Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

24 octobre 2010

  • Coup de coeur, Nora Roberts
  • Coup_de_coeur

    Présentation de l’éditeur

    Doug est un parfait gentleman. C’est aussi un voleur de grand talent. Whitney est une jeune New-Yorkaise richissime et au caractère bien trempé. Rien ne les destinait à se rencontrer, et pourtant...

    Poursuivi par trois malfrats, Doug se réfugie dans la voiture de la belle. Il a dérobé des documents prouvant que les fabuleux bijoux de Marie-Antoinette dorment dans une grotte à Madagascar. Whitney, qui s’ennuie ferme, prend le large avec le séduisant bandit. Les deux aventuriers vont-ils échapper aux tueurs lancés à leurs trousses ? et, surtout, à l’attraction qui les attire irrésistiblement ?

    Mon avis

    Même en étant une fan absolue de Nora Roberts, je reconnais que cet auteur peut alterner le meilleur et le moins bon, comme avec ce roman qui n’est pas de première fraîcheur puisqu’il date de 1987 mais dont on ne peut pas dire qu’il a mal vieilli puiqu’elle a écrit des histoires à cette époque qui étaient de meilleure facture. Si l’intrigue est intéressante avec un cours d’histoire passionnant et instructif sur Marie-Antoinette, la Révolution française et la Terreur ainsi que des voyages aux 4 coins du monde, de New York à Madagascar en passant par Paris, les personnages ne sont pas à la hauteur du rythme trépidant que l’auteur a voulu imprimer à son récit.

    Whitney est le stéréotype de la jeune héritière tellement riche qu’elle s’ennuie car elle a tout à ses pieds sans qu’elle n’ait à se battre. Cela peut devenir vraiment exaspérant en la voyant évoluer dans une existence rêvée par la majorité du commun des mortels alors qu’elle-même aspire à autre chose. Heureusement, dans le cas présent, l’auteur réussit à rendre son personnage féminin drôle et attendrissant même si elle est en fait plutôt agaçante la plupart du temps. Alors qu’elle s’était lancée dans cette aventure périlleuse comme s’il s’agissait d’un jeu, elle finit quand même par prendre conscience de la gravité de la situation bien qu’elle bénéficie d’une chance extraordinaire qui la fait passer les nombreux obstacles avec une facilité déconcertante. Ces sentiments contradictoires qui en émergent ne rendent pas la lecture aussi agréable qu’elle aurait pu l’être.

    Doug est un voleur professionnel doté d’une conscience morale et d’un code d’honneur. Eh oui, ce genre d’individu peut exister, du moins dans les livres. Après menus larcins, il décide de partir à la conquête d’un trésor vieux de 200 ans en emmenant avec lui sa principale créancière en la personne de Whitney. Mal décrit, insuffisamment développé que ce soit concernant ses sentiments pour celle-ci, son passé trouble ou ses motivations pour cette activité illégale, l’auteur parvient malgré tout à le rendre sympathique à défaut de plus.

    Leur rencontre est pour le moins originale et leurs affrontements sont tout aussi explosifs et malicieux. Les deux personnages prennent un malin plaisir à se disputer, se lancer des piques et à tenter de doubler l’autre que ça en devient agréable. Toutefois, cela aurait pu être nettement meilleur avec des personnages plus fouillés en émotion et en complexité.

    Le personnage du gentleman cambrioleur ayant été traité de meilleure manière par Nora Roberts, notamment avec Une femme dans la tourmente ou Les illusionnistes, oubliez ce roman pour vous plonger dans d’autres plus récents et excellents.

    Dazzled par Francesca dans Livres - 2 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • J'ai pas lu celui-ci, mais j'ai vue que tu as fait référence a "une femme dans la tourmente" comme étant meilleur et j'confirme qu'il est bien (sans pour autant faire de comparaison à celui-ci puisque je ne l'ai pas lu :s)
      lol

      De la part de naikyy, 24 octobre 2010 à 18:34 | | Répondre
    • Oui, c'est un des mauvais de Nora en terme de roman individuel, c'est dommage.

      De la part de Francesca, 25 octobre 2010 à 15:21 | | Répondre
    Nouveau commentaire