Moon" a été une succession d'intuitions, "black" parce que cela fait référence à une des couleurs préférées des adolescents, et "moon" parce que j'ai pensé à un groupe de musique emblématique pour moi quand j'étais ado (je suis vieille déjà !), Pink Floyd, dont un des albums culte est
    THE DARK SIDE OF THE MOON.
    Voilà, ainsi est née la collection Black Moon, qui est désormais une marque à part entière.

    Tu parles d'enchères en quoi consistent-elles?

    Les enchères ne se déroulent pas tout à fait comme à Drouot ( lieu des ventes aux enchères sur Paris) , car nous ne sommes pas dans la même pièce et n'entendons pas ce que les autres "offrent". C'est pourtant bien l'agent qui joue à la fois le rôle de l'expert et du commissaire priseur, qui demande à l'un, puis à l'autre, et qui parfois décide de procéder à la best offer : toutes les parties en lice annoncent alors leur "meilleur prix", et c'est le meilleur qui gagne définitivement. Les enchères mettent en jeu une dimension financière essentielle (niveau de l'avance et de droits), mais il y a aussi toute la mise en scène marketing et promotionnelle qui joue, "comment on va publier XXX, quel lancement on va offrir à l'auteur de XXX..." etc.
    Et avec Black Moon, j'ai des choses à raconter !

    Peux-tu m'en dire un peu plus sur les prochains gros buzz Black Moon?

    IMMORTELS et DELIRIUM sont les prochains grands événements Black Moon. Les auteurs viendront en France, et nous avons l'ambition avec elles d'imposer Black Moon non seulement comme LA marque référence pour les jeunes adultes, mais une marque de littérature à la fois commerciale et de qualité, avec de "vrais" auteurs, qui travaillent, vont à la rencontre de leurs lecteurs, vivent dans le monde d'aujourd'hui !

    Toute l'interview est à lire ici

    Iwry a également interviewé Cécile :

    Au moment de l'acquisition des droits en France, où en était l'évolution du phénomène Twilight à l'étranger?

    Les droits de TWILIGHT ont été acquis sur manuscrit dès janvier 2005, l'édition US paraissant en fin d'année (octobre) et l'édition française un mois plus tard (novembre). Il n'était alors nullement question d'un « phénomène » et nul n'anticipait ce qui allait se déclencher en 2008 à partir de la publication du tome 3 (fin 2007) et de l'annonce du tome 4 (BREAKING DAWN, publié en août 2008 aux US et en octobre 2008 en France).

    Avez-vous été surprise par le choix de ce spin-off?

    J'ai été surprise par le fait qu'il y ait un spin-off et je vous assure que ça a été une formidable surprise lorsque l'agent m'a appelée début mars 2010, sous le sceau du plus grand secret, pour m'annoncer la livraison de ce texte inattendu à la fin du mois. Et à la lecture j'ai trouvé très judicieuse l'idée de prêter vie à Bree Tanner qui apparaît fugacement à la fin du tome 3. C'était pour Stephenie Meyer l'occasion de prêter vie à une vampire et de nous permettre une autre approche de ces créatures, plus frontale, peut-être plus « brute » sinon brutale, car Stephenie Meyer conserve sa plume unique et soyeuse !

    Quelles autres sagas recommanderiez-vous aux fans de Twilight?

    Sans hésitation (ni jeu de mots !) : 16 LUNES de Kami Garcia et Margaret Stohl !! Puis FRISSON de Maggie Stiefvater et en 2011 IMMORTELS de Rachel Caine et DELIRIUM de Lauren Oliver. Pour être très fair-play, je pense que la série d'Alyson Noël chez Michel Lafon (que j'ai perdue aux enchères ;-(( est très bien aussi ! Et enfin, suivez les VAMPIRES DE MANHATTAN de Melissa de la Cruz chez Albin Michel et... bientôt en poche chez nous !

    Toute l'interview à lire ici

    Dazzled par Francesca dans Divers - 4 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • Merci à Noémie, Cécile Terouanne et à toi Fran.
      C'est toujours sympa de pouvoir en savoir un peu plus^^

      De la part de Missy, 06 octobre 2010 à 11:07 | | Répondre
    • merci pour l'article!

      De la part de noémie, 06 octobre 2010 à 12:38 | | Répondre
    • D'accord avec Missy j'aime bien connaitre ce genre de détails. Par contre pas trop d'accord avec le coup de la couleur, le noir n'est pas la couleur des adolescents pschhhhh... A moins qu'on ait tous été gothique ? Bon ok je stéréotype à mon tour, mais honnêtement on dirait que tous les ados sont des rebelles qui repeignent leur chambre en noir lol, perso j'ai toujours adoré le jaune. ^^

      De la part de Lisa, 06 octobre 2010 à 18:50 | | Répondre
    • Ohhh ils ont perdu Evermore, je parie qu'ils ont du aussi enchérir sur Nightworld, mais Michel Lafon sont très forts ^^

      De la part de Francesca, 07 octobre 2010 à 17:05 | | Répondre
    Nouveau commentaire