Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

11 novembre 2013

  • Revanche, Cat Clarke
  • Revanche

    Présentation de l’éditeur

    Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l'homme idéal s'il ne préférait les garçons... À la fin d'une soirée d'ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C'est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d'un garçon qu'il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d'e-mails agressifs qu'il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n'avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide... À la suite de ce drame, Jem prend trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Alors qu'elle mène sa petite enquête, elle reçoit un jour une lettre anonyme contenant trois noms : ceux des responsables. Sans hésitation, Jem abandonne son look gothique et décide d'approcher ces garçons. Mais sont-ils réellement les coupables ?

    Mon avis

    Connaissant l’auteur qui n’écrit pas des romans rose bonbon, et le thème de cette histoire, à savoir assumer ou non son homosexualité face à des adolescents, je m’étais préparée à l’avance à souffrir pendant cette lecture. Surtout que Cat Clarke s'est inspiré d'un fait divers réel (raconté ICI). Heureusement (ou non, cela dépend de quel côté on se situe), j’ai au final apprécié ce livre mais pas pour les raisons qui étaient certainement celles de l’auteur.

    Le roman est du point de vue de Jem qui doit surmonter le suicide de son meilleur et seul ami Kai. C’est une adolescente qui se la joue gothique, rebelle, cynique et revêche, mais qui est en fait une petite fille timide, perdue et immature. Elle ne sait pas qui elle est ni ce qu’elle veut, et s’appuyait complètement sur Kai pour traverser la vie. Sans lui, elle déraille complètement et navigue entre fantasme et réalité.

    Jem veut donc venger Kai et pour cela infiltrer le groupe des élèves populaires, dont font partie les responsables du drame selon elles. Et pourtant, elle va découvrir des personnes sympathiques qui pourraient devenir de vrais proches. Sauf que Jem se perd en chemin et on ne sait plus si sa vengeance est vraiment sa priorité ou si elle commence enfin à vivre sa vie. Tout comme elle, le lecteur est perdu sur la mission d’origine, et personnellement, j’ai commencé à apprécié le roman lorsqu’il a dévié vers une trame de romance ado plus classique avec l’évolution de Jem. Et même si Cat Clarke dépeint les ados comme ils sont, buvant, fumant et couchant, j’ai trouvé l’histoire très mignonne.

    J’ai conscience que l’auteur voulait sûrement plutôt insister sur l’impact destructeur des rumeurs et des préjugés qui court dans les écoles sur des adolescents fragiles à un âge où on se construit une identité et une assurance. Pourtant, j’ai l’impression que ce message s’est dilué au milieu du livre pour seulement se réveiller brutalement à nos consciences à la fin comme si l’auteur s’était rendu compte qu’il fallait boucler le livre. Cela donne un dénouement précipité et rocambolesque, plein de fioritures qui ne servent pas ou alors à dire que Jem n’a finalement pas mûri. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment compati à ses malheurs, et que j’ai trouvé plus intéressant ce qui n’est pas dit, à travers la voix de Kai que l’on a que trop peu et qui était pour moi l’intérêt principal car lui seul m’a apporté une vraie émotion. Mais Cat Clarke s’est davantage centré sur Jem, pas de souci, mais j’aurai aimé en savoir plus sur le garçon et sa souffrance.

    Bref, j’ai aimé ce livre qui se lit facilement, mais à part les passages de Kai qui m’ont vraiment touché, j’ai apprécié la partie plus banale de l’histoire, et non le message que voulait je pense faire passer Cat Clarke. Tant pis, on aime ou on déteste un livre pour des raisons qui nous sont propres.

    Revanche

    Malheureusement, les jeunes rejetés à cause de leur orientation sexuelle sont une réalité, et une association française, Le Refuge (http://www.le-refuge.org/) existe pour agir contre leur isolement. Le directeur de l'association, Nicolas Noguier, sera présent avec Cat Clarke pour une discussion le dimanche 1er décembre de 12h à 13h au Salon du livre jeunesse de Montreuil.

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 8 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • Perso je l'est acheté mais j'attend un peu avant de me mettre dedans car j'ai lu beaucoup d'avis triste de ce roman. J’espère qu'il me plaira.

      De la part de lenalea, 11 novembre 2013 à 18:10 | | Répondre
      • C'est triste mais je n'ai pas pleuré contrairement à d'autres romans. J'ai trouvé Confusion plus triste d'ailleurs.

        De la part de Francesca, 11 novembre 2013 à 20:52 | | Répondre
    • Si il me plait je pensais lire tous les livres de cette auteure. Pour toi son meilleur serais lequel ?

      De la part de lenalea, 11 novembre 2013 à 21:34 | | Répondre
      • Je n'en ai lu que deux sur les 3 que R a sorti (je lirai Cruelles dans pas longtemps je pense). Si tu veux quelque chose d'abouti, c'est Confusion. SI tu ne veux pas trop déprimer, c'est Revanche.

        De la part de Francesca, 11 novembre 2013 à 21:53 | | Répondre
    • Je le lirais pas, mais c est bien ce genre de livre, pour ouvrir les yeux de certains jeunes, quand on voit des fois l acharnement sur certains réseaux sociaux ca fait peur.

      De la part de Cel-yn, 12 novembre 2013 à 10:55 | | Répondre
    • Un livre qui me tente énormément.
      Les gens ont l'air vraimen touché pendant cette lecture.

      De la part de noisette2011, 12 novembre 2013 à 17:38 | | Répondre
    • Il est dans ma PAL et j'ai vraiment hâte de le lire, on verra si je suis touchée plus que toi, en totu cas je pense aimer car Confusion fût un vrai coup de coeur !

      De la part de Sarah B, 12 novembre 2013 à 22:56 | | Répondre
    • Bonne lecture!

      De la part de Francesca, 13 novembre 2013 à 21:31 | | Répondre
    Nouveau commentaire