Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

02 septembre 2015

  • Phobos tome 1, Victor Dixen
  • Phobos

    Présentation de l’éditeur

    Six prétendantes.
    Six prétendants.
    Six minutes pour se rencontrer.
    L'éternité pour s'aimer.
    Ils veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

    Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

    Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
    Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...
    Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

    Mon avis

    Je n’avais pas spécialement mis ce livre au-dessus de ma pile à lire mais les avis dithyrambiques, 5/5 et coups de cœur m’ont intrigué et le pitch m’intéressait suffisamment pour que je m’y mette.

    Il y a 2 aspects dans ce roman : la compétition de télé-réalité centrée sur les adolescents qui doivent trouver leur moitié et la machination qui se trame derrière par les adultes. Ces deux faces ne sont pas totalement équilibrées avec beaucoup de descriptions au début du roman qui ne sont peut-être pas toutes forcément utiles à la compréhension de l’histoire, et une règle d’écriture qu’on m’a répétée et qui a été transgressée ici : le fameux, comme tu le sais, blablabla, pour caser une explication rébarbative.

    Je dois avouer que c’est le premier sujet qui m’a le plus intéressée, et si j’y allais un peu à reculons, comme Léonor, l'auteur a bien su utiliser les codes du genre, et j’ai fini par me prendre au jeu des pronostics. Même si on a davantage d’aperçu du côté des filles, puisque le livre est en grande partie raconté du point de vue de Léonor, on sent que les garçons cachent également des secrets, bien qu’ils aient l’air moins vicieux et prises de tête que les filles. Je pensais au début que Léonor serait une dure à cuire, une héroïne courageuse, mais elle montre ses faiblesses rapidement, et jusqu’à la fin m’a fait douter de ses qualités.

    Le deuxième thème a une place toute aussi importante, car l’auteur joue avec ce qu’il nomme les champs et contre-champs, c'est-à-dire ce qui se passe devant et derrière l’écran. J’ai trouvé que cet aspect était plus caricatural avec les réactions des organisateurs du jeu qui manquent de finesse. J’ai quand même ri quand ils se moquent franchement des candidats. Par contre, les intrigues secondaires comme avec Andrew et Harmony, si elles servent à l’intrigue principale, je le comprends bien, n’ont que peu d’intérêt et ralentissent le rythme du roman.

    La fin tient bien en haleine et donne envie de lire la suite et fin. Le deuxième et ultime volet de la saga sortira en novembre prochain.

    Phobos Tome 1

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 2 Messages
    Tags :


    Vos messages

      C'est l'un des romans de la collection R que j'ai bien envie de lire en français. Je suis curieuse, mais j'ai assez peu d'attentes. Ça peut le faire!

      De la part de Karine:), 04 septembre 2015 à 21:57 | | Répondre
      • C'est toujours mieux quand on a peu d'attentes

        De la part de Francesca, 15 septembre 2015 à 11:59 | | Répondre
    Nouveau commentaire