Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

20 février 2020

  • Angry God, L.J. Shen
  • Angry God

    Présentation de l’éditeur

    Vaughn Spencer.
    They call him an angry god.
    To me, he is nothing but a heartless prince.
    His parents rule this town, its police, every citizen and boutique on Main Street.
    All I own is a nice, juicy grudge against him for that time he almost killed me.
    Between hooking up with a different girl every weekend, breaking hearts, noses and rules, Vaughn also finds the time to bully little ole’ me.
    I fight back, tooth and nail, never expecting him to chase me across the ocean after we graduate high school.
    But here he is, living with me in a dark, looming castle on the outskirts of London.
    A fellow intern. A prodigal sculptor. A bloody genius.
    They say this place is haunted, and it is.
    Carlisle Castle hides two of our most awful secrets.
    Vaughn thinks he can kill the ghosts of his past, but what he doesn’t know?
    It’s my heart he’s slaying.

    Mon avis

    Le dernier tome de la trilogie des enfants des Sinners of Saint est consacré à la progéniture de Vicious et Emilia, et on peut dire que Vaughn est le digne fils de son père. Aussi beau, froid, dominateur, et finalement si fragile à l’intérieur, il a encore plus de points communs qu’on imagine. D’ailleurs, le début du roman ressemble beaucoup à celui de Vicious, et j’ai eu peur qu’on se retrouve avec la même histoire tout le long.

    La relation entre Vaughn et Lenora, dont on a ressenti les prémices dans Broken Knight, est un mélange d’amour et de haine, et je ne comprends pas comment deux personnes trouvent l’énergie et la satisfaction de se lancer des crasses à longueur de temps. Lenora est une fille forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, malgré le harcèlement dont elle fait preuve à son lycée, et qui tente simplement de survivre dans un environnement hostile. Tous deux ne comprennent pas la nature de leurs sentiments l’un envers l’autre, et l’évolution subtile est bien amenée.

    Vaughn m’a brisé le cœur. Malgré des parents aimants et protecteurs, on dirait qu’il est étranger aux émotions et n’apprend à y faire face qu’avec Lenora. Avec les révélations qui sont faites, j’ai énormément pleuré sur la famille Spencer, plus que sur tous les tomes de la saga.

    J’aurais aimé voir les autres personnages de l’univers de la série, ainsi que le point de vue de Millie face à un drame personnel qu’elle a vécu dans la chronologie des évènements LJ Shen a plutôt conçu le livre comme un stand alone, avec quelques références subtiles, mais c’est vraiment dommage.

    L’auteure prépare maintenant un autre spin off avec le personnage de Hunter, personnage secondaire et pas vraiment développé, qui est ami avec Vaughn et Knight. Espérons qu’il n’y ait pas trop de drama trop lourd…

    Angry God

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages
    Tags : ,


    14 février 2020

  • Rencontre et Programme J'ai Lu pour elle 2020
  • J'ai lu

    J'ai assisté à la présentation annuelle du programme J'ai Lu pour elle à Paris avec les copines blogueuses, c'est toujours un plaisir de retrouver et discuter avec l'équipe de J'ai Lu et les copines.

    Nous avons commencé avec la collection de romance historique Aventures & Passion qui présente de nombreuses nouveautés, dont Les introuvables, avec Coeur de comanche, la suite de La lune comanche de Catherine Anderson en mai.

    thumbnail_IMG_9278

    Le toma 3 de la saga dystopique Abîmes et ténèbres de Nora Roberts sortira en mars et sera disponible au Salon du Livre de Paris.

    thumbnail_IMG_9282

    La collection Nora Roberts bénéficie d'un nouveau relooking avec une police plus ronde sur le nom et de nouvelles couvertures pour de nombreux romans. A noter aussi que J'ai Lu fera paraitre le tome 50 d'Eve Dallas en 2021 et fêtera certainement l'occasion (même si la venue de Nora Roberts n'est pas possible malgré les efforts de J'ai Lu).

    thumbnail_IMG_9284

    Nous avons vu en avant-première la couverture du tome 3 des Els de H Roy qui sortira en juin. Il s'agira du dernier tome de la saga sur ^^

    thumbnail_IMG_9289

    Jennifer L Armentrout est devenu une auteur incontournable de J'ai Lu et bénéficiera de nombreuses sorties, ainsi que sa venue en France le week end du 16 mai, les détails sont en train d'être finalisés par la maison d'édition.

    thumbnail_IMG_9287

    thumbnail_IMG_9290

    On peut noter le relooking de la collection Jennifer L Armentrout, un peu comme Nora Roberts d'ailleurs.

    thumbnail_IMG_9291

    Les collections de romance contemporaine en poche (Love Addiction, Illicit, etc...) et semi format (Best, Fantasmes) sont arrêtées, il n'y a plus qu'un regroupement de romans féminins en grand format, à 14,90€ à partir du printemps.

    thumbnail_IMG_9295

    thumbnail_IMG_9296

    Les exceptions : le roman de Sylvia Day qui paraitra simultanément dans tous les pays, et qui sera en semi poche en France, et les Jennifer L Armentrout YA.

    thumbnail_IMG_9293

    Il n'y aura malheureusement pas de Samantha Young ou de Mariana Zapata à venir, ni de MM.

    Merci à J'ai Lu pour nous avoir reçu!

    Dazzled par Francesca dans Evènement - 1 Messages

  • Mes lectures de janvier 2020
  • books2

    Je me suis fait une bonne dose de lectures de rattrapage avant d'attaquer mon nouveau boulot.

    1/ Menaces nocturnes, Fabiola Chenet (4/5)
    2/ Spirit Witch, Helen Harper (4/5)
    3/ Sparkle Witch, Helen Harper (4/5)
    4/ Idol, Kristen Callihan (4/5)
    5/ Ce qui ne te tue pas, Georgia Caldera (3/5)
    6/ Accidentelle, Sarina Bowen (3/5)
    7/ Unexpected Christmas, Phoenix B Asher (4/5)
    8/ Fight for love : Racer, Katy Evans (3.5/5)
    9/ Midnight Blue, LJ Shen (4/5)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 1 Messages
    Tags :

    28 janvier 2020

  • Love Is A Dirty Game, N.C. Bastian
  • Love is a dirty game

    Présentation de l’éditeur

    Elle, princesse de la mafia ; lui, guerrier urbain.

    Être la fille d'un puissant et dangereux mafieux n'a rien d'enviable. Lilas sait que certaines personnes jalousent sa position privilégiée mais la vérité est toute autre. Surveillée sans cesse par les hommes de son père, elle n'a aucune liberté. Aucune vie privée. Et aucun espoir depuis qu'Evan, son ami d'enfance et le seul qui l'appréciait tout en ignorant qui elle était, a été tué à cause d'elle. Alors, lorsqu'Evan réapparaît sept ans plus tard, Lilas est déchirée entre l'envie de se jeter dans ses bras et la terreur de le voir à nouveau menacé par son père. Sera-t-elle prête à risquer la vie de l’homme qu’elle aime ? Mais le danger vient-il seulement d’elle… ou de l’homme qu’Evan est devenu ?

    Mon avis

    NC Bastian nous propose encore un changement de décor avec cette histoire New Adult dans le milieu de la mafia. Il y a un air de Roméo et Juliette dans cette romance contrariée, les deux héros ne voulant pas révéler leur véritable identité, mais s’aiment par-dessus tout et ont droit à une deuxième chance. J’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de mélo surtout du côté de Lilas qui a peur mais est complètement imprudente en même temps, mais il faut se souvenir qu’elle a vécu protégée du monde extérieur toute sa vie.

    Lilas et Evan vivent donc leur relation de manière intense et exaltée, comme deux jeunes gens entiers peuvent le faire, et même si le jeune homme est un peu plus réfléchi, le danger rôde autour d’eux de manière permanente et laisse le lecteur sur le qui-vive. Il y a quelques scènes hot, mais pour une fois, j’aurais aimé en avoir au moins une de plus ^^

    L’auteure s’amuse à nous emmener sur différentes pistes au bout du suspense, de sorte que j’ai élaboré des théories tout le long, qui se sont révélées la plupart fausses d’ailleurs ^^ mais cela maintient l’intérêt et la tension du début à la fin. C’est une atmosphère plus violente que ce qu’elle nous avait habitué, mais cela est cohérent avec le thème de son livre et c’est bien réalisé. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur certains personnages secondaires, et même si une suite n’est pas prévue pour le moment, on ne sait jamais.

    Si le décor de cette histoire est original et change, on reconnait néanmoins le style de NC Bastian et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette histoire passionnée au rythme soutenu.

    PS : J'adore la couverture!

    Le roman sort le 5 février.

    Love Is A Dirty Game

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

    27 janvier 2020

  • Idol, Kristen Callihan
  • Idol

    Présentation de l’éditeur

    Il est celui que toutes les femmes désirent.
    Elle n'a rien à voir avec les autres femmes.

    Pathétique. Voilà comment Libby qualifierait le grand brun ivre qui s’est échoué sous le porche de sa belle maison de la côte est des États-Unis la nuit dernière. Contrairement à ce qu’elle pensait, réveiller l’intrus avec un jet d’eau glacée n’a pas suffi à l’éloigner puisqu’il a emménagé dans la maison voisine. Et comme si ça ne suffisait pas qu’il trouble ses habitudes de solitaire, Killian s’obstine désormais à essayer de nouer une relation avec elle. Aucune chance que cela arrive : elle ne supporte pas ses manières de rock star décadente et son charme insolent. Le problème ? Killian n’est pas du genre à abandonner facilement.

    Mon avis

    Cette romance musicale a de très bonnes références des années 90 qui m’a fait direct replonger dans mon enfance grâce à une playlist soignée. Killian et Libby sont des jeunes adultes d’aujourd’hui mais ont une culture musicale solide et sont deux prodiges de la guitare et du chant, ce qui donne lieu à des passages sympas qui donnent envie de les entendre en live.

    L’intrigue en elle-même est classique et agréable à suivre. Le star system et ses dommages sont bien décrits, mais au final ça reste de bonnes personnes qui ont gardé les pieds sur terre. Les deux héros sont mignons et doux, leur relation évolue tranquillement malgré le tourbillon qui les entoure. On suit particulièrement l’éclosion de Libby, qui se cachait après le décès de ses parents, mais qui a un don pour la musique qu’elle n’a jamais exploité, et qui est encouragée par Killian, d’une façon qui m’a rappelé dans un sens A star is born. Les personnages secondaires sont assez intéressants pour qu’on ait envie de lire leurs propres histoires par la suite.

    Le roman sort le 5 février.

    Idol

    Dazzled par Francesca dans Livres - 1 Messages


    23 janvier 2020

  • Extrait officiel en français de La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur de Suzanne Collins
  • Snow

    The Ballad of Songbirds and Snakes de Suzanne Collins, le prequel de Hunger Games qui sortira le 19 mai, sera centré sur le personnage de Coriolanus Snow. Dans ce roman, c'est un adolescent né privilégié mais qui est à la recherche d'autre chose et qui est charmant et amical, loin de l'homme dont on sait ce qu'il va devenir.

    Nous avons une illustration de Snow, ainsi qu'un extrait en anglais ICI.

    En France, le roman sortira chez Pocket Jeunesse autour du 19-20 mai sous le titre La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur et nous avons l'extrait traduit officiellement :

    Le grand escalier de l’Académie, qui pouvait recevoir l’ensemble du corps étudiant, était emprunté par un flot de fonctionnaires, de professeurs et d’étudiants en route pour les festivités de la Moisson. Coriolanus gravit les marches lentement, avec un détachement plein d’assurance, au cas où on ferait attention à lui. Beaucoup de gens le connaissaient ou du moins avaient connu ses parents et ses grands-parents. Or, un Snow se devait d’avoir une certaine tenue. Cette année, et dès ce jour, il espérait accéder aussi à une forme de reconnaissance personnelle. Devenir mentor dans les Hunger Games constituait son dernier projet avant l’obtention de son diplôme cet été. S’il réussissait, avec son dossier académique exemplaire, il se verrait octroyer une bourse suffisante pour couvrir tous ses frais universitaires.

    Il y aurait vingt-quatre tributs, un garçon et une fille issus de chacun des douze districts vaincus, désignés par le sort pour se battre jusqu’à la mort dans le cadre des Hunger Games. Tout cela était fixé par le traité de la Trahison ayant mis fin aux jours obscurs de la rébellion des districts. C’était l’un des nombreux châtiments que devaient endurer les rebelles. Comme toujours, les tributs seraient lâchés dans l’arène du Capitole, un vieil amphithéâtre aujourd’hui décrépit qui avait accueilli de nombreux spectacles et rencontres sportives avant la guerre. Et on leur fournirait des armes pour s’entre-tuer. Le Capitole encourageait la population à suivre le déroulement des combats, mais beaucoup de gens préféraient s’en détourner. Le défi consistait donc à rendre l’événement plus attractif.

    C’est pourquoi, pour la première fois, les tributs se verraient assigner des mentors. On avait sélectionné pour cela vingt-quatre des meilleurs élèves de l’Académie. Les spécificités de leur mission restaient encore à définir. On parlait de préparer les tributs pour une interview télévisée, de les mettre en valeur avant leur passage devant les caméras. Tout le monde s’accordait à dire que, pour perdurer, les Hunger Games devaient évoluer, devenir une expérience plus riche, et l’idée d’associer la jeunesse du Capitole aux tributs des districts suscitait beaucoup de curiosité.

    Coriolanus franchit une entrée drapée de noir, emprunta un passage voûté et déboucha dans l’immense hall Heavensbee, où serait diffusée la cérémonie de la Moisson. Il n’était absolument pas en retard, pourtant la salle grouillait déjà de professeurs, d’élèves et de membres du personnel des Jeux dont la présence n’était pas indispensable au premier jour de l’événement.

    Des Muets passaient à travers la foule avec des plateaux de posca, une préparation à base de vin coupé d’eau agrémenté de miel et d’herbes. C’était une version alcoolisée du breuvage aigre qui avait soutenu le Capitole pendant la guerre, et qui était censé repousser la maladie. Coriolanus en prit un gobelet et fit rouler quelques gouttes de posca dans sa bouche. Avec un peu de chance, cela rafraîchirait son haleine. Mais il ne s’en autorisa qu’une gorgée. Ce breuvage était plus fort qu’on ne le pensait et, lors des années précédentes, il avait vu plusieurs élèves qui en avaient abusé se ridiculiser complètement.

    Tout le monde le croyait riche, or la seule vraie richesse de Coriolanus était son charme, qu’il dispensa avec générosité en fendant la foule. Des visages s’illuminaient quand il saluait aimablement ses camarades ou ses professeurs, prenait des nouvelles de leurs familles, lâchait un compliment ici ou là.

    — Votre cours sur les représailles contre les districts était vraiment très intéressant.

    — Jolie frange !

    — Comment s’est passée l’opération du dos de ta mère ? Ah oui ? Transmets-lui toute mon admiration.

    ***

    Le doyen Casca Highbottom, l’homme crédité de l’invention des Hunger Games, avait personnellement supervisé la sélection des mentors. Il commença par se présenter aux étudiants avec la verve d’un somnambule, les yeux dans le vague, dopé à la morphling comme à son habitude. Jadis doté d’une certaine prestance, il s’était avachi et sa peau pendait désormais en formant des plis flasques. Sa coupe de cheveux récente et l’élégance de son costume ne faisaient que mettre en relief sa dégradation physique. Sa notoriété d’inventeur des Jeux lui permettait encore de conserver sa position, cependant la rumeur disait que le conseil directeur de l’Académie commençait à perdre patience.

    — Et maintenant, ânonna-t-il d’une voix pâteuse en brandissant une feuille de papier au-dessus de sa tête, je vais procéder à l’appel.

    Les étudiants se turent et tendirent l’oreille pour l’entendre malgré le brouhaha qui régnait dans la salle.

    — Je vais d’abord annoncer le tribut, puis le nom de la personne qui sera son mentor. D’accord ? Bien. Alors, au district Un, le garçon est pour… (Le doyen Highbottom plissa les yeux sur sa feuille, tâchant de déchiffrer ce qui était écrit.) Mes lunettes, marmonna-t-il. Je les ai encore oubliées.

    Tout le monde fixa ses lunettes, juchées sur son nez, et attendit qu’il pose enfin les doigts dessus.

    — Ah, c’est bon. Livia Cardew !

    Un grand sourire fendit le petit visage pointu de Livia, qui leva le poing en l’air en criant « Oui ! » d’une voix aiguë. Elle ne pouvait pas s’empêcher de triompher. Comme si cette attribution favorable était due à son seul mérite, et non au fait que sa mère dirigeait la plus grande banque du Capitole.

    Coriolanus sentait croître son désespoir à mesure que le doyen Highbottom égrenait la liste, assignant les garçons et les filles de chaque district à leurs mentors. Au bout de dix ans, une tendance générale avait commencé à se dessiner. Les districts Un et Deux, mieux nourris et mieux disposés envers le Capitole, produisaient davantage de vainqueurs, suivis de près par les paysans et cultivateurs du Quatre et du Onze. Coriolanus, qui avait espéré qu’on lui attribuerait un Un ou un Deux, se sentit d’autant plus insulté de voir Sejanus décrocher le garçon du district Deux. Le district Quatre passa sans qu’on appelle son nom, et le dernier vainqueur potentiel – le garçon du district Onze – fut attribué à Clemensia Dovecote, la fille du secrétaire à l’énergie. Contrairement à Livia, Clemensia accueillit la bonne nouvelle avec tact, repoussant ses longs cheveux noirs derrière son épaule avant d’inscrire studieusement le nom de son tribut dans son carnet.

    C’était un signe des temps qu’un Snow, qui se trouvait également être l’un des meilleurs élèves de l’Académie, soit négligé à ce point. Coriolanus commençait à croire qu’on l’avait complètement oublié – peut-être pour lui attribuer de plus hautes responsabilités ? – quand, saisi d’horreur, il entendit le doyen Highbottom marmonner :

    — Et, enfin, la fille du district Douze est pour… Coriolanus Snow.

    Source

    Dazzled par Francesca dans Hunger Games - 0 Messages

    06 janvier 2020

  • Minuit ou presque, Rainbow Rowell
  • Minuit ou presque

    Présentation de l’éditeur

    Mags et Noel se sont rencontrés à une soirée du nouvel an. Depuis, ils tombent chaque année un peu plus amoureux…

    Grande fan de Star Wars, Elena décide de camper devant le cinéma pour la sortie du nouveau film. Mais l’expérience s’avère décevante… du moins, jusqu’à sa rencontre avec Gabe…

    Mon avis

    Ces deux nouvelles YA sont courtes mais remplies de malice.

    La première histoire m’a rappelé certaines trames de film et de roman où on suit la trajectoire de deux personnages au fil des ans, qui se tournent autour sans oser faire le premier pas. C’est à la fois frustrant et tendre, d’autant plus que Noel m’a l’air moins investi que Mags, sûrement à cause de la narration purement féminine.

    J’ai particulièrement aimé la deuxième histoire concernant Star Wars qui montre un certain niveau de geek attitude et qui tombe au meilleur moment avec la sortie du dernier film au cinéma. Je n’ai jamais campé pour la sortie de quelque chose, mais j’ai fait suffisamment de pied de grue pour des évènements pour me sentir proche de l’héroïne. C’est à la fois drôle et émouvant avec son histoire familiale.

    Minuit ou presque

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages
    Tags :

    03 janvier 2020

  • L'hôtel de la dernière chance, Nicki Thornton
  • HOTEL

    Présentation de l’éditeur

    L’hôtel de la Dernière Chance est un endroit très particulier ; le jardin y est probablement enchanté, les murs ne se contentent pas d’avoir des oreilles, ils peuvent aussi parler, et le garçon de cuisine, Seth Seppi, a empoisonné par mégarde le sorcier le plus important du pays !

    Mais si le jeune garçon est le suspect numéro 1, le bâtiment grouille de magiciens aux pouvoirs tous plus loufoques les uns que les autres… et chacun avec une excellente raison de faire le coup ! Pour prouver son innocence, Seth, seulement aidé de Belladone son chat noir, devra éveiller le brin de magie qui sommeille en lui et démasquer le véritable coupable avant qu’il ne soit trop tard.

    Mon avis

    Ce premier tome jeunesse dépeint un univers magique étrange et bigarré dans lequel un jeune garçon se retrouve plongé bien malgré lui. Orphelin, il joue les Cendrillon pour sa famille d’accueil et attend un avenir meilleur grâce à ses talents de cuisinier. J’ai eu beaucoup de sympathie pour lui car il crève de trouille, est très maladroit et ne sait pas ce qui lui arrive alors qu’on soupçonne qu’il est davantage que ce qu’il pense et qu’il est peut-être finalement au centre de la problématique.

    L’atmosphère remplie de personnages excentriques et de pouvoirs magiques  donne un ton enjoué et une intrigue policière sympathique à suivre pour les plus jeunes.

    La suite promet !

    L'hôtel de la dernière chance

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages

    02 janvier 2020

  • Mes lectures de décembre 2019
  • Xmas

    J'ai profité des vacances de fin d'année pour lire beaucoup, mais je n'ai rien chroniqué, ça reflète parfaitement mon année... J'ai mis quelques mots en avis sur mon profil Goodreads.

    1/ All Wrapped Up for the Holidays (4/5)
    2/ Will you stay?, Alicia Garnier (2/5)
    3/ Christmas in the City (3/5)
    4/ Comment j'ai boycotté Noël (et survécu à l'Alaska), Julia Nole (3/5)
    5/ Quiet Man, Kristen Ashley (4/5)
    6/ Mercy Thompson tome 9 : L'étreinte des flammes, Patricia Briggs (3/5)
    7/ Mercy Thompson tome 10 : L'épreuve du silence, Patricia Briggs (4/5)
    8/ Love is a Dirty Game, NC Bastian (4/5)
    9/ Wicked Hour, Chloe Neill (4/5)
    10/ The Younger Man, Karina Halle (4/5)
    11/ L'hôtel de la dernière chance, Nicki Thornton (3/5)
    12/ Minuit ou presque, Rainbow Rowell (4/5)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 1 Messages
    Tags :

  • Concours Lot de romans par Jennifer L Armentrout : résultats
  • Merci pour toutes vos participations!

    Les 3 gagnants sont :
    - Thomas M du 22
    - Barbara B du 50
    - Belinda M du 87

    Félicitations, je vous ai envoyé des messages privés sur les différents réseaux sociaux.

    JLA2

    Jennifer L Armentrout m'a envoyé de nouveaux livres, donc je lance un deuxième concours pour remporter 3 lots de 4 livres :
    - 1 lot sera remporté par un follower de ma page Facebook (https://www.facebook.com/LemondedeFrancesca)
    - 1 lot sera remporté par un follower de mon compte Twitter (https://twitter.com/Francesca_fr)
    - 1 lot sera remporté par un follower de mon compte Instagram (https://www.instagram.com/lemondedefrancesca/)

    Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

    - Le concours se tient du 16 au 31 décembre 2019 20h.
    - 1 participation par foyer
    - A l’issue du concours, les 3 gagnants seront tirés au sort parmi les participations et seront notifiés de leur gain par mail et sur le blog. 
    - Ouvert aux résidents de la France, la Belgique et le Luxembourg qui ont une adresse de point Mondial Relay auquel ils ont accès pour retirer le lot.
    - Le monde de Francesca n'est pas responsable en cas de colis non reçu, endommagé ou en cas de problème avec Mondial Relay.

    Dazzled par Francesca dans Jennifer L. Armentrout - 4 Messages
    Tags :