Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

03 août 2016

  • It Ends With Us, Colleen Hoover
  • It ends with us

    Présentation de l’éditeur

    Sometimes it is the one who loves you who hurts you the most.

    Lily hasn’t always had it easy, but that’s never stopped her from working hard for the life she wants. She’s come a long way from the small town in Maine where she grew up—she graduated from college, moved to Boston, and started her own business. So when she feels a spark with a gorgeous neurosurgeon named Ryle Kincaid, everything in Lily’s life suddenly seems almost too good to be true.

    Ryle is assertive, stubborn, maybe even a little arrogant. He’s also sensitive, brilliant, and has a total soft spot for Lily. And the way he looks in scrubs certainly doesn’t hurt. Lily can’t get him out of her head. But Ryle’s complete aversion to relationships is disturbing. Even as Lily finds herself becoming the exception to his “no dating” rule, she can’t help but wonder what made him that way in the first place.

    As questions about her new relationship overwhelm her, so do thoughts of Atlas Corrigan—her first love and a link to the past she left behind. He was her kindred spirit, her protector. When Atlas suddenly reappears, everything Lily has built with Ryle is threatened.

    Mon avis

    Je ne savais rien de ce roman quand j’ai commencé à lire. Fait étonnant, je n’avais même pas lu les premières pages quand l’extrait est sorti il y a quelques temps. Et tant mieux sinon je n’aurai pas vécu la même expérience ni eu des réactions et des émotions aussi intenses. Pour moi, il ne s’agit pas vraiment d’une romance dans le sens attendu du terme, par rapport à ce qu’on a lu de Colleen Hoover. Alors oui, il y a de l’amour, de l’émotion et des répliques qui font fondre le cœur, mais ce n’est pas le sujet principal. Il s’agit plutôt de la vie d’une femme à travers ses bonheurs et ses peines, ses sentiments, ses doutes et ses joies, et ses réactions face à cela. Ce changement n’est néanmoins pas déplaisant.

    J’ai beaucoup aimé les références et clins d’œil que Colleen Hoover a mis dans son roman, toutes ces choses qu’elle aime. Je suis une grande stalkeuse de ses réseaux sociaux, et je sais donc qu’elle adore Ellen De Generes et Harry Connick Jr, que sa sœur attendait une fille lors de l’écriture de ce livre, ou encore qu’elle consacre une grande partie de son temps et de son argent aux œuvres caritatives. C’est donc amusant et touchant de voir ces éléments intégrés à l’intrigue, et cela donne une proximité inédite avec l’auteur.

    Intimité d’autant plus importante que le sujet principale du livre est basée sur une histoire vraie, sur des personnes réelles, qui sont proches de Colleen. Et même si l’histoire est touchante et m’a tordu le cœur comme sait si bien le faire cette femme, la note de l’auteur à la fin du livre a été la goutte qui a fait déborder le vase et j’ai fini par avoir les larmes aux yeux. Car malgré les drames que la fiction apporte, le monde réel est beaucoup plus cruel à mes yeux.

    Colleen Hoover n’écrit pas des livres faciles, c’est assez challengeant car on sait qu’on doit se préparer à souffrir en ouvrant un de ses livres. J’aime bien lire des romances prévisibles, avec des héros gentils et pas trop de drama, mais là on est dans une histoire compliquée et torturée, où le manichéisme est inexistant. Au contraire, on s’interroge beaucoup comme l’héroïne. Je ne peux comprendre ni justifier ce qui se passe car je n’ai jamais vécu une situation pareille, mais je trouve ça bien que l’auteur ne verse pas dans le jugement. Bien évidemment, j’ai hurlé intérieurement, j’étais à la fois triste et énervée non contre l’auteur ni les personnages, mais contre la situation, et j’ai tenté de réfléchir à ça tranquillement, en n’hésitant pas à faire des pauses quand ça devenait trop lourd.

    Ce roman apporte ces moments de légèreté, d’humour et de romance, mais le sujet principal est grave, bouleversant, et fait réfléchir à pas mal de choses sur la perception de soi et des autres. Je pense que toutes les lectrices devraient le lire pour y être sensibilisées. C’est inhabituel de ce que j’ai lu de Colleen Hoover, et des romances que je lis beaucoup en général, mais c’est aussi très bien comme ça.

    It Ends With Us

    Le roman sort le 11 mai 2017 sous le titre Jamais plus (précommande Amazon.fr)

    Jamais plus

    Dazzled par Francesca dans Colleen Hoover - 8 Messages
    Tags :


    Vos messages

      Coucou Francesca , ce livre n'est sorti qu'en Anglais ou aussi en Français ^^ J'aimerai tant le lire ce livre ELJames l'a lu et a pleuré bisous ma belle

      De la part de Angélique, 03 août 2016 à 16:11 | | Répondre
      • Pour le momne,t il n'est sorti qu'en anglais hier. Si jamais le livre sort en français, ce ne sera pas avant l'année prochaine je pense.

        De la part de Francesca, 03 août 2016 à 17:36 | | Répondre
        • Je viens de voir une sortie de Collen Hoover pour le 24 août 2016 #Eblouissant sur Amazon à l'instant ^^

          De la part de Angélique, 03 août 2016 à 17:44 | | Répondre
          • Oui c'est le tome 3 d'Indécent, qui est sorti il y a 3 ans aux Etats Unis lol

            De la part de Francesca, 08 septembre 2016 à 15:07 | | Répondre
    • Je ne sais pas de quoi parle ce livre, mais Colleen Hoover étant mon auteure préférée, il est évident que je finirais par le lire. Mais Confess est un des derniers livres que j'ai lu d'elle, et j'en ai été déçue, donc j'ai un petit peur de ressentir la même chose avec celui-ci...
      Mais je sens que je vais finir par craquer puisque je viens de lire mon tout premier livre en VO, qui est en plus, un roman de CoHo (Losing Hope), donc je réfléchis encore un peu avant ^^

      De la part de Dream Read Live, 03 août 2016 à 16:12 | | Répondre
      • Confess est un roman mineur de Colleen Hoover. Je ne sais pas si tu as lu Ugly Love, mais il est génial. Et Losing Hope fait partie de mes préférés!

        De la part de Francesca, 03 août 2016 à 17:37 | | Répondre
        • Oui, j'ai lu tous ceux qui sont sortis en France, et Ugly Love, Maybe Someday et Hopeless sont mes préférés de tout auteurs confondus ! Le truc avec Colleen c'est que j'ai tellement l'habitude que ses livres soient des coups de coeur, que j'ai peur d'être déçue à chaque fois que j'en commence un nouveau.

          De la part de Dream Read Live, 04 août 2016 à 11:09 | | Répondre
          • Je ne suis jamais déçue, à part pour Never Never.

            De la part de Francesca, 08 septembre 2016 à 15:08 | | Répondre
    Nouveau commentaire