Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

22 juin 2016

  • Love & Friendship, Whit Stillman
  • Love and Freindship

    Synopsis

    Angleterre, fin du XVIIIe siècle : Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction font frémir la haute société. Sa réputation et sa situation financière se dégradant, elle se met en quête de riches époux, pour elle et sa fille adolescente.

    Épaulée dans ses intrigues par sa meilleure amie Alicia, une Américaine en exil, Lady Susan Vernon devra déployer des trésors d'ingéniosité et de duplicité pour parvenir à ses fins, en ménageant deux prétendants : le charmant Reginald et Sir James Martin, un aristocrate fortuné mais prodigieusement stupide…

    Mon avis

    Ce film est librement adapté du roman Lady Susan de Jane Austen. Je ne connaissais pas cette histoire, donc j’étais curieuse de voir le film.

    J’ai été d’abord très surprise de voir Kate Beckinsale que je n’ai pas reconnue du tout physiquement alors que je savais qu’elle jouait l’héroïne, j’ai eu l’impression qu’elle a fait beaucoup de chirurgie esthétique et son visage n’a plus rien à voir avec ce que j’ai connu au temps d’Underworld ou d’Emma. Ça m’a perturbée plus que de raison, et j’ai passé un long moment à fixer son visage avant de revenir à son jeu.

    J’ai bien aimé sa prestation de femme manipulatrice et revenue de tout. J’ai été décontenancée par l’humour cynique qui prévaut du début à la fin car je m’attendais plutôt à un film romantique comme j’avais déjà vu d’autres adaptations de Jane Austen, et voir les mécanismes des relations entre les hommes et les femmes de la noblesse anglaise de cette façon est stupéfiant. Je m’y suis néanmoins habituée rapidement et j’ai pris plaisir à voir ces femmes faussement ingénues qui manœuvrent leur entourage bien plus naïf pour arriver à leurs fins et servir leurs intérêts personnels.

    Etonnée également de voir Riley superstar d’Eclipse, alias Riley Samuel, force est de constater qu'il joue toujours le rôle d’un benêt manipulé sentimentalement par une femme, il y a une constance dans les longs-métrages que j’ai vu avec lui ^^

    L’histoire est donc légère et comique par les personnages caricaturaux, les situations cocasses dans lesquelles ils se trouvent, et la mise en scène qui fait penser au théâtre. J’ai bien ri à certains moments, et je n’ai pas eu une once de soutien aux protagonistes baladés par Lady Susan à cause de leur crédulité et de leur gentillesse ^^ Mais ouf, comme souvent avec Jane Austen, après tant d’irrévérence, la morale est sauve au final.

    Love & Friendship sort aujourd'hui, merci Milady et Matthieu!

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 0 Messages


    Vos messages

    Nouveau commentaire