Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

21 février 2012

  • Apocalypse Zombie, Jonathan Maberry
  • Apocalypse zombie

    Présentation de l’éditeur

    Dans un monde envahi par les zombies, qui sont les véritables monstres?

    Derrière la Barricade, Benny se sent à peu près en sécurité. Mais pour son quinzième anniversaire, tout va changer. Il doit trouver son premier boulot et rêve de devenir exterminateur de zombie. Tom, son grand frère, en a fait son métier. Et Benny aura enfin l'occasion de venger la mort de ses parents.

    Mais le jour où il doit affronter son premier zombie, il se rend compte que la Barricade ne le protégeait pas du véritable danger. Un sabre ne suffira peut-être pas à assurer sa survie.

    Mon avis

    Les zombies envahissent de plus en plus la littérature actuelle (je parle particulièrement pour le young adult vu que c’est ce que je lis le plus en ce moment), et pourtant ce roman est tellement plus que ça, il est aussi drôle que violent, et par-dessus tout, il a réussi à énormément m’émouvoir grâce à l’histoire de ces deux frères.

    Benny Imura a 15 ans et il doit trouver un travail au risque de voir baisser ses rations de nourriture. Mais il n’a aucune envie de suivre les traces de son grand frère Tom qu’il accuse de lâcheté et d’avoir abandonné leur mère. Cependant, il n’a pas le choix et apprend peu à peu la vie hors de la Barricade et à connaitre son frère.

    Le roman est divisé en plusieurs parties et montre une évolution marquée du personnage de Benny. Au début, il s’agit d’un gamin insouciant qui hait son grand frère, traine avec ses potes et a une vision idéalisée de son univers, tout protégé qu’il est derrière la Barricade. Mais peu à peu, il apprend que le monde est plus dangereux et vicieux qu’il pensait et que les zombies ne sont peut-être pas les plus redoutables. Il remet en cause ses préjugés et son jugement sur les personnes qui l’entourent, et en particulier son frère Tom. La progression de Benny est vraiment épatante à suivre et permet de s’attacher à lui de manière progressive, on le voit grandir et mûrir sous nos yeux. La légèreté et l’innocence volent alors en éclat.

    Tom est le personnage qui m’a le plus touchée. La narration du roman est faite du point de vue de Benny, donc il a une vision biaisée de son frère, et pourtant, ce dernier recèle une telle part d’ombre et de mystère que j’ai vraiment envie d’en savoir davantage sur lui. Il a subi beaucoup de choses et l’amour qu’il porte son frère est tellement évident, c’est frustrant de ne pas avoir son point de vue. J’aimerais bien que l’auteur nous fasse un prequel avec Tom en personnage principal, tant il est un héros au sens littéral du terme à mes yeux.

    Alors bien sûr, il y a des zombies. Ils sont gris, ils mangent la chair humaine et ils se multiplient à vue d’œil. Mais avant cela, ils étaient des êtres humains vivants, qui avaient une famille et des amis. Jonathan Maberry a réussi à humaniser ces zombies alors même qu’ils n’ont plus aucune conscience et à nous donner pitié d’eux. Finalement, même s’ils sont dangereux, il n’y a pas qu’eux dont il faut se méfier car l’homme est un loup pour l’homme, et Benny va l’apprendre de manière très violente. L’atmosphère est lourde, il y a beaucoup de victimes et des scènes d’une grande violence, plus psychologique que physique, car la cruauté ne connait pas de limites. L’auteur arrive néanmoins à distiller quelques pointes d’humour à travers Benny. Et il y a même des filles et de la romance!

    Mais au-delà de cette ambiance noire et ce monde apocalyptique, l’émotion est palpable avec le respect de Tom face à son métier, aux victimes (vivantes ou zombies), qu’il tente d’inculquer à Benny, et cette relation fraternelle (ils ont plus de 18 ans de différence quand même) qui évolue insidieusement, du côté de Benny qui apprend à connaitre et respecter Tom, et Tom qui continue d’éduquer Benny et qui voit enfin son courage et son intelligence. Ils ne sont plus que deux et apprennent à se serrer les coudes. J’avoue avoir eu les larmes aux yeux à la fin.

    Un très beau roman qui débouche sur une piste qui sera développée dans le deuxième volet qui pour le moment comprendrait 4 tomes pour le moment.

    Apocalypse Zombie

    Jonathan Maberry est également l'auteur de Patient Zéro, publié chez Bragelonne.

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 5 Messages


    Vos messages

      Très tentant tout ça!

      Petit hs, j'ai vu 1 reportage sur le Kindle et je suis de plus en plus tentée,comme t'es à la page pour tout , j'aimerai connaitre ton avis de "pro" ^^, voir des echos si tu as, surtout par rapport à la qualité de lecture, merci

      De la part de Cel-yn, 21 février 2012 à 10:48 | | Répondre
    • J'ai un Kindle, le désavantage c'est que ce n'est pas un écran tactile donc quand tu es habituée aux smartphone et que tu n'as pas de clavier, juste un bouton a 4 directions, ben c'est un peu pénible.
      Sinon il est pratique de navigation, il est wi-fi donc tu peux naviguer sur le net et il a accès a tout le catalogue Amazon ce qui est vraiment top car ils font pas mal d'offres et de promos.

      Mon Sony reader est génial il est tactile et il lit les ePub.

      Pour moi les 2 sont complémentaires

      De la part de Francesca, 21 février 2012 à 10:59 | | Répondre
    • J'ai également beaucoup aimé ce roman ! Une vraie surprise.
      Au début Benny m'agaçait un peu tant il était immature, et puis l'histoire a fait que ... bref, j'ai été conquise !

      De la part de Clarabel, 21 février 2012 à 13:02 | | Répondre
    • Moi non plus je n'aimais pas du tout Benny pendant route l'a oremere partie et j'avais peur pour le roman mais finalement il evolue et c'est ca qui le rend encore plus attachant.

      De la part de Francesca, 21 février 2012 à 13:53 | | Répondre
    • Je crois que je connais mon prochain cadeau^^C'est vrai que le fait qu'il soit pas tactile surtout qd on a l habitude avec l'ipad c'est 1 moins ,mais bon pour 99€ , je ferrai avec.

      De la part de Cel-yn, 21 février 2012 à 19:35 | | Répondre
    Nouveau commentaire