Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

18 janvier 2021

  • La chronique des Bridgerton Tomes 1 et 2, Julia Quinn
  • La chronique des Bridgerton

    Présentation de l’éditeur

    Très chers lecteurs, quelle saison !
    Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé.
    Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu'Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l'élue a une sœur odieuse qui s'oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte.
    Cela nous promet bien des péripéties.
    Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer !
    Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1814

    Mon avis

    La romance historique de Julia Quinn revient de manière fracassante sur le devant de la scène avec la sortie de l’adaptation sur Netflix. En bon petit mouton, j’ai suivi la tendance et j’ai profité de la réédition en intégrale par J’ai Lu pour me plonger dans la saga.

    Ce livre regroupe donc les 2 premiers tomes : Daphné et le duc, puis Anthony.

    Daphné et le duc est sorti aux Etats-Unis il y a 20 ans et est une pure romance historique d’Aventures & Passion. Daphné souhaite se marier par amour et avoir des enfants, tandis que Simon ne veut pas être importuné par les mères en quête du gendre idéal. Ils vont donc monter un plan gagnant-gagnant avant que les sentiments et les conventions sociales ne bouleversent leur stratagème.
    Il y a beaucoup de joie et d’humour dans cette famille aristocrate qui suit les convenances sociales en public mais qui n’est pas du tout guindée en privé et se conduit plutôt comme une famille nombreuse brouillonne mais aimante. On se prend donc d’affection pour les membres Bridgerton, même si le livre se focalise complètement sur Daphné et Simon, et un peu Anthony et Colin.
    Daphné est espiègle, faussement ingénue, et sait très bien ce qu’elle veut. Il y a d’ailleurs une scène conjugale qui m’a un peu fait tiquer, pas dans le fait qu’elle soit innocente du sexe, mais plutôt qu’elle n’ait aucun remords à avoir fait qu’elle a fait. Simon est en apparence froid et hautain mais c’est son enfance douloureuse qui l’a rendu ainsi et on a juste envie de lui faire un câlin et lui dire que tout ira bien.

    Anthony est l’ainé de la fratrie et donc supporte les responsabilités pour sa famille. Traumatisé par le décès de son père, il est persuadé d’être frappé par une malédiction a décidé de se marier et d’avoir un héritier. Il jette son dévolu sur la favorite de la saison mais se heurte à la sœur ainée de celle-ci.
    La première partie est parfaite avec des réparties cinglantes et pétillantes entre Anthony et Kate, et des situations cocasses qui m’ont fait bien rire (incluant un corgi grassouillet et une partie de croquet à l’ancienne). La deuxième est plus calme et classique avec des éléments d’intrigue quasi identiques au premier volet, mais cela n’entame pas l’effet de charme de ces deux personnages très sympathiques.
    C’est amusant de voir qu’il n’y a aucune vraie pression de convoler ou de trouver un ou une partenaire de la même classe, car les Bridgerton sont assez fortunés et ont été élevés dans l’optique de faire un mariage d’amour, ce qui est très rare à la fois pour l’époque et pour les romances historiques.

    J’ai vu la saga TV avant de lire les livres et l’adaptation de Shonda Rhimes prend aisément ses libertés avec les romans. La plus importante est bien évidemment l’introduction de personnages noirs dans l’aristocratie britannique. La productrice afro américaine est connue pour ses prises de position, donc ce changement n’est pas étonnant et passe bien, surtout quand on sait que la véritable reine Charlotte était peut-être une métisse, et qu’une seule courte scène dans la série justifie la diversité du casting. Peut-être qu’il ne fallait même pas l’ajouter et dire que la série avait un parti pris dès le départ et ne souffre d’aucune contestation, et tant pis pour ceux qui pensent qu’on est sur une reconstitution fidèle (et non, on est dans une pure fiction).
    La série TV s’attache également à développer des intrigues secondaires à la fois pour avoir du contenu et pour ouvrir la porte aux prochaines saisons. Cela est notamment permis par le fait que la saga littéraire est terminée depuis longtemps et que le script peut donc piocher dedans  sans trahir l’esprit original. Les membres de la famille Bridgerton les plus âgés sont donc beaucoup plus mis en avant et ont chacun leur histoire qu’on suit en parallèle de celle de Daphné et Simon. De nouveaux personnages ont été par contre créés pour rajouter de la complexité et des dramas, ce que je conçois tout à fait pour une série qui pourrait continuer très longtemps (il y a 8 tomes pour les 8 enfants Bridgerton), mais qui peut agacer les puristes. Je suis par contre plus circonspecte sur le caractère de certains : Anthony est nettement plus antipathique que dans les livres, Colin moins facétieux et Daphné plus cruche. Au contraire, Eloïse devient la star du show avec ses discours féministes et Pénélope est adorable.

    Bref, j’ai beaucoup aimé la série TV aux accents modernes et j’ai aussi aimé les romans plus traditionnels dans le genre romance historique. Même si je vois les différences, cela ne me gêne pas et je suis impatiente de voir la prochaine saison. J’aimerais par contre que ceux qui ont vu et aimé la série TV n’aient plus de préjugés sur la romance parce que c’est exactement ça qu’ils ont vu et qu’ils vont lire, vu que beaucoup se sont jetés sur les romans.

    La chronique des Bridgerton Tomes 1 & 2

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :


    04 janvier 2021

  • Mes lectures de décembre 2020
  • 2020

    Je finis l'année avec mon mois le plus prolifique depuis très longtemps, et j'ai dans l'ensemble beaucoup aimé ce que j'ai lu, donc je suis très satisfaite!

    1/ Forever Wild, KA Tucker (4/5)
    2/ Trois mages et une margarita, Annette Marie (4/5)
    3/ Le carnet de défis, Rachel cohn et David Levithan (4/5)
    4/ Layla, Colleen Hoover (3/5)
    5/ A Sky Beyond the Storm, Sabaa Tahir (5/5)
    6/ The Bright and Breaking Sea, Chloe Neill (4/5)
    7/ The Villain, LJ Shen (4/5)
    8/ Nous sommes les étoiles, Rowan Coleman (4/5)
    9/ A Kingdom of Flesh and Fire, Jennifer L Armentrout (relecture) (5/5)
    10/ Shades of Magic Volume 1 : The Steel Prince, VE Schwab (4/5)
    11/ Etoiles du Nord tome 3 : Etincelles, Sarina Bowen (4/5)
    12/ Grisha, Leigh Bardugo (4/5)
    13/ Grisha tome 2 : Le dragon de glace, Leigh Bardugo (4/5)
    14/ Grisha tome 3 : L'oiseau de feu, Leigh Bardugo (4/5)
    15/ N'oublie pas les chocolats, Tamara Balliana (4/5)
    16/ Les liens du sang tome 1 : Un tempérament de feu, Helen Harper (4/5)
    17/ Les liens du sang tome 2 : Il y a de la magie dans l'air, Helen Harper (4/5)
    18/ Killing November, Adrainna Mather (3/5)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 2 Messages
    Tags :

    02 janvier 2021

  • Étincelles, Sarina Bowen
  • Etincelles

    Présentation de l’éditeur

    Skye Copeland, présentatrice à la télévision, est en congé forcé après avoir malencontreusement dessiné un zizi sur la carte de la circulation routière. Elle doit prendre le temps d’y réfléchir. Comme si c’était sa faute si le tracé, ce jour-là, avait la forme d’un sexe masculin ! Skye ne trouve pas ça drôle du tout. Elle a besoin de ce travail. Et c’est la seule raison pour laquelle elle a accepté de couvrir une histoire dans le coin qu’elle déteste le plus au monde, cet enfer sur terre connu sous le nom de Vermont. Ce sera rapide. Un bref aller-retour. Un peu comme... enfin, bref. 

    Skye a l’intention de faire un saut incognito dans la ville qui, autrefois, a essayé de l’anéantir, de recueillir les informations nécessaires et de retourner chez elle – et dans les bonnes grâces de son producteur. Aussitôt dit, aussitôt fait. 

    L’ennui, c’est que tout se déroule de travers dès l’instant où elle franchit les limites du comté. Sa belle-sœur cherche à échapper à un dangereux trafiquant de drogue, et le policier responsable de l’affaire n’est autre que Benito Rossi, l’homme qui a brisé son cœur d’adolescente. Ses yeux bruns la bouleversent toujours. Elle est bien déterminée à lui renvoyer en pleine face ce qu’il a fait douze ans plus tôt, mais c’est sans compter sur les étincelles d’autrefois, toujours aussi vives entre eux. 

    Gare à l’explosion !

    Mon avis

    Le troisième tome de la saga Etoiles du Nord est consacré à Benito Rossi, le frère de Zara et d’Alec. Il travaille dans la brigade anti stupéfiants et enquête sur une grosse affaire dans le coin dans laquelle pourrait être impliquée la belle-sœur de Skye, son amour de jeunesse. Les retrouvailles des deux sont donc explosives car cela fait 12 ans qu’ils ne se sont quittés sans explications.

    On suit l’histoire à travers les points de vue alternés de Skye et Benito, et aussi entre passé et présent, ce qui permet de tout savoir et comprendre. Benito est une crème, il connaît ses sentiments, est déterminé et constant dans ses intentions, en dépit du passé et du traumatisme de Skye. Cette dernière est plus circonspecte et a de vrais mauvais souvenirs liés au Vermont. Mais elle est aussi têtue et loyale envers sa belle-sœur.

    On voit rapidement les protagonistes des autres volets de la saga, excepté Zara qui a une place plus importante et qui ne suscite pas du tout la sympathie avec ce qu’on apprend d’elle dans le livre.

    J’ai bien aimé cette histoire de seconde chance, surtout parce que Benito s’est parfaitement comporté et qu’il continue à être parfait pour Skye.

    Étincelles

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

    01 janvier 2021

  • Meilleure année 2021!
  • b6aa0dbcec2b3748e486d8152580059f

    2020 fut une année compliquée et pleine de bouleversements pour beaucoup d'entre nous.

    On n'est pas encore sorti de l'auberge, mais je ne peux que vous souhaiter que 2021 soit meilleure, pleine de sérénité, de bonheur, une excellente santé, et des lectures qui vous transporteront de joie.

    Bisous à tous et faites bien attention à vous.

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 2 Messages
    Tags :

  • Mes livres 2020
  • istockphoto-1169643170-170667a

    Et voici mon bilan des livres les plus significatifs de 2020! J'ai lu 131 livres cette année, soit beaucoup plus que les 3 années précédentes, merci le confinement! Cette année fut marquée par le retour de Stephenie Meyer et Suzanne Collins ce qui est énorme, et des très belles surprises de lectures. J'ai lu beaucoup de paranormal/fantasy, c'est le genre qui m'a procuré le plus de satisfaction et ça se voit dans ce bilan.

    1/ Meilleur livre lu en VO en 2020 : From Blood and Ash de Jennifer L Armentrout

    FBA

    Une autre saga fantasy avec une autre héroïne voilée... cela peut ressembler à Rêves de glace mais ce n'est pas la même histoire et j'ai adoré l'aventure épique de Poppy et Hawke.

    2/ Meilleur livre VF lu en 2020 : Aes Sidhe d'Alfreda Enwy

    aessidhe1_org

    Ca fait un moment que je voulais lire ce roman maintes fois repoussé et j'ai plongé à fond dans cet univers de bit lit avec une héroïne frondeuse et une enquête paranormale qui m'a bien surprise. Ca m'avait fait penser à ce que j'ai ressenti quand j'ai lu Morsure de Kelly Armstrong. Un gros coup de coeur qui aurait pu être parfait s'il n'y avait pas autant de fautes d'accords et d'orthographe dans l'ebook que j'ai acheté (il y en a tellement que c'est impossible qu'il y ait eu des relectures). La suite est... repoussée à septembre 2021 pour le moment.

    3/ Meilleur saga lue en 2020 : Accords corrompus de Kelly St Clare

    Capture d’écran 2021-01-01 à 14

    J'ai dévoré toute la saga lors du premier confinement et j'ai adoré cette histoire fantasy qui monte en puissance au fur et à mesure des tomes. Olina se révèle avec les épreuves qu'elle traverse, l'univers est intéressant avec beaucoup de rythme et de densité, et il y a de la romance qui sexy qui fait du bien! Je recommande. (les couvertures que je montre sont dans l'ordre inverse, le premier tome est Rêves de glace)

    4/ Meilleure fin de saga lue en 2020 : A Sky Beyond the Storm de Sabaa Tahir

    A sky beyond the storm

    J'ai adoré cette saga depuis le début et je me souviens avoir beaucoup attendu la sortie du tome 3 qui est sortie à une période compiquée pour moi, et je n'ai sans doute pas apprécié ce livre autant que j'aurais pu, mais ce 4ème et dernier tome a atteint toutes mes espérances avec de la souffrance, des sacrifices, du courage et une belle conclusion. Hélène, tu seras toujours mon héroïne préférée de la saga.

    5/ Plus belle surprise de 2020 : Midnight Sun de Stephenie Meyer

    Midnight Sun

    Si vous suivez le blog depuis longtemps, vous savez à quel point Twilight a compté pour moi, donc l'annonce surprise d'un livre qu'on n'attendait plus dans une année folle a fait ressurgir énormément d'émotions et de nostalgie. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre mais ça m'a rappelé beaucoup de choses et ça m'a permis de participer au seul évènement littéraire de l'année avec la soirée de lancement du roman.

    6/ Plus grande déception de 2020 : La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

    la-vie-revee-des-chaussettes-orphelines

    On m'avait vendu un roman feel good plein d'humour et de peps. J'ai lu une histoire très triste à plusieurs niveaux et je n'ai pas aimé ressentir des sentiments négatifs en refermant un livre.

    7/ Livre qui m'a fait le plus rire en 2020 : Les tribulations d'Esther Parmentier de Maëlle Desard

    Les-tribulations-d-Esther-Parmentier-sorciere-stagiaire

    Mylène m'avait intriguée avec son coup de coeur, et j'ai profité de mon séjour chez elle pour piochez des lectures et notamment celle-ci. Esther est une héroïne hilarante, avec un caractère de cochon et un humour à la con qui m'a beaucoup plue. Même si la fin est satisfaisante, j'aimerais bien avoir de nouvelles enquêtes.

    8/ Livre qui m'a fait le plus pleurer en 2020 : Angry God de LJ Shen

    Angry God

    J'adore Vicious et son fils Vaughn m'a énormément intriguée avec son côté distant et mystérieux. On comprend pourquoi dans son livre et je n'aurais jamais pensé que cétait pour ces raisons. J'ai été très très émue et j'ai pleuré tout le long. Mais le roman est bien et il sort en VF le 6 janvier (précommande Amazon.fr)!

    9/ Livre qui m'a le plus touchée en 2020 : Nos horizons infinis de Tahereh Mafi

    Nos horizons infinis

    Tahereh Mafi nous raconte l'histoire d'une jeune musulmane confrontée au racisme après les attentats du 11 septembre. J'ai été particulièrement énervée par le comportement des gens qui la côtoient, ses camarades bien sur mais encore plus les adultes et profs responsables. A lire dans une époque où ces problèmes sont tours d'actualité.

    10/ Meilleure auteure découverte en 2020 : Margaret Rogerson

    Sorcery of Thorns

    J'ai d'abord flashé sur la couverture de Charlie Bowater, puis le résumé parlant de grimoires vivants m'a intriguée, de sorte que je l'ai acheté le jour de sa sortie alors que j'étais en vacances. J'ai adoré ce stand alone qui traite d'un univers foisonnant et de personnages à la fois drôle, touchant et plein d'action. J'aimerais bien une suite, mais en attendant, je vais me pencher sur le premier roman de l'auteure parce que j'ai vraiment accroché à son style.

    11/ Le come back de l'année 2020 : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur de Suzanne Collins

    Ballade

    Mes 2 sagas chouchou ont repris du service en 2020, même si Suzanne Collins l'avait annoncé bien longtemps avant. Je n'avais aucun a priori sur le roman et j'ai apprécié connaitre l'origine des Hunger Games modernes du point de vue de Snow tout en ayant ressenti aucune sympathie pour ce personnage égoïste et lâche, l'anti-héros par excellence. Un vrai tour de force.

    12/ Livre le plus long que j'ai lu en 2020 : House of Earth and Blood de Sarah J Maas

    Crescent City

    803 pages pour le premier tome de la nouvelle saga de la reine Maas. J'ai accroché à ce roman, Bryce est typique des héroïnes de l'auteure et l'univers est très grand pour être développer dans les suites.

    13/ Livre que j'attends le plus en 2021 : A Court of Silver Flames de Sarah J Maas

    ACOSF

    Pour changer, encore du Sarah J Maas! Il s'agit d'un spin off d'ACOTAR (Un palais d'épines et de roses) avec l'histoire de Nesta, la soeur de Feyre, et Cassian, qui sort le 16 février 2021. J'ai hâte!

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 6 Messages
    Tags : ,


    30 décembre 2020

  • Grisha L'intégrale, Leigh Bardugo
  • grisha-l-integrale

    Présentation de l’éditeur

    Le royaume de Ravka est une terre maudite, divisée par le Shadow Fold, une épaisse nappe de ténèbres peuplée de monstres sanguinaires.

    Jeune apprentie cartographe, Alina y est envoyée en mission avec son ami Mal pour accompagner de puissants magiciens, les Grisha. Alors qu’ils sont attaqués par d’horribles créatures, elle les repousse en émettant une déferlante de lumière.

    Dès lors, son destin prend une autre tournure : Alina est l’Invocatrice de lumière, celle qui pourrait vaincre le Shadow Fold. Pour cela, elle doit rejoindre les Grishas et apprendre à maîtriser ce don qu’elle ignorait posséder.

    Mais dans la capitale, les pièges sont nombreux... 

    Mon avis

    France Loisirs sort une magnifique édition exclusive de l’intégrale de la trilogie Grisha, avec également une scène bonus inédite en VF. C’était donc l’occasion pour moi de replonger dans l’œuvre de Leigh Bardugo, car je n’avais lu que le premier tome à l’époque.

    J’ai trouvé que pour une saga fantasy, même Young Adult, on entre facilement dans l’histoire car l’auteure nous embarque directement dans l’action, avec les descriptions nécessaires mais sans fioritures. L’univers est très intéressant avec la découverte des Grishas, leurs différents pouvoirs et leurs processus d’apprentissage et de fonctionnement.

    J’ai donc suivi avec grand plaisir Alina, son évolution et ses découvertes. La pauvre avance en partie à l’aveugle et se fait manipuler par certains, mais dans tous les cas, elle essaie de faire ce qu’elle peut sans les connaissances que les autres Grishas ont apprises dès leur enfance. Elle m’a fait un peu penser à Katniss dans Hunger Games dans le sens où elle n’avait rien demandé à personne, souhaitait simplement une vie avec Mal, mais s’est retrouvée à devenir un symbole pour tout un peuple et est en danger de mort à cause de ça. Heureusement, elle peut compter sur une bande de compagnons hétéroclites et fidèles. 

    Sa relation avec le Darkling est la plus intéressante car c’est un mélange d’attirance, de compréhension et de lutte. Les deux se ressemblent sur certains points, dont la puissance de leurs pouvoirs, mais ont des visions radicalement différentes sur leur finalité. J’aurais aimé en savoir davantage sur le Darkling car c’est un être complexe, peut-être dans un prequel pour comprendre comment il a pu en arriver à là.

    La saga amène son lot d’aventures, de rebondissements et de révélations, à travers de nombreux lieux différents et des personnages dont on apprend leurs parcours et leurs motivations, et qui sont loin d’être manichéens. J’ai bien aimé Nikolai et son humour qui apporte de la légèreté au récit, et je suis maintenant curieuse de lire son spin off King of Scars.

    J’ai trouvé que la fin était un peu facile compte tenu de tous les sacrifices qu’Alina a du faire pour aller jusqu’au bout de sa mission, mais dans l’ensemble, j’ai dévoré cette saga et j’attends désormais de voir l’adaptation en série TV par Netflix qui sortira en avril 2021.

     Grisha L'intégrale

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages
    Tags :

    29 décembre 2020

  • Nous sommes les étoiles, Rowan Coleman
  • nous-sommes-les-etoiles

    Présentation de l’éditeur

    Infirmière de nuit, Stella a pris l'habitude d'offrir sa plume aux malades désireux de laisser un message après leur mort.

    Elle fait bientôt la connaissance de Hope, jeune femme de 21 ans atteinte de mucoviscidose qui s'interdit de profiter de sa jeunesse.

    Et si en aidant sa jeune patiente, Stella renouait elle aussi avec le bonheur de vivre ?

    Mon avis

    Ce roman entremêle la vie de plusieurs personnages dont le point commun est la gestion de la maladie et du deuil. J’avais peur que le ton soit particulièrement pesant, je ne suis pas friande de la sick-lit, mais l’auteure a réussi à traiter de ces thèmes avec pudeur et même humour à certains moments, de sorte que j’ai été touchée mais pas accablée par l’histoire.

    Stella et Hope sont deux femmes courageuses et bienveillantes, je les admire beaucoup chacune dans leurs combats respectifs. Il y a de la romance mais ce sont surtout des parcours de vie qui leur prouvent qu’elles peuvent très bien s’en sortir toute seule et qu’à la fin, seules elles peuvent savoir de quoi elles sont capables.

    Les lettres des patients de Stella sont magnifiques et remplies de tous les non-dits qui sont déversés à la dernière minute. Cela prouve qu’il ne faut pas attendre ou regretter de faire ou dire les choses aux gens qu’on aime avant qu’il ne soit trop tard.

    Une histoire émouvante à découvrir en exclusivité chez France Loisirs.

    Nous sommes les étoiles

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages

    28 décembre 2020

  • Mes films et séries 2020
  • 2020 fut une année particulièrement propice au visionnage de films et séries TV avec les confinements et les couvre feu! J'ai donc eu au cours de l'année, Netflix, Disney +, Canal, Amazon (même si je n'ai rien regardé dessus) et je pense prendre la semaine d'essai d'Apple TV pour voir le spectacle de Noël de Mariah Carey lol

    J'ai vu quelques pépites que je voulais mettre en avant ici.

    Côté films, je suis allée uniquement 3 fois au cinéma (1 en janvier et 2 en août), je n'étais pas très partante durant l'été mais finalement ça me manque de ne plus voir les films sur grand écran et communier avec les gens.

    Les filles du Docteur March

    Les filles du Docteur March

    J'ai adoré les romans et j'ai adoré cette adaptation avec des actrices formidables, un Timothée Chamalet de folie et Louis Garrel qui nous fait un faux accent allemand haha Et puis la révélation Florence Pugh dont j'aime beaucoup la voix grave. J'ai acheté le DVD à la sortie du confinement pour le revoir!

    Greenbook : Sur les routes du Sud

    GREEN BOOK

    J'avais un peu peur de tomber sur un film dur et plombant concernant la ségrégation raciale, mais en fait même si le thème est traité de façon touchante, l'histoire est très feel good, portée par un Viggo Mortensen extraordinaire, changé physiquement et tellement drôle et charismatique, il aurait du gagner un Oscar également! Je le recommande vraiment, vous allez bien rire et être ému par cette belle amitié hors du commun.

    Killing Eve

    Killing Eve

    J'ai découvert la série à la TV en début d'année, et pendant le confinement, j'ai pris 1 mois de Canal pour enchainer les 2 saisons suivantes. J'ai été éblouie par Jodie Comer qui est une fabuleuse actrice jouant une tueuses à gages totalement barrée mais tellement touchante, je suis trop de son côté! Son duo avec Sandra Oh la flic est plein de tension, d'attirance et de rivalité. Plus on avance dans la série, plus les limites sont floues. Il y a trop peu d'épisodes et j'espère que la pandémie ne va pas trop retarder la suite.

    The White Queen

    The White Queen

    Les samedis soirs de confinement sur Chérie 25 furent historiques avec l'histoire passionnante et magnifiquement fictionnisée par la BBC de la monarchie britannique. On commence par la guerre des deux roses au 15ème siècle avec la sublime Rebecca Ferguson (que j'ai découverte dans The Greatest Showman). J'ai suivi avec grand plaisir cette histoire sur plusisuers générations avec The White Queen, puis sa fille dans The White Princess (avec Jodie Comer ^^) puis son petit fils Henry VIII dans The Spanish Princess que je n'ai pas fini. Quand on voit toutes les manigances et les rebondissements, on a du mal à croire que ça s'est réellement passé, et pourtant la majorité des évènements est fidèle à l'Histoire!

    The Queen's Gambit

    The Queen Gambit

    Je ne présente plus cette mimi série phénomène dont tout le monde parle. Sachez juste que je l'ai binge watché en 1 jour et que j'ai adoré Anya Taylor Joy ainsi que ses tenues tellement sixties et follement élégantes.

    Dash & Lily

    dash-and-lily-poster

    Cette saga est un pur bonbon parfait pour cette fin d'année. Ca m'a fait super chaud au coeur, moi qui adore New York, les livres et les fêtes. Une combinaison idéale et très mignonne à voir et à revoir.

    The Mandalorian

    The Mandalorian_

    Je ne suis pas une fan absolue de Star Wars, je n'ai même pas vu la trilogie originale... Mais comme c'est à peu près la seule saga inédite de Disney +, je me suis lancée dedans à raison d'un épisode par semaine et comme beaucoup, je suis tombée en amour de Bébé Yoda qui n'est qu'une marionnette mais qui est tellement mignonne! J'ai beaucoup aimé les aventures des deux compagnons et l'évolution de l'affection que porte Mando à son protégé. Hâte de continuer l'an prochain.

    J'ai bien entendu continuer La Casa de Papel, Umbrella Academy, Titans et j'ai vu la saison finale de Big Bang Theory, j'étais émue lors du dernier épisode!

    Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas!

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 2 Messages
    Tags :

    24 décembre 2020

  • Joyeux Noël !
  • 7BCDD3D2-80BB-4760-9FDE-61FE122FE9CE

    En cette année particulière, je souhaiterais vous souhaiter encore plus de très belles fêtes de fin d'année et un joyeux Noël. J'espère que vous pourrez passez des moments de joie et de confort avec vos proches, même en nombre réduit.

    Prenez bien soin de vous et profitez-en bien!

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 3 Messages
    Tags :

    23 décembre 2020

  • 13 ans du Monde de Francesca pour 2020, c'était peut-être écrit
  • 13

    J'avais arrêté les posts/bilans pour l'anniversaire du blog, mais 2020 n'est pas une année ordinaire, donc je reprends le clavier pour fêter les 13 ans du Monde de Francesca!

    Certains disent que le nombre 13 porte malheur, je n'y crois pas trop mais il faut bien dire que ce fut une année de merde haha

    Et pourtant, tout avait bien commencé, j'allais changer de boulot, j'allais partir en vacances vers une destination dont je rêve depuis de nombreuses années, je devais emménager dans mon nouvel appart, bref l'année de tous les changements et des possibles.

    J'ai bien changé de travail en février, mais rien ne s'est ensuite passé comme prévu, comme tout le monde.

    Côté boulot, j'ai été en confinée 1 mois et demi après avoir été en formation pour mon nouveau travail, et je me suis retrouvée toute seule pour répondre aux sollicitations qui furent nombreuses (travaillant en banque, la crise économique a eu plein d'impacts). C'était super difficile, je n'ai pas compté mes heures, mais heureusement que j'étais chez moi, sans les transports, et c'est allé mieux petit à petit. Je n'ai donc pas vu le temps passer durant ce premier confinement, et avec le beau temps (même si on n'a pas pu vraiment en profiter) et le fait qu'on était tous ensemble à se soutenir chaque jour, j'ai bien vécu cette période. Je suis à nouveau en full télétravail depuis fin octobre et ça n'est pas prêt de revenir à la normale, même si on peut sortir pour dépenser nos sous. Les cinémas, musées et restos me manquent néanmoins énormément, ainsi que de voir mes amis, mais j'ai eu la chance d'en revoir quelques uns cet été, ça fait vraiment plaisir.

    J'ai pu lire pas mal, mon bilan annuel n'a pas été aussi haut depuis quelques années, et j'ai lu des bons titres que je vous détaillerai dans mon bilan lecture un peu plus tard. J'ai pris la décision de ne plus demander beaucoup de service presse, et de n'acheter que des livres dont je suis sure de lire tout de suite. Je chronique très peu sur le blog par conséquent, mais je référence toujours toutes mes lectures sur mon profil Goodreads. A part quand je vais chez Gibert et que je saute sur les occasions, je me suis bien débrouillée pour ne pas augmenter ma PAL et lire au fil de l'eau. J'ai pris mon rythme et je vais continuer comme ça, surtout s'il n'y a toujours pas de salons ou de séances de dédicaces. J'ai pris des mois Netflix, Canal et je me suis abonnée à Disney +, donc autant dire que j'ai binge watché pas mal de films et de séries, je ferai également un article pour ça.

    J'ai eu la chance de pouvoir partir en vacances 3 fois, un weekend à Amsterdam en février, puis un séjour en Autriche et en Slovaquie en août quand les frontières étaient réouvertes pour l'été, et enfin 2 semaines dans le sud de la France en septembre avec Mylène qui m'ont vraiment fait du bien. Les voyages sont très importants pour moi et je ne perds pas espoir de pouvoir repartir l'an prochain mais j'essaie de ne plus me projeter trop loin (j'ai un avoir Eurostar dont je ne sais que faire...). 

    J'ai bien conscience d'être privilégiée avec une situation professionnelle stable, un caractère casanier qui me permet d'apprécier d'être seule et confinée chez moi, et j'ai une grosse pensée pour ceux qui ne l'ont pas vécu facilement et je souhaite comme eux que 2021 promettra de meilleures perspectives (je serai prudente dans mes voeux lol).

    J'espère que vous tenez le coup, que vous avez eu des bonnes lectures et que vous trouvez des moments de joie dans ce contexte si particulier. ❤ Et joyeux anniversaire au blog quand même! :)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 6 Messages
    Tags :