Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

29 septembre 2011

  • Blood Magic, Tessa Gratton
  • Blood Magic

    Présentation de l'éditeur

    Le père de Silla a-t-il tué sa mère dans un accès de folie ? La jeune fille n’en croit rien. Un jour, un mystérieux personnage lui apprend que celui-ci avait des pouvoirs magiques et lui remet un recueil de sortilège écrit de sa main. Espérant en savoir plus en lisant le livre, Silla découvre l’existence de Joséphine, une sorcière maléfique liée à l’histoire de son père et apprend qu’elle a, elle aussi, des prédispositions à la magie. C'est à ce moment-là qu'elle rencontre Nick, qui vient d'arriver au lycée. Au contact de Silla, le passé de Nick refait inexorablement surface. Les deux adolescents se retrouvent liés par la Magie du Sang. Ensemble, ils vont apprendre à se connaître, à utiliser leurs dons et découvrir ce qui est arrivé à leurs parents.

    Mon avis

    Ce premier roman est un très bon livre, mystérieux, sanglant, oppressant et très original, qui va un peu plus loin dans la violence que la plupart des romans jeunesse.

    Depuis le mort de ses parents, Silla vit avec son frère ainé Reese qui n'est finalement pas parti à l'université et sa belle grand-mère Judy. Elle reçoit d'une personne anonyme un livre de sorts qui appartenait à son père. Silla découvre alors la magie. Elle fait également la connaissance de Nick, qui vient d'emménager avec son père et sa belle-mère qu'il déteste. Au contact de Silla, ses souvenirs d'enfance avec sa mère lui reviennent en mémoire...

    L'histoire est racontée du point de vue alterné entre Silla et Nick, ainsi que des extraits de journal intime, entre passé et présent. Cela pourrait paraître confus mais au contraire tout est clair, cohérent et relié, ce qu'on découvre au fur et à mesure dans cette étrange histoire. La magie, l'amour, la famille sont les thèmes principaux du livre, mais ce n'est pas manichéen ou simpliste pour autant, chacun a ses motivations pour leurs réactions, courageuses ou condamnables.

    Le récit est totalement imprégné de sang, on baigne dedans du début à la fin, on le sent, on le goûte, on le voit partout. L'auteur parvient à rendre l'atmosphère lourde et froide, on a des sensations étranges en lisant, on est bousculé dans la lecture, ça fait du bien. Pour une fois, l'histoire repose davantage sur une intrigue solide et une ambiance unique que sur les personnages, qui sont toutefois courageux et touchants.

    J'ai dévoré le livre malgré son épaisseur de pratiquement 500 pages et j'espère avoir prochainement des nouvelles de Reese, Silla et Nick dans le roman compagnon The Blood Keeper qui sortira l'été prochain aux Etats-Unis et dans la foulée j'espère en France.

    Avec Brenna Yovanoff (The Replacement) et Maggie Stiefvater, Tessa Gratton complète un trio d'auteurs amis talentueux qui nous content des histoires aussi mystérieuses que magiques.

    Blood Magic sort dans 1 semaine, le 6 octobre, merci Aude!

    Blood Magic : Le sang ne ment jamais

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 7 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • Tu me donnes envie

      De la part de Bouboulette, 29 septembre 2011 à 10:08 | | Répondre
    • J'aimais bien la couverture (c'est un bon point déjà lol) et ton avis m'a vraiment donné envie de le lire! Merci Fran.

      De la part de Missy, 29 septembre 2011 à 10:14 | | Répondre
    • Super la chronique ^^

      Je vais me laisser tenter

      De la part de Loonybelle, 29 septembre 2011 à 13:07 | | Répondre
    • Pareil !! Ta chronique donne vraiment envie de le lire ! Je pense que je vais l'ajouter à ma liste d'achats pour octobre

      De la part de Inessa, 30 septembre 2011 à 03:22 | | Répondre
    • Très bonne chronique, qui donne vraiment envie de découvrir ce roman ! Je me le note !

      De la part de Lillyblue, 30 septembre 2011 à 16:54 | | Répondre
    • Je n'avais pas trop aimé the Replacement (pas tout capté faut dire aussi) tandis que j'ai adoré celui ci.
      J'aurais aimé que la relation silla / nick soit encore plus développée, et je ne savais pas qu'un deuxième opus était prévu, j'en suis donc ravie.
      Par contre, il est très noir, certains événements sont très tristes. Je comprends tout à fait le lien avec maggie Stievater, c'est très proche dans le style, à la fois réaliste au niveau des rapports humains et poétique/magique dans l'histoire.

      De la part de sev, 25 janvier 2012 à 23:39 | | Répondre
    • Je vous souhaite un bonne journée. j'ajoute votre blog à mes favoris. bonne continuation.

      De la part de mutuelle mornay, 09 mai 2013 à 20:42 | | Répondre
    Nouveau commentaire