Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

14 octobre 2013

  • Interview de Glenn Tavennec
  • Glenn

    Glenn Tavennec, le directeur de la collection R, et éditeur de La fille de braises et de ronces en France, a répondu à mes questions de manière impromptue.

    Qu’est-ce qui t’a poussé à publier La fille de braises et de ronces ?

    J’en ai lu des romans YA et celui-ci sortait du lot. J'aime Elisa car elle est une anti-héroïne, elle est proche de la lectrice. C’est une stratège, une guerrière. Et puis elle est ordinaire physiquement.

    J’ai voulu être pasteur quand j’avais 20 ans puis je n'ai plus été croyant. J’ai enlevé la mention de Dieu qui était présente dans le roman en VO (God stone) par pierre sacrée, pierre du Destin avec un grand D. Aux Etats-Unis, c’est plus choquant de dire qu’on est athée plutôt qu’on est homosexuel. En France, c’est l’inverse. C’est la question que pose la saga : doit-on croire en soi ou croire en Dieu qui m’intéressait.

    C’est un livre cross-over, pas uniquement fantasy, chaque lecteur peut trouver quelque chose derrière cette histoire. Les romans YA racontent des adolescents qui sont à un carrefour de leur vie, et je voulais publier des romans qui creusent cette question.

    Pourquoi avoir changé de couvertures ?

    La fille de braises et de ronces n’a pas bien marché. Il y a des casses lors du lancement d’une collection (le livre était le deuxième à sortir entre La couleur des anges de Sophie Audouin-Mamikonian et Starters de Lissa Price) et il n’a pas trouvé son public. Je me suis dit alors que c’était de ma faute, pas au livre, et que la couverture avait dû ne pas plaire.

    Ma direction était d'accord, donc j’ai fait un investissement sur cette série. J’ai voulu refaire les couvertures, car il ne faut pas se le cacher, il y a tellement d’offres aujourd’hui dans les librairies que bien souvent ce sont les couvertures qui font la décision d’achat.

    Comment avoir choisi Larry Rostant ?

    J’adore Games of Throne et j’avais remarqué Larry Rostant alors qu’il avait fait les couvertures anglaises de la saga de George Martin mais rien à voir, puisqu’il s’agit de symboles. Je suis allée voir son site et j’ai vu qu’il avait beaucoup de talent. Je l’ai donc contacté et il a été emballé pour ce projet.

    Il m’a présenté 6 modèles et j’ai choisi la moins « jolie », la plus ordinaire, celle qui pourrait passer pour la copine de la lectrice. Je sais qu’il y a eu des remarques sur le fait qu’elle ne ressemblait pas à Elisa surtout au début du tome 1, mais il s’agit d’une représentation. J’ai écarté d’emblée les filles qui étaient des fils de fer.

    J’ai également fait attention aux détails. Je voulais qu’il y ait une vraie évolution au fil des couvertures. Sur la première, Elisa est encore fragile et peu sûre d’elle, renfermée, sur la seconde, elle est plus affirmée et se sacre elle-même, sur la troisième, elle est armée et a une couper d’amertume, elle réussit à digérer les épreuves qu’elle subit.

    Je voulais également une symbolique iconique. Elisa est entourée d’un disque qui est éteint sur la première couverture, solaire sur le second et embrasé sur la troisième.

    Donc quoiqu’il arrive, le tome 3 sortira ?

    Oui, il sortira en avril 2014. Point. Ce n’est pas la méthode Coué, mais je sais que les couvertures sont réussies et que la série va bien marcher. Aux Etats-Unis, elle est en progression continuelle et la sortie du tome 3 en août a fait remonter les ventes des deux premiers tomes. Il se passe quelque chose. Et pourtant, les couvertures étrangères ne sont pas top. Nous, nous avons de belles couvertures, que Rae Carson adore, et je sais qu’elle va marcher, nous avons mis tous les moyens pour.

    Si c’était un autre titre qui n’aurait pas marché, aurais-tu fait autant d’efforts ?

    Sincèrement oui. Je crois à mes projets jusqu’au bout, je ne les abandonne pas. Et puis je peux le faire car j'ai le soutien de ma direction.

    Merci Glenn pour ces réponses, et merci ainsi qu'à Robert Laffont pour soutenir cette magnifique saga ainsi que toutes les autres publications de la collection R, c'est admirable!

    Dazzled par Francesca dans Interviews - 5 Messages
    Tags : ,


    Vos messages

      Il a bien raison d 'y croire et franchement je trouve ca top qu' il n est pas abandonné le projet.

      De la part de Cel-yn, 15 octobre 2013 à 14:37 | | Répondre
      • C'est vraiment admirable pour un éditeur qui perd de l'argent mais qui persiste malgré tout!

        De la part de Francesca, 15 octobre 2013 à 18:14 | | Répondre
    • bravo pour la persévérance, je n'ai lu que le premier tome pour le moment, si la suite est aussi bonne, c'est bien mérité.

      De la part de Kacelyne, 17 octobre 2013 à 16:03 | | Répondre
      • Je te confirme, la suite est géniale

        De la part de Francesca, 17 octobre 2013 à 20:36 | | Répondre
    • j'aime cette mentalité, c'est de plus en plus rare malheureusement

      De la part de Megworld, 10 avril 2014 à 18:25 | | Répondre
    Nouveau commentaire