Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

05 décembre 2016

  • Rencontre avec Amy Harmon à Paris
  • IMG_4123

    Amy Harmon a été invitée au Salon jeunesse de Montreuil par la collection R. A cette occasion, nous avons été quelques lectrices et blogueuses ayantt eu le privilège de passer un moment avec l'auteur, pour une séance de questions-réponses, puis des dédicaces et photos.

    Amy a dit que Nos faces cachées était le roman qui avait le plus amrché, mais que tout dépendait de l'ordre dans lequel on les lisait. Elle avait par exmeple des lectrices qui ont commencé par L'infini + Un et qui disent que c'est leur préféré. Ce roman est dédié à sa mère qui est prof de maths, la matière étant au centre de l'histoire. Elle aime bien mettre en scène sa petite ville d'origine, Levan dans l'Utah, par exemple dans La loi du coeur, ou dans son premier roman (non traduit) Running Barefoot, que son père a lu et qui a cru que cette hsitoire était vraie et qu'Amy était l'héroïne ayant rencontré un garçon quand elle était adolescente! Dans Nos faces cachées, le prénom de Fern provient de la défunte organiste de l'église d'Amy. Son mari ayant encore une maison familiale là-bas, elle y retourne souvent et y était d'ailleurs il y a 2 semaines.

    Elle nous a également parlé des romans non encore sortis en France. The Song of David est un spin off de La loi du coeur, le personnage principal ayant été introduit dans le premier roman. Ce n'est pas exactement un happy end, mais Amy Harmon était très contente de cette fin, même si son assistante Tamara ou des lectrices n'étaient pas d'accord avec elle. Dans son dernier roman, From Sand and Ash qui vient tout juste de sortir aux Etats-Unis, elle se lance dans l'historique (elle était prof d'histoire) avec ce récit en Italie dans la Seconde Guerre mondiale. Grâce à l'Eglise catholique, le nombre de juifs survivants a été le plus élevé dans ce pays. Au-delà du contexte historique important, le livre raconte une histoire d'amour entre un garçon étudiant pour devenir prêtre et une jeune fille juive.

    IMG_4127

    Nous sommes aussi revenues sur la place importante qu'a la religion, la spiritualité dans les romans d'Amy Harmon. Elle explique que ça touche les lecteurs car elle ne fait pas semblant, elle est comme ça au plus profond d'elle-même. Elle n'est pas catholique et ne prêche pas. Elle a dit une jorlie phrase : "I don't want to convert, I just want to confort"  Je ne veux pas convertir, je veux juste réconforter. Elle pense qu'on soit croyant ou pas, les messages qu'on tire de nos lectures peuvent nous aider dans la vie. Mais elle comprend que ça puisse heurter certains, que ce soit aux Etats-Unis ou à l'étranger.

    Amy Harmon est une lectrice très exigeante, et c'est maintenant très rare qu'elle soit surprise par les livres qu'elle lit. En tant qu'auteur, elle décortique toujours l'écriture et la construction du roman. Son critère pour savoir qu'elle adore un livre, est quand elle arrive à dépasser tout ça pour plonger dans l'histoire et ne plus se focaliser par la technique. Elle aime beaucoup les romans de Penny Reid parce qu'ils sont drôles, The Wallof Winnipeg and Me de Mariana Zapata, et les livres de Dean Koontz car il y a de la spiritualité qui est cachée derrière ses romans à suspense, et elle aime ça. Elle admire beaucoup Colleen Hoover qui fait beaucoup pour les autres et les auteurs.

    IMG_4130

    Un grand merci à Amy, si charmante et pétillante, et à l'équipe R, Fabien et Cécile en tête, pour cet instant intimiste et toujours enrichissant!

    Dazzled par Francesca dans Evènement - 0 Messages
    Tags :


    Vos messages

    Nouveau commentaire