Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

20 juin 2016

  • Too Late, Colleen Hoover
  • Too Late

    Présentation de l’éditeur

    Sloan will go through hell and back for her little brother. And she does, every single night.
    Forced to remain in a relationship with the dangerous and corrupt Asa Jackson, Sloan will do whatever it takes to make sure her brother has what he needs.
    Nothing will get in her way.
    Nothing except Carter.

    Sloan is the only good thing to ever happen to Asa. He knows this and he never plans on letting her go; even if she doesn't approve of his lifestyle. But despite Sloan's disapproval, Asa knows what it takes to get what he wants. He knows what he needs to do to remain on top.
    Nothing will get in his way.
    Nothing except Carter.

    Mon avis

    Colleen Hoover a posté au printemps les premiers chapitres d’une histoire qu’elle avait écrit après Slammed, soit plusieurs années avant. Elle ne l’avait jamais fini et sa mère lui avait déconseillé de le faire publier après son premier roman car c’était trop différent, mais lorsqu’elle s’est retrouvée en tournée européenne en avril, elle a écrit l’histoire chapitre par chapitre au fil de ses déplacements (avec Anna Todd à côté en train d’écrire le roman de Landon d’ailleurs). Fait rare pour un auteur de cette envergure, elle a posté ce roman gratuitement sur Wattpad.

    J’étais donc curieuse puisqu’il s’agit d’un de mes auteurs favoris amis aussi un peu prudente parce que ça avait l’air d’être un triangle amoureux à 3 voix. Et finalement pas du tout, Colleen Hoover nous a embarqué dans des montagnes russes très hautes mais phénoménales qui nous a tenu en haleine tout le long, avec plein de twists, de chocs émotionnels et de cliffanghers. Je pense que la méthode de lecture chapitre par chapitre, et devoir attendre chaque jour la suite a fait pour beaucoup sur mon obsession pour cette histoire, car le feuilleton rend complètement addict.

    Sloan est tombée amoureuse d’Asa mais cet amour s’est étiolé face à la dure réalité. Elle se sent néanmoins forcée de rester avec lui, contrainte par le financement des soins de son petit frère. Je comprends tout à fait ses motivations et j’avais le cœur serré pour elle alors qu’elle subit des agressions en permanence et qu’elle ne semble pouvoir compter que sur elle-même. Tout bascule lorsqu’elle rencontre Carter qui lui porte de l’attention, de la gentillesse, du soutien et surtout des sentiments…

    Carter est le héros classique de Colleen Hoover, un garçon super gentil, chevaleresque, loyal qui va tout faire pour sauver sa belle. Agent infiltré au sein de l’équipe d’Asa, on apprend son double jeu dès le début et ses conflits intérieurs perpétuels entre son devoir professionnel et son instinct de protection envers Sloan. Ses actions, ses réactions, ses paroles sont romantique à souhait et ont fait fondre mon cœur.

    Mais le meilleur personnage de tous les temps reste Asa par son originalité, et surtout le fait que ça soit Colleen Hoover, reine de la romance poignante mais mignonne, qui l’ait inventé. Asa est un dealer, toujours plongé dans des affaires louches, mais c’est surtout un vrai psychopathe qui manipule tout le monde, et en particulier Sloan. Lorsque je voyais son prénom au début de chacun de ses chapitres à lui, avec sa narration, j’avais le ventre qui se tordait car il allait toujours plus loin dans le glauque et la terreur. Il ne respecte rien ni personne, et surtout pas Sloan, et délire complètement sur la vision réelle des choses. Il s’invente ses propres excuses pour lui comme pour les autres et s’il est aveugle sur certaines choses qui se passent sous son nez, sa paranoïa et sa violence l’entrainent à provoquer des évènements qui me filent la nausée. Et pourtant, Colleen Hoover a tenté de nous le vendre avec des révélations sur son passé. Je comprends tout à fait que cela lui ait laissé des traces mais cela n’excuse en rien son comportement, chacun est maitre de ses décisions, et a fortiori pour un adulte. Le seul point positif que j’ai vu pour ce personnage est qu’il m’a fait énormément rire dans la dernière partie du roman avec son désormais légendaire coconut cake et ses délires. C’est dingue vu l’histoire mais cela donne un peu de légèreté dans une ambiance très lourde. J’ai adoré ce personnages car il m’a fait peur, il m’a fait faire preuve d’un peu de compassion (mais il ruinait toujours tout par une parole ou une action bien crasse juste après) et surtout il m’a fait rire avec sa folie.

    Ce roman sort complètement des sentiers battus et le fait que Colleen Hoover ait posté chapitre par chapitre sans dire quand ni combien de chapitres il restait m’a rendu folle, surtout que je n’ai pas pu lire la fin puisqu’elle n’était pas postée et vu que je lis toujours la fin au début, j’ai été perdue sans mes petites habitudes ! lol Du coup, cette lecture a agi comme une drogue pour moi, j’attendais mon fixe, mes nouveaux chapitres tous les jours, je ruminais ce que j’avais lu pendant longtemps, et grâce à Wattpad, je commentais et laissais mes réactions en direct à côté du texte et je lisais celle des autres lecteurs, puis on en discutait dans le groupe privé Facebook. C’était une période intense et folle que j’ai adorée partager avec les autres. J’ai même fait tirer la couverture sous format photo pour les faire dédicacer Colleen et les faire gagner sur le groupe.

    Ce roman est fou et génial, un grand merci à Colleen Hoover d’être sortie de sa zone de confort et de nous avoir offert gracieusement cette excellente histoire !

    Too Late : https://www.wattpad.com/story/54616251-too-late-mature-audiences-only

    Dazzled par Francesca dans Colleen Hoover - 2 Messages
    Tags :


    Vos messages

    • Mais pourquoi tu lis la fin au début ??? :-O

      De la part de Profil supprimé, 25 juin 2016 à 19:08 | | Répondre
      • Ça me rassure ^^

        De la part de Francesca, 03 août 2016 à 17:30 | | Répondre
    Nouveau commentaire