Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

19 juillet 2011

  • Un jeu interdit, LJ Smith
  • Un jeu interdit

    Présentation de l'éditeur

    Jenny a toujours mené une vie de rêve : des parents aimants, plein d’amis, et l’opportunité de faire tout ce qu’elle veut. Afin d’organiser la fête d’anniversaire la plus éblouissante de l’année pour son amoureux, elle décide d’offrir à ses invités une aventure dont ils se souviendront. Dans le nouveau magasin d’un quartier obscur, l’énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers « le Jeu », une expérience unique…

    Alors qu’elle construit le plateau avec ses camarades, Jenny en comprend, trop tard, les véritables règles. Ils vont devoir franchir une par une les pièces d’une demeure maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S’ils n’y parviennent pas avant l’aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours.

    Mon avis

    Cet ouvrage regroupe la trilogie complète de LJ Smith écrite en 1994. Il s'agit donc d'un bon gros pavé, mais la lecture est toutefois très rapide car chaque tome fait à peu près 200 pages seulement.

    Le jeu me fait penser à Atmosfear, ce jeu de plateau et VHS (oui c'est vieux ^^) auquel je jouais quand j'étais au collège (je me souviens d'une partie sympa la nuit d'Halloween...) et qui se basait sur les plus grandes peurs des joueurs. Ici, c'est pareil, il s'agit de se confronter à sa plus grande peur, souvent cachée.

    L'intrigue est simple, le premier tome se déroule de manière très schématique et n'apporte rien d'intéressant. La suite est plus passionnante car plus ambigüe, notamment le trouble que Jenny a vis-à-vis de Julian, et le point de vue de Tom est intéressant car on comprend ses failles et ses sentiments envers Jenny, lui qui semblait a priori assez froid envers elle. Le dernier tome brouille encore un peu plus les pistes et offre un final satisfaisant.

    Jenny a une évolution très intéressante au fil de l'histoire. Au départ, c'est une jeune fille qui a l'air d'être la plus faible du groupe, entièrement dépendante de son petit ami Tom qui se fiche un peu d'elle au premier abord... Elle est donc vulnérable et un peu agaçante au début. Néanmoins, avec les épreuves, elle murit très rapidement et se trouve un courage et une force insoupçonnées particulièrement pour sauver ses amis. C'est elle qui devient la plus forte, le soutien du groupe, les autres révélant peu à peu leurs points faibles, même s'ils restent bien entendu solidaires. Sa relation avec Tom se modifie également, elle apprend à se détacher d'elle et à écouter ses propres désirs avant ceux de son copain. Sa relation avec Julian est un mélange de suspicion, de peur et de désir, c'est fascinant de voir Jenny grandir sur le domaine sexuel, de voir cette adolescente passer d'une relation avec son ami d'enfance à cette ouverture et cette prise de conscience de l'autre, un émoi qui la transfigure et lui donne plus de confiance en elle.

    Bien que l'épaisseur de l'ouvrage puisse décourager les lecteurs, il est au contraire très facile de lire cette histoire, comme toutes celles de LJ Smith qui sont assez basiques mais dont on ne peut pas lâcher en cours de route.

    Un jeu interdit

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 6 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • Javais déjà envie de lire cette trilogie... Ton avis ne fait que la confirmer... Et ta référence à Atmosfear me rappelle de bons souvenirs également
      Merci à toi pour ton commentaire (et pour tes commentaires en général)

      De la part de Flo, 19 juillet 2011 à 09:55 | | Répondre
    • De rien, j'ai mes propres références lol Atmosfear m'a fait délicieusement frissonet avec le vieux tout fripé à la TV qui hurlait STOP!!!! ^^

      De la part de Francesca, 19 juillet 2011 à 10:01 | | Répondre
    • je nai pas accroché

      J'ai eu beaucoup de mal a le finir ! je m'ennuyais !

      je n'avais qu'une hate le finir vite et passer a autre chose

      le jeu ma fait penser à Jumanji. les personnages sont sans plus. j'ai été décu, mais tant mieux si d'autre l'ont adoré !

      je pense arrêter les livres de L.J Smith.

      Voilà.

      De la part de sandrine0308, 19 juillet 2011 à 12:13 | | Répondre
    • C'est dommage! Le style de LJ Smith est particulier, très simpliste, je le lis très vite donc ça me gêne pas.

      De la part de Francesca, 19 juillet 2011 à 17:27 | | Répondre
    • J'ai bien aimé moi aussi passer un moment en compagnie de Jenny et ses amis, plutôt sympa! Même si c'est clair que ça n'est pas extraordinaire!

      De la part de Mycoton32, 19 juillet 2011 à 19:36 | | Répondre
    • J'hésitais mais tu m'as fini de me convaincre de l'acheter. De plus jusque là tous ce que j'ai lu de cet auteur m'a bien plu. Merci Fran

      De la part de Titia, 20 juillet 2011 à 10:42 | | Répondre
    Nouveau commentaire