Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

17 mars 2021

  • La chronique des Bridgerton Tomes 3 et 4, Julia Quinn
  • La chronique des Bridgerton 3 et 4

    Présentation de l’éditeur

    La saison mondaine commence à peine que les mères ambitieuses et leurs filles sont déjà sur le pied de guerre. Qui attrapera dans ses filets l'un des rejetons de la famille Bridgerton, grande pourvoyeuse de beaux partis ? Une course d'obstacles s'annonce, d'autant que les ragots vont bon train. Ainsi, le fringant Benedict a beau clamer qu'il ne souhaite pas se marier, le bruit court qu'il a croisé le regard d'une éblouissante inconnue lors d'un bal masqué. Et alors, me direz-vous ? Et alors, la belle a disparu à minuit ! Ce qui ne la rend que plus désirable aux yeux du jeune Bridgerton...

    Et qu'en est-il du charmant Colin, enfin de retour de ses pérégrinations sur le Continent ? Il a beau caracoler en tête de liste des célibataires les plus prisés, s'il est en quête d'une fiancée, il le cache bien. Au grand dam d'une certaine débutante, qui pourrait bien voir là un défi à relever.

    Mais n'ayez crainte, chers lecteurs, votre dévouée chroniqueuse a plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agit de donner un coup de pouce au destin.

    Rubrique mondaine de lady Whistledown

    Mon avis

    On poursuit les histoires de la fratrie Bridgerton avec 2 frères toujours par ordre alphabétique.

    Benedict est l’éternel second, celui qui n’est connu que pour être d’une des familles les plus prestigieuses, mais sans titre ni identité propre, alors qu’il aspire à trouver sa voie. Il a une passion pour le dessin, ce qui est davantage mis en avant dans la série TV Netflix, et qui donc créé une petite frustration lors de la lecture du roman car j’aurais aimé que ce point soit davantage développé.

    L’histoire commence comme un remake de Cendrillon avec l’histoire de l’héroïne, mais s’en éloigne largement par la suite. Il n’empêche que Sophie est une femme admirable et courageuse, qui tente de s’en sortir dignement sans aucune méchanceté. Elle passe néanmoins du chaud au froid de manière bizarre, parfois trop soumise, puis carrément violente à certaines occasions. Mieux vaut se méfier de l’eau qui dort.

    Si l’évolution de l’intrigue et la relation entre Benedict et Sophie sont agréables à suivre, j’ai trouvé que ces aspects étaient un peu survolés, alors qu’il y avait matière à s’appuyer suir la psychologie des personnages.

    Colin est le troisième frère et sous ses airs de voyageur au tempérament joyeux et léger, se cache aussi une soif de reconnaissance pour lui-même. Mais la personne qui est en lumière dans ce quatrième récit est bien évidemment Penelope qui est tellement bien mis en avant dans la série TV, mais qui dans les livres n’est vu que par les yeux de Lady Whistledown et pas de manière flatteuse loin de là. C’est une femme qui souffre de la condition de la femme de son époque, de son physique, de sa famille compliquée, et de son amour à sens unique depuis toujours pour Colin. J’ai éprouvé énormément de sympathie pour elle et son amitié avec Eloïse est adorable. En les suivant depuis plusieurs livres, je me suis donc beaucoup attachée à ce couple, et même si j’ai trouvé la progression des sentiments de Colin un peu rapide, j’étais heureuse pour eux.

    La série TV ayant spoilé le plus gros twist, je n’ai pas éprouvé l’émotion que j’aurais pu avoir mais Julia Quinn a bien amené la révélation, en jouant avec les personnages et le lecteur tout le long du livre.

    Si Eloïse est une héroïne charismatique et une force de la nature, Hyacinthe a l'air encore plus dingue!

    La chronique des Bridgerton Tomes 3 & 4

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :


    Vos messages

    Nouveau commentaire