Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

14 février 2017

  • Enfin toi, Molly McAdams
  • Enfin toi

    Présentation de l’éditeur

    Quand le conte de fées tourne au drame, il faut une bonne raison de se relever.
    Grey a 22 ans. Elle est tout juste diplômée, belle, indépendante, entourée, et, pourtant, sa vie est finie. Elle s’est arrêtée deux ans plus tôt, quand son fiancé est mort brutalement, trois jours à peine avant leur mariage.
    Jagger a 22 ans aussi. C’est un artiste talentueux, un frère aimant, un ami dévoué, mais un petit ami déplorable. La raison ? C’est Grey. La femme qu’il aime depuis toujours. Depuis plus que toujours, même. Dans sa vie, dans son cœur, elle occupe toute la place. Et il ne voit aucune raison pour que cela change.
    Mais, le jour où Grey découvre cet amour secret, leur univers explose une nouvelle fois.
    Elle se sent trahie, blessée : c’est d’un ami qu’elle a besoin, pas d’un amant. Cependant, est-elle pour autant prête à laisser Jagger sortir dans sa vie ?

    Mon avis

    J’avais déjà essayé cet auteur et je n’avais pas aimé le drama en milieu d’histoire qui m’a gâché la lecture après un début prometteur. Avec cette parution plus récente, c’est exactement le même ressenti que j’ai eu.

    J’ai apprécié le début, avec une histoire d’amitié qui se transforme en amour. J’adore les héros qui sont amoureux depuis longtemps sans l’avouer et qui se lancent enfin. J’ai trouvé l’intrigue mignonne comme tout, et j’étais calée confortablement dans ma lecture. Et puis patatras, dramas et hystérie constante se sont immiscés dans le récit, et j’ai perdu mon intérêt.

    Je dois avouer que j’ai gardé mon respect pour Grey qui n’a pas trop failli dans ses sentiments envers Jagger, malgré les péripéties qu’elle vit. Il y a quand même quelques soucis de communication entre eux, qui auraient pu épargner des problèmes et des maux de tête. Jagger reste tout chou, même si j’aurai aimé à certains moments qu’il se secoue davantage, plutôt que de laisser le temps aux choses de se faire par elles-mêmes. Et puis, il y a trop de monde qui entrent chez lui comme dans un moulin !

    L’accumulation de dramas dans la seconde partie du roman est quand même too much, le récit n’avait pas besoin de ça, mais c’est le style de l’auteur, et ça ne me convient pas vraiment.

    Enfin toi

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages


    Vos messages

    Nouveau commentaire