Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

28 janvier 2015

  • Kyland, Mia Sheridan
  • Kyland1

    Présentation de l’éditeur

    Dirt poor. Hillbilly. Backwoods hick. Mountain folk.

    Tenleigh Falyn struggles each day to survive in a small, poverty-stricken, coal mining town where she lives with her sister and mentally ill mother. Her dream of winning the college scholarship given to one student by the local coal company and escaping the harshness of her life, keeps her going.

    Kyland Barrett lives in the hills, too, and has worked tirelessly—through near starvation, through deep loneliness, against all odds—to win the Tyton Coal Scholarship and leave the town that is full of so much pain.

    They're both determined not to form any attachments, but one moment changes everything. What happens when only one person gets to win? When only one person gets to leave? And what happens to the one left behind?

    Kyland is a story of desperation and hope, loss and sacrifice, pain and forgiveness, but ultimately, a story of deep and unending love.

    Mon avis

    Mia Sheridan nous offre un roman plus rapidement que ce que je pensais, avec cette histoire inspirée du signe du Taureau. C’est mon signe astrologique et j’adore cet auteur donc je me suis jetée dessus. J’ai aimé cette histoire toujours aussi émouvante et triste, dans un univers particulier, mais je l’ai trouvé moins abouti que les précédents, surtout dans sa dernière partie.

    Tenleigh et Kyland vivent dans une petite ville minière dont une partie est ravagée par la pauvreté, notamment suite à un terrible accident qui a coûté la vie à de nombreux mineurs. Pour s’en sortir, les deux adolescents comptent sur la bourse d’études promis à une seule personne à l’issue des examens. Les deux s’éprennent l’un de l’autre mais ont toujours chacun de leur côté cette envie, cette nécessité absolue de partir…

    Mia Sheridan a un vrai don pour nous entrainer dans des contextes particuliers et touchants. Cette fois-ci, nous pénétrons dans l’univers minier, et j’avais en tête (excusez-moi) la chanson des Corons mais aussi le district 12 des Hunger Games qui se réfèrent au même monde. L’exploitation des mines par de riches entrepreneurs au mépris de la sécurité des hommes qui descendent chaque jour dans un espace confiné, sombre, sale et dangereux, m’a vraiment pris à la gorge, et j'étais partagée entre la tristesse et la révolte.

    Le roman est principalement du point de vue de Tenleigh, mais nous avons également quelques chapitres du point de vue de Kyland, et les deux m’ont brisé le cœur par leurs espoirs, leur amour, le tiraillement entre les deux et le dénouement inéluctable qui laissera une personne partir et l’autre rester sur le carreau. J’ai eu peur tout le long pour eux, et ce qu’on apprend à la fin m’a fait monter les larmes aux yeux. J’ai trouvé néanmoins que l’évolution de l’histoire, qui était parfaite au début, s’est précipitée dans sa dernière partie, j’avais besoin de davantage d’émotions et d’explications, je ne sais pas, peut-être que je n’avais tout simplement pas envie de les laisser en refermant le livre. Je cherche la petite bête car c’est un excellent roman même si ce n'est pas son meilleur. J'attends désormais le prochain qui sera sur le signe astrologique Poissons, sans date de sortie prévue à ce jour.

    Kyland

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 2 Messages
    Tags : ,


    Vos messages

      Je note , mais ça sera pas pour tout de suite!

      De la part de Cel-yn, 29 janvier 2015 à 13:07 | | Répondre
      • Y a trop de choses à lire ^^

        De la part de Francesca, 29 janvier 2015 à 14:56 | | Répondre
    Nouveau commentaire