Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

14 février 2013

  • Sublimes Créatures : le roman graphique, Kami Garcia et Margaret Stohl et Cassandra Jean
  • Manga

    Présentation de l’éditeur

    Ethan Wate, un lycéen, vit depuis toujours dans une petite ville de Caroline du Sud, une ville tranquille, sans histoire... et à vrai dire ennuyeuse ! Il rêve de partir loin de tout ça, de voyager, de voir d'autres horizons. Mais l'arrivée de Lenna Duchannes dans le manoir reculé de Ravenwood va changer toute sa vie ! Car Lena, 16 ans, appartient à une famille d'enchanteurs et elle devra bientôt affronter la malédiction qui hante sa famille depuis des générations.

    Mon avis

    Cela fait plus de 2 ans que j’ai lu 16 lunes, donc il me reste quelques éléments forts en souvenir mais j’étais contente d’avoir le roman graphique pour me rafraichir la mémoire en attendant le film.

    Mission accomplie donc car le roman graphique permet d’avoir un condensé de l’histoire. Je ne me rappelle plus de tout, donc je pense qu’il y a eu bien évidemment des raccourcis de fait mais cela ne gêne pas vraiment la compréhension de l’intrigue, bien que les explications soient un peu rapides et que l’atmosphère enchanteresse et innocente soit un peu atténuée.

    Les dessins sont différents de ceux de Twilight. Normal puisque ce n’est pas la mêem dessinatrice, mais comme je suis très peulectrice de mangas ou romans graphiques, j’ai pratiquement que Twilight (et Anita Blake) en référence. Du coup, j’ai trouvé que les illustrations étaient un peu sommaires, les traits sont très droits, hachés et jetés. Les descriptions d’expressions faciales avec une flèche pointée sur le visage sont bizarres, et encore plus étranges, il y a des rectangles blancs et noirs entre les cases (qui sont de taille et forme différentes). Je pensais au départ qu’il y avait un problème d’impression de la traduction française, mais je pense qu’il s’agit d’un style de forme pour remplir les vides des pages.

    Les personnages ressemblent davantage à ce que j’imaginais et sont donc différents du film, surtout Ethan qui est bien un grand blond dégingandé.

    Il est dommage qu’il n’y ait pas plus de pages couleurs à part le début. Mais c’est un ouvrage épais qui suit bien l’histoire du premier tome de la saga de Margaret Stohl et Kami Garcia dans sa globalité.

    Sublimes Créatures : le roman graphique

    Dazzled par Francesca dans 16 lunes - 0 Messages


    Vos messages

    Nouveau commentaire