Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

25 mai 2012

  • Le Théorème des Katherine, John Green
  • Le theoreme des Katherine

    Présentation de l’éditeur

    Pour Colin, jeune homme surdoué, la femme idéale s'appelle Katherine. Il est sorti avec 19 Katherine… et s'est fait larguer chaque fois.

    Lorsque sa 19ème Katherine le quitte, il part noyer son chagrin dans un voyage avec son ami Hassan. Alors qu’il élabore une formule mathématique pour prédire la date de rupture avec sa prochaine Katherine, une rencontre va remettre en cause son idéologie de l’amour. Et si l’amour ne respectait pas le théorème des Katherine ?

    Mon avis

    John Green a un talent particulier pour croquer les adolescents d’aujourd’hui, sans concession non angélisme, mais toujours avec une certaine affection pour ses personnages, comme dans Qui es-tu Alaska?.

    Colin a 17 ans et ne sort qu’avec des filles prénommées Katherine. Lorsque la 19ème du nom rompt avec lui, il part dans un road trip avec son meilleur (et seul) ami Hassan à bord de sa voiture. Il s’arrête dans une petite ville où il fait la connaissance d’une fille qui ne se prénomme pas Katherine.

    Colin est un petit surdoué dont le cerveau chauffe beaucoup et part dans tous les sens. Il a une masse d’informations aussi impressionnante qu’inutile parfois, et adore en assimiler de nouvelles. Ses réflexions sont souvent tordantes, et il fait vraiment la paire avec son ami Hassan qui comprend son humour particulier et sa passion pour les anagrammes. Leurs dialogues en forme de ping-pong sont un délice à suivre.

    Colin souhaite être unique et laisser son empreinte sur l’Histoire, mais il est quand même très seul, enfermé dans son intelligence débordante et son côté asocial qui en résulte. Heureusement, il peut compter sur Hassan et Lindsey, la fille qu’il a rencontrée. L’amitié et les filles rivalisent dans la vie de Colin avec le travail sur le théorème des relations amoureuses qu’il élabore.

    Les notes de bas de page à la fois de John Green et à la fois de Colin sont absolument hilarantes. Par contre, et surtout pour les allergiques aux mathématiques, il faut quand même s’accrocher car la démonstration de la théorie de Colin est assez abrupte et complexe. Mais cela n’empêche pas le livre de dérouler une belle histoire adolescente avec un héros particulier dans cette petite ville.

    Le Théorème des Katherine

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 3 Messages
    Tags :


    Vos messages

      Il me tente bien celui-là, j'avais beaucoup aimé "Qui es-tu Alaska?" du même auteur.

      De la part de Cachou, 25 mai 2012 à 21:15 | | Répondre
    • Je vais l'acheter!

      Ce livre a l'air super! Je crois que je vais l'acheter!

      De la part de baya3003, 28 mai 2012 à 09:56 | | Répondre
    • Les John Green sont tous excellents !

      De la part de Radicale, 03 juin 2012 à 17:05 | | Répondre
    Nouveau commentaire