Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

22 février 2017

  • KGI Tome 9 : Silence brisé, Maya Banks
  • Silence brise

    Présentation de l’éditeur

    La Belle et la Bête des temps modernes.

    Kelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque.

    Eden est une des plus belles femmes au monde. Elle fait la couverture de tous les magazines mais sa gloire et sa beauté suscitent la convoitise : des personnes mal intentionnées la traquent. Missionné pour la protéger, Swanson porte encore les marques de son passage en Afghanistan où il a été blessé. Complexé par son apparence, il ne s’autorise pas à rêver à Eden. Et pourtant, il y a quelque chose dans la beauté placide de la jeune femme qui l’embrase et lui donne envie de se surpasser. Ce couple hors du commun réussira-t-il à surmonter les préjugés dont l’un et l’autre sont victimes ?

    Mon avis

    Je suis une fan de la saga KGI depuis le début. Les premiers volets m’avaient beaucoup plus, mais plus la série avance, plus je trouve qu’elle tourne en rond et se dégrade. Les derniers KGI étaient particulièrement mauvais, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours de l'espoir et de l'impatience à lire le suivant, donc je me jette dessus dès qu’il arrive.

    Et à chaque fois, c’est la déception. Eden est super belle, gentille, riche, connue, candide et vulnérable : la parfaite nana qu’on ne peut que détester lol Elle tombe sous le charme de Swanson, un dur à cuire balafré qui a tiré une croix sur sa vie amoureuse et sexuelle à cause de sa cicatrice, et qui se révèle être un gros nounours manquant de confiance en lui. Il est chargé de la protéger d’un danger imminent, mais en fait, il ne se passe rien niveau intrigue pendant pratiquement tout le livre, c’est ennuyeux à souhait.

    En plus, comme souvent avec Maya Banks, les longueurs et les répétitions sont interminables, et vas-y qu’elle ne peut pas m’aimer vu que je suis défiguré, et vas-y qu’il ne m’aime pas parce qu’il a une poker face, blablabla. La romance est particulièrement lassante, même si pour une fois, c’est l’héroïne qui est entreprenante et c’est le héros qui doute à fond sur lui et leur relation.

    Bref, c’est une nouvelle déconvenue, et je ne suis plus très optimiste pour la suite. Il n'y a qu'une histoire dans la saga qui m'intéresse maintenant, avec deux personnages qui ont eu leur petit teaser précédemment, on verra si elle tient ses promesses.

    Le roman sort vendredi, merci Milady:

    KGI Tome 9 : Silence brisé

    Dazzled par Francesca dans Livres policiers - 0 Messages
    Tags :


    21 février 2017

  • Logan, James Mangold
  • Logan

    Synopsis

    Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine.

    Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

    Mon avis

    Je n’avais pas vu une seule seconde ni lu de synopsis avant de voir le film, donc c’est peu de dire que ce fut une surprise totale, et une bonne ! J’ai vu tous les X-Men, mais je dois dire que les derniers ne m’avaient pas vraiment convaincue car calibrés dans un moule réchauffé. Et là, après un Deadpool sortant des sentiers battus par son irrévérence mais dont je lui reproche de se finir de manière trop hollywoodienne, Logan nous met une claque monumentale avec sa noirceur et sa violence. Plusieurs genres se croisent pour ce film qui ne ressemble en rien des derniers Marvel. Entre un road-trip, le western (avec de belles références) et une vibe de film d’horreur avec des scènes bien creepy et gore, c’est un pur bonheur.

    Le futur est donc bien sombre pour les mutants qui sont traqués et à la limite de l’extinction. Les étendues désertiques, les barbelés, les militaires contrôlant la frontière et les fugitifs cherchant à monter encore plus au nord forment un réalisme saisissant dans la situation américaine aujourd’hui. Un drame est arrivé entre le gap de la franchise des X-Men et ce film, et mon cerveau carbure depuis pour imaginer ce qui s’est passé et ce que les autres mutants sont devenus.

    Wolverine est vieillissant, usé, désabusé, un vrai héros crépusculaire à la Clint Eastwood, qui va livrer son ultime combat lorsqu’une petite fille entre dans sa vie de la manière la plus brutale. Hugh Jackman est épatant dans ce film, sa force brute et sa rage ressortent de manière spectaculaire, bien plus que dans les autres films de la franchise. Ici, ce n’est pas vraiment le super héros qui ressort, mais son humanité dans toute son imperfection.

    A côté de lui se tient la révélation du film, Dafne Keen, 12 ans, qui éclabousse tout le monde à la fois par sa maitrise des scènes d’action que pour les émotions qu’elle interprète, entre l’adolescente rebelle, la petite fille perdue et la mutante impitoyable. La première scène où on découvre ce dont elle est capable de faire m’a fait réagir avec force. La violence marque le film de bout en bout, des scènes de massacre s’enchainent, âmes sensibles s’abstenir, vraiment. Je ne sais pas si le film est interdit à une certaine tranche d’âge, je n’ai pas trouvé d’infos dessus, mais je l’interdirai bien aux moins de 16 ans car c’est bien sanglant, et certaines scènes m’ont énormément fait penser à des films d’horreur (des gosses avec des pouvoirs, une maison isolée à côté d’un champ de maïs…).

    L’héritage est passé avec fougue et humour (car oui, on rit aussi à plusieurs reprises), nous avons une nouvelle génération de mutants, et j’espère que la Fox continuera cette franchise dans la même veine, en restant fidèle à l’univers, mais en modernisant le film de super-héros en lui apportant une vraie humanité.

    Logan sort la semaine prochaine, le 1er mars, merci Constance et la Fox qui nous a régalé en Corona, Tequila et chips guacamole et salsa! :)

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 0 Messages

    20 février 2017

  • Preston's Honor, Mia Sheridan
  • prestoncover-430x645

    Présentation de l’éditeur

    There were two brothers—identical twins—and though I loved them both, my soul belonged to only one.

    Annalia Del Valle has loved Preston Sawyer all her life. The daughter of an impoverished migrant farmworker, she grew up as an outcast in what was no more than a tiny, cooped up shack in California’s Central Valley. But her heart found freedom in the land, in the wide-open spaces of Sawyer Farm, and in the boys who were her only friends.

    Preston has yearned for Annalia since he was a boy. But a sense of honor kept him from pursuing her until he’s unable to hold back any longer and their worlds—and bodies—collide one hot summer night. A night that sets off a chain of events that will alter their lives forever.

    Now Annalia is back in town after disappearing without a trace for six long months. Determined to reclaim her heart, her life, and the baby she left behind—the son who was created in a moment of lust and love and pent-up yearning.

    Preston has survived grief, a ravaging drought, and the despair of heartache, but he’s not sure he can survive Annalia again. And he might be unwilling to try. Will pride and bitterness keep him from the one thing he’s always longed for?

    How do you heal what is irreparably broken? How do you forgive that which is unforgivable? How do you discover that real honor comes not from circumstance, but from the place deep in our hearts where truth resides? And how do you move beyond the wounds of the past to discover that some loves are as solid as the ground beneath your feet, and as enduring as the earth itself?

    Mon avis

    Les romans de Mia Sheridan sont toujours empreints d’une certaine gravité et d’émotions qui font pincer le cœur, et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Deux frères jumeaux, issus d’une famille aisée, tombent amoureux de la pauvresse de la ville, mais à la suite d’une succession d’évènements, ceux qui sont vraiment destinés l’un à l’autre se sont éloignés et ne savent pas la profondeur des sentiments de chacun pour l’autre. J’ai donc eu le cœur brisé et la rage de voir qu’une absence de communication liée au comportement des autres puisse faire autant de ravages.

    Annalia est une fille timide qui ne veut pas s’exposer ou faire de bruit, et se met donc en retrait, à ses dépens. D’où la citation : « Make a fuss » (Fais un éclat) qui me parle énormément. Elle m’a beaucoup touchée, mais j’avais aussi envie de lui dire de se secouer, sans avoir peur du regard et des réactions des autres. Preston est un prince charmant aussi, mais avec une loyauté trop chevillée au corps, alors qu’il devrait faire passer ses propres désirs avant ceux des autres. Les deux sont pris au piège dans une situation déchirante, et j’ai aimé suivre l’évolution de leur relation qui est descendue bien bas avant de remonter doucement.

    Annalia est une fille d’immigrée dont la mère a vécu une traversée traumatisante du Mexique vers les Etats-Unis, et qui en subit les conséquences toute sa vie, et ce thème résonne si fort dans l’actualité d’aujourd’hui, que je ne peux pas y voir un message et une prise de position de Mia Sheridan, que j’aime d’autant plus après ce roman.

    Encore une histoire à l’atmosphère douce-amère qui fait ressentir une nuée d’émotions intenses tout le long de la lecture.

    Preston's Honor

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags : ,

  • Reapers Motorcycle Club Tome 4 : Défenseur, Joanna Wylde
  • 1701 - Defenseur_org

    Présentation de l’éditeur

    Entrepreneuse spécialisée dans le nettoyage, London Armstrong s’occupe de la fille de sa cousine qui, âgée de dix-huit ans, est une vraie tête brûlée. Un jour, London rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président des Reapers, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n’oublie pas qu’il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa cousine se retrouve impliquée dans un trafic de drogues, London s’aperçoit que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l’aider. Jusqu’où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

    Mon avis

    Pour ce quatrième tome, Joanna Wylde nous prévient que nous avons affaire à des personnages plus âgés et plus matures que les New Adult qu’on avait l’occasion de lire dans les volets précédents, et qu’elle ne savait pas si les lectrices allaient apprécier. C’est vrai que je n’ai plus l’habitude de lire des romances avec des héros qui ont la quarantaine, mais malheureusement je vieillis et je trouve ça moins bizarre et éloigné de ma réalité lol Donc j’ai bien aimé ce volet, car même s’ils sont plus âgés, ils réagissent comme tous les autres qui sont amoureux et qui ne sont pas sûrs d’eux et de l’autre.

    London a sa propre affaire et mène une vie sage sauf lorsqu’il s’agit de devoir assurer les arrières de la fille de sa cousine, malade et sauvage. Elle est tout de suite à la fois attirée et terrifiée par Reese, le président des Reapers, qui ne cache pas sa réputation de coureur de jupons, en des situations et termes crus. Même si le langage est osé, il y a de vrais sentiments qui se développent entre les deux protagonistes, et la romance est donc bien traitée, de même que l’intrigue consistante, avec un fil rouge sur la lutte des clubs de motards contre le cartel de drogue. Il y a quelques scènes violentes, mais rien de bien gênant.

    Au vu des dernières pages, je suis très curieuse de lire les prochains tomes des Reapers, ainsi que le spin off sur les Silver Bastards.

    Reapers Motorcycle Club Tome 4 : Défenseur

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :


    17 février 2017

  • The Curse, Marie Rutkoski
  • The Curse

    Présentation de l’éditeur

    Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

    Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

    Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

    Mon avis

    La malédiction du vainqueur est un concept économique très sérieux qui dit que lors d’une vente aux enchères, le gagnant surestime toujours le rendement de l’investissement qu’il fait et paie donc un prix trop élevé. C’est intéressant de voir ce phénomène se transposer dans une histoire YA, mais cohérent dans l’univers crée par l’auteur.

    Kestrel est une fille de général et très fine stratège. Elle adore jouer et gagner en mettant au point des tactiques. Elle qui arrive à bien sonder les personnes, se trouve aveugle face à Arin, pour qui il est évident qu’elle éprouve des sentiments. De son côté, Arin se révèle a un parcours complexe et a l’air d’être solide, mais sait très bien que son point faible peut lui être fatal. J’ai apprécié voir l’évolution de leur relation et de leurs pensées. Ce sont deux personnages intelligents qui sont déchirés par leur loyauté à leur camp respectif et leur attachement l’un à l’autre.

    C’est toujours drôle de voir dans les romans YA que les adolescents prennent des responsabilités aussi importantes dans la guerre qui se déroule, alors que les adultes en sont incapables. Passé outre ce léger décalage, on est plongé dans un univers passionnant où la tactique prend le pas sur l’action, l’intelligence sur la force physique, et ça fait du bien. Il y a également une part de romance qui ne gâche rien. Je me prépare à une complexification de la situation par la suite.

    The Curse

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages

    15 février 2017

  • Sexy Lawyers Saison 3 : Affaire non classée, Emma Chase
  • Affaire non classee

    Présentation de l’éditeur

    Dans cette troisième saison nous allons suivre les aventures d'un autre ami de la bande des avocats sexy de Washington : Brent qui va tomber sous le charme de la sublime Kennedy.

    Brent, avocat et ami de Santon et Sofia, retrouve Kennedy, une ravissante jeune femme qu'il avait humiliée à l'université. Brent est subjugué, mais Kennedy, devenue aujourd'hui une brillante procureure, n'est pas décidée à le laisser entrer dans vie. Mais comme souvent, il existe une réelle différence entre passion et raison...

    Et Brent et Kennedy sont bien déterminés à vérifier s'ils sont aussi brillants au lit qu'ils le sont au tribunal...

    Mon avis

    Ce dernier volet de la trilogie est celui qui se rapproche le plus de l’esprit de la première saga d’Emma Chase, Love Game. Nous avons un avocat séducteur et une procureure au caractère bien trempé qui jouent au chat et à la souris alors que leur attirance l’un pour l’autre fait des étincelles. Nous avons donc des dialogues ciselés, un humour fine mouche et une narration du héros qui interpelle parfois le lecteur directement. Ca m’a rappelé Drew et ce procédé que j’avais bien aimé.

    Brent a une prothèse à une jambe, des suites d’un accident, mais le handicap physique n’est jamais traité de manière particulière, c’est comme un trait de caractère du héros, et surtout le personnage n’a pas vraiment souffert de cela, à part dans son manque d’engagement à long terme. Kennedy est plus classique, avec un traumatisme subi plus jeune qui se répercute sur ses relations avec les autres, et envers les hommes plus particulièrement. On s’amuse de les voir se chamailler et se rapprocher. Les scènes sont coquines mais légères et fun.

    Nous revoyons les autres protagonistes des volets précédents, et c’est sympa de voir qu’ils n’ont pas changé et qu’ils se serrent toujours les coudes, bien que leurs familles évoluent. Il existe une novella qui se passe chronologiquement après la trilogie, pour voir un peu le devenir de ces trois couples.

    Le roman sort demain, merci Hugo!

    Sexy Lawyers Saison 3 : Affaire non classée

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

  • Choisis tes fantasmes, Nicola Jane
  • Choisis tes fantasmes

    Présentation de l’éditeur

    Un « livre dont vous êtes le héros » qui n’a absolument rien de ceux de notre enfance.
    Tu es assise, sur ton canapé, ou peut-être à la table de ta cuisine, il est tard et la semaine a été longue. Tu te prends à rêver d’une autre vie. Plus
    excitante, plus… interdite.
    Alors, tu enfiles ta robe rouge la plus échancrée, ta paire de talons les plus hauts et tu te lances dans l’aventure érotique d’une nuit… ou d’une vie.
    Tes désirs, tes choix, ton histoire ...

    Mon avis

    J’aime bien les livres dont on est le héros, donc quand cela est couplé à une romance, l’idée est originale et intéressante. Sauf qu’en fait, ce n’est pas du tout de la romance, je me suis trompée dans la description qui pour le coup est conforme au contenu : ce sont différents fantasmes sexuels que l’héroïne a, que ce soit avec des hommes ou des femmes, et cela ne m’a pas du tout plu. Je n’étais pas gênée par le langage cru ou les scènes explicites, mais je n’y ai pas vu d’intérêt, et les différentes histoires sont très courtes (l’ebook fait moins de 150 pages).

    En plus, l’héroïne fait vraiment tarte et se fait marcher sur les pieds par les autres qui voient son manque d’assurance aussi clairement que son inconfort dans des nouvelles situations. A oublier !

    Choisis tes fantasmes (ebook)

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

  • Concours Jeu d'attirance de Jennifer L Armentrout : les résultats
  • Merci pour vos participations!

    Les réponses aux questions :
    1/ Citez un autre titre de la même saga de Jennifer L Armentrout, déjà paru chez J'ai Lu pour Elle : Jeu de patience, Jeu d'innocence, Jeu d'indulgence, Jeu d'imprudence
    2/ Quel est le titre VO de Jeu d'attirance (indice dans mon avis!) : Forever with you

    Les 3 gagnantes sont :
    - Valentine G du 60
    - Carole J du 68
    - Marie-Catherine V de Belgique

    Jeu d'attirance

    Même si elle n’a pas encore eu de preuve tangible de son existence, Stephanie croit en l’amour. Le vrai, le grand, l’unique. En attendant qu’il daigne se montrer, elle se consacre à son job et s’offre quelques breaks avec des amants de passage. Des hommes comme Nick : disposés à l’aider à porter un carton ou à lui offrir un verre, entre autres choses…
    A priori, tous deux obéissent aux mêmes règles : du plaisir, pas d’attaches, pas de second round. Mais ne dit-on pas que les lois sont faites pour être contournées ?

    Jeu d'attirance de Jennifer L Armentrout sortira en France le 15 février 2017. Vous pouvez retrouver mon avis lors de ma lecture en VO ICI

    En partenariat avec J'ai Lu pour Elle, je vous propose de remporter 3 exemplaires du livre.

    Pour participer, il vous suffit de m’envoyer un mail à lemondedefrancesca @  gmail . com (le tout sans espace) avec les informations suivantes :

    - objet du mail : concours Attirance

    - vos coordonnées postales (nom, prénom, adresse complète)

    - les réponses aux 2 questions suivantes :
    1/ Citez un autre titre de la même saga de Jennifer L Armentrout, déjà paru chez J'ai Lu pour Elle
    2/ Quel est le titre VO de Jeu d'attirance (indice dans mon avis!)

    - Le concours se tient du 1er au 15 février 2017 10h.
    - Ouvert à la France, la Belgique et la Suisse.
    - 1 seule participation par foyer.
    - A l’issue du concours, les 3 gagnants seront tirés au sort parmi les participations et seront notifiés de leur gain par mail et sur le blog. 
    - Les livres seront envoyés par les éditions J'ai Lu pour Elle.

    Merci Charlotte pour ce concours et bonne chance!

    Dazzled par Francesca dans Jennifer L. Armentrout - 8 Messages
    Tags :