Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

14 avril 2015

  • The Flash, Greg Berlanti et Andrew Kreisberg
  • flash_poster_premiere

    Synopsis

    Jeune expert de la police scientifique de Central City, Barry Allen se retrouve doté d'une vitesse extraordinaire après avoir été frappé par la foudre. Sous le costume de Flash, il utilise ses nouveaux pouvoirs pour combattre le crime.

    Diffusion US : Saison 1 en cours sur CW

    Mon avis

    Je suis une très grande fan d’Arrow, et quand Barry Allen est apparu dans un épisode et pouvait devenir un potentiel amoureux pour Felicity, j’ai accroché au personnage. En regardant le premier épisode de The Flash, j’avais bien aimé, c’était drôle mais je n’ai pas accroché plus que ça, donc j’ai laissé tomber. Je n’ai regardé que les 2 épisodes où Felicity était dedans, et je n’avais pas le sentiment d’être perdue dans l’histoire et louper quelque chose, donc ça m’a confortée dans l’idée que je n’avais pas à la regarder. Puis je me suis inscrite aux conventions Arrow à Birmingham et à Roissy, et comme il y a plusieurs acteurs de The Flash qui seront présents et que plusieurs amies m’ont dit que les derniers épisodes étaient un truc de fou, je me suis lancée et je suis repartie de l’épisode 2.

    Les 8 premiers épisodes, comprenant donc un avec Felicity et un cross over avec Arrow, étaient sympas à regarder mais sans plus, avec une affaire et des méchants uniques par épisode, et une trame de fond très légère à part un twist sur un des personnages mais qui est révélé très rapidement. Je pensais que ça serait plus drôle, mais non, c’est léger mais ça reste entre-deux. Les acteurs jouent bien, j’aime beaucoup Cisco qui est le vrai personnage drôle avec sa manie de vouloir trouver des noms aux méchants, et Detective West, tuteur de Barry, que je trouve très touchant dans son affection pour ce grand garçon, tout en lui laissant la liberté de vivre. Leur relation à tous les deux est d’ailleurs ce qui m’a le plus émue, avec bien sur la quête inlassable de Barry pour innocenter son vrai père.

    J’ai néanmoins persisté et la série prend vraiment son envol à partir de l’épisode 9. On connait désormais les pouvoirs de Barry et les histoires se concentrent davantage sur sa personne avec d’une part sa relation sentimentale impossible avec Iris, et d’autre part sa recherche de l’assassin de sa mère. J’ai trouvé que les scénarios étaient plus construits, plus complexes et forcément plus graves. Certains personnages secondaires précédents reviennent sur le devant de la scène, et on a un vrai univers qui se développe. Les rebondissements se multiplient et sont très surprenants, je suis à fond maintenant et j’attends les prochains épisodes avec impatience, surtout qu’un nouveau cross over avec Arrow est prévu dans 2 semaines.

    Cette série est en fait un reboot d’une ancienne série TV, Flash, qui date de 1990, et des liens sont visibles entre les deux. Ainsi, John Wesley Shipp, qui jouait Barry Allen dans l’ancienne série TV, interprète désormais Henry Allen, le père de Barry Allen joué par Grant Gustin. Et Mark Hamill (Luke Skywalker dans la première trilogie Star Wars) a joué un méchant (the Trickster) dans les deux séries à 25 ans d’intervalle ! Sa réplique de Star Wars est d’ailleurs magique à plus d’un niveau.

    The Flash est une série résolument moderne, avec un ton plus léger qu’Arrow mais qui s’assombrit de plus en plus au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire et qu’on découvre les rebondissements. Les musiques sont très modernes et populaires, comme les références pop culture qui émaillent les épisodes, et bien sur toutes les renvois à Arrow. J’ai été particulièrement frappée par la différence d’ambiance dans le double cross over The Flash / Arrow, que ce soit dans la lumière des décors, l’expression des visages des personnages ou même le ton employé (les pouvoirs paranormaux de The Flash contre l’expérience d’Arrow). Le fait que The Flash soit une série avec des méta-humains aux pouvoirs extraordinaires me donne du coup moins d’angoisse car j’ai l’impression qu’il ne peut rien arriver de mortel aux personnages, un sentiment que je n’ai pas du tout avec Arrow, surtout avec le passif de 3 saisons.

    Arrow reste donc ma série préférée, mais je commence vraiment à accrocher à The Flash et je continuerai à suivre la série, j’espère qu’elle persistera à se complexifier et à nous entrainer dans la mythologie de l’univers The Flash.

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 4 Messages
    Tags :


    Vos messages

      Flash est une série que j'ai bien aimé dès le départ (justement pour son côté plus léger qu'Arrow) même si, comme toi, Arrow reste ma série privilégiée
      Me tarde d'avoir la fin de l'histoire et de comment ils vont se débrouiller avec tous les indices qu'ils nous ont donné !

      De la part de TitiMerlin, 14 avril 2015 à 10:50 | | Répondre
      • La fin de saison va être épique je pense ^^

        De la part de Francesca, 14 avril 2015 à 11:01 | | Répondre
    • J'avais regardé les 2 premiers , sans plus, mais vu ton avis, il Faut absolument que je me mette à cette série, ne serait-ce que pour les Cross over avec Arrow

      De la part de Cel-yn, 23 avril 2015 à 09:52 | | Répondre
      • Ouiiiii les cross over! Et ça s'améliore vraiment au fil des épisodes, celui de mardi soir était génial.

        De la part de Francesca, 23 avril 2015 à 10:20 | | Répondre
    Nouveau commentaire