Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

30 septembre 2020

  • Les Elus, Veronica Roth
  • Les Elus

    Présentation de l’éditeur

    Appelés par une prophétie pour vaincre l'Obscur, les Élus ont sacrifié leur jeunesse pour sauver le monde.

    Dix ans plus tard, les cinq adolescents ont désormais trente ans et célèbrent une décennie de paix. Tous ont oublié cette sombre période et profitent de la célébrité que leur a accordée cette victoire. Tous sauf Sloane, encombrée par sa notoriété et hantée par le souvenir de son ennemi.

    Lorsque d'étranges phénomènes se produisent, les Élus sont une nouvelle fois sollicités par l'État. Si tous pensent qu'il ne s'agit que de coïncidences, Sloane, elle, est persuadée que l'Obscur est de retour. Acceptera-t-elle de reprendre le rôle de l'héroïne potiche que le public aime tant, ou prendra-t-elle enfin le contrôle de son destin, quitte à briser la prophétie ?

    Être un héros n'est pas une destinée... c'est un choix.

    Mon avis

    En ouvrant ce livre, a l’impression de lire une suite d’un roman qu’on ne connait pas. En effet, on suit une bande d’amis qui a vécu toute une épopée 10 ans auparavant, que l’on découvre un peu tout le long de l’histoire, mais sans tous les détails, et qui subit encore le traumatisme à différents degrés. Nous ne sommes pas perdus pour autant car il y a de (très) nombreuses explications via des articles de presse qui sont bien utiles au début mais qui finissent par alourdir le texte et casser le rythme de lecture.

    Nous avons uniquement le point de Sloane, ce qui efface l’importance des 4 autres alors qu’ils sont je pense tout aussi indispensables dans le récit. Même si les personnages principaux ont 30 ans, ils ont toujours un comportement immature, honnêtement, si l’auteure avait marqué qu’ils avaient la vingtaine, ça aurait collé également avec leurs caractères. Néanmoins, cette héroïne est féroce, courageuse, mais aussi colérique et insatisfaite de sa vie, et son évolution est intéressante à suivre.

    J’ai trouvé la construction du roman très efficace, il y a des rebondissements auxquels je m’attendais, d’autres non, mais dans tous les cas, Veronica Roth dépeint chacun de ses protagonistes en nuances, et nos réactions face à eux et à l’univers dépeint changent souvent au fur et à mesure des révélations faites, il n’y a aucun manichéisme. Et bonus, il y a une petite romance certes anecdotique mais qui donne une petite touche de douceur dans ce monde de brutes.

    C’est également un hommage à la ville de Chicago, qui servait aussi de décor à la trilogie Divergent, et dont Veronica Roth nous en décrit tous les recoins, avec carte à l’appui. Cela donne envie d’aller la visiter et de suivre les pas des personnages.

    Il s’agit d’un premier tome, sans cliffangher, mais je suis quand même curieuse de continuer à explorer ce monde unique.

    Le roman sort demain, merci Camille!

    Les Elus

    Dazzled par Francesca dans Divergent - 1 Messages


    Vos messages

    • un jour Chicago, un jour

      De la part de mylene, 30 septembre 2020 à 08:02 | | Répondre
    Nouveau commentaire