Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

18 janvier 2021

  • La chronique des Bridgerton Tomes 1 et 2, Julia Quinn
  • La chronique des Bridgerton

    Présentation de l’éditeur

    Très chers lecteurs, quelle saison !
    Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé.
    Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu'Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l'élue a une sœur odieuse qui s'oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte.
    Cela nous promet bien des péripéties.
    Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer !
    Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1814

    Mon avis

    La romance historique de Julia Quinn revient de manière fracassante sur le devant de la scène avec la sortie de l’adaptation sur Netflix. En bon petit mouton, j’ai suivi la tendance et j’ai profité de la réédition en intégrale par J’ai Lu pour me plonger dans la saga.

    Ce livre regroupe donc les 2 premiers tomes : Daphné et le duc, puis Anthony.

    Daphné et le duc est sorti aux Etats-Unis il y a 20 ans et est une pure romance historique d’Aventures & Passion. Daphné souhaite se marier par amour et avoir des enfants, tandis que Simon ne veut pas être importuné par les mères en quête du gendre idéal. Ils vont donc monter un plan gagnant-gagnant avant que les sentiments et les conventions sociales ne bouleversent leur stratagème.
    Il y a beaucoup de joie et d’humour dans cette famille aristocrate qui suit les convenances sociales en public mais qui n’est pas du tout guindée en privé et se conduit plutôt comme une famille nombreuse brouillonne mais aimante. On se prend donc d’affection pour les membres Bridgerton, même si le livre se focalise complètement sur Daphné et Simon, et un peu Anthony et Colin.
    Daphné est espiègle, faussement ingénue, et sait très bien ce qu’elle veut. Il y a d’ailleurs une scène conjugale qui m’a un peu fait tiquer, pas dans le fait qu’elle soit innocente du sexe, mais plutôt qu’elle n’ait aucun remords à avoir fait qu’elle a fait. Simon est en apparence froid et hautain mais c’est son enfance douloureuse qui l’a rendu ainsi et on a juste envie de lui faire un câlin et lui dire que tout ira bien.

    Anthony est l’ainé de la fratrie et donc supporte les responsabilités pour sa famille. Traumatisé par le décès de son père, il est persuadé d’être frappé par une malédiction a décidé de se marier et d’avoir un héritier. Il jette son dévolu sur la favorite de la saison mais se heurte à la sœur ainée de celle-ci.
    La première partie est parfaite avec des réparties cinglantes et pétillantes entre Anthony et Kate, et des situations cocasses qui m’ont fait bien rire (incluant un corgi grassouillet et une partie de croquet à l’ancienne). La deuxième est plus calme et classique avec des éléments d’intrigue quasi identiques au premier volet, mais cela n’entame pas l’effet de charme de ces deux personnages très sympathiques.
    C’est amusant de voir qu’il n’y a aucune vraie pression de convoler ou de trouver un ou une partenaire de la même classe, car les Bridgerton sont assez fortunés et ont été élevés dans l’optique de faire un mariage d’amour, ce qui est très rare à la fois pour l’époque et pour les romances historiques.

    J’ai vu la saga TV avant de lire les livres et l’adaptation de Shonda Rhimes prend aisément ses libertés avec les romans. La plus importante est bien évidemment l’introduction de personnages noirs dans l’aristocratie britannique. La productrice afro américaine est connue pour ses prises de position, donc ce changement n’est pas étonnant et passe bien, surtout quand on sait que la véritable reine Charlotte était peut-être une métisse, et qu’une seule courte scène dans la série justifie la diversité du casting. Peut-être qu’il ne fallait même pas l’ajouter et dire que la série avait un parti pris dès le départ et ne souffre d’aucune contestation, et tant pis pour ceux qui pensent qu’on est sur une reconstitution fidèle (et non, on est dans une pure fiction).
    La série TV s’attache également à développer des intrigues secondaires à la fois pour avoir du contenu et pour ouvrir la porte aux prochaines saisons. Cela est notamment permis par le fait que la saga littéraire est terminée depuis longtemps et que le script peut donc piocher dedans  sans trahir l’esprit original. Les membres de la famille Bridgerton les plus âgés sont donc beaucoup plus mis en avant et ont chacun leur histoire qu’on suit en parallèle de celle de Daphné et Simon. De nouveaux personnages ont été par contre créés pour rajouter de la complexité et des dramas, ce que je conçois tout à fait pour une série qui pourrait continuer très longtemps (il y a 8 tomes pour les 8 enfants Bridgerton), mais qui peut agacer les puristes. Je suis par contre plus circonspecte sur le caractère de certains : Anthony est nettement plus antipathique que dans les livres, Colin moins facétieux et Daphné plus cruche. Au contraire, Eloïse devient la star du show avec ses discours féministes et Pénélope est adorable.

    Bref, j’ai beaucoup aimé la série TV aux accents modernes et j’ai aussi aimé les romans plus traditionnels dans le genre romance historique. Même si je vois les différences, cela ne me gêne pas et je suis impatiente de voir la prochaine saison. J’aimerais par contre que ceux qui ont vu et aimé la série TV n’aient plus de préjugés sur la romance parce que c’est exactement ça qu’ils ont vu et qu’ils vont lire, vu que beaucoup se sont jetés sur les romans.

    La chronique des Bridgerton Tomes 1 & 2

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :


    Vos messages

    Nouveau commentaire