Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!


  • Dans chacun de mes mots, Tamara Ireland Stone
  • Dans chacun de mes mots

    Présentation de l’éditeur

    Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques.

    Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

    Mon avis

    Ce roman YA est une merveille de sensibilité et d‘émotion. J’ai été happée par l’ambiance délicate du roman dès le départ, et si j’ai eu un coup de mou au milieu, c’était finalement pour mieux repartir avec une révélation qui m’a presque fait monter les larmes aux yeux.

    Sam est malade et veut tout faire pour cacher son véritable moi pour rentrer dans le moule. Mais elle va peu à peu se libérer de ses chaines, difficilement mais courageusement. Elle fait des erreurs certes, mais rien de stupide ou d’énervant. J’ai eu beaucoup d’admiration pour elle, j’ai apprécié sa fragilité, ses doutes, ses espoirs, et le fait qu’elle ose avancer, se remettre en question, et défendre ses choix malgré ses peurs. AJ est choupinet même s’il reste en retrait dans cette histoire centrée sur l’héroïne, la romance étant très belle mais secondaire quand on y pense.

    Le thème de la poésie m’avait énormément plu dans Slammed de Colleen Hoover, et j’ai retrouvé une partie de ces émotions à la lecture de ce roman qui met en avant cet art. Il y a peu de compositions retranscrites dans le récit, mais la puissance libératrice est significative pour les personnages et l’atmosphère, et cela donne un ensemble réussi. Les poèmes peuvent être drôles ou poignants, mais donnent toujours un indice supplémentaire sur des protagonistes qu’on ne connait pas si bien que ça et qui se révèlent à travers leurs œuvres.

    Le roman monte en puissance et la dernière partie est magnifique et donne tout son sens à l’histoire. J’ai été très émue par la succession d’émotions qu’a ressenti Sam, et j’avais envie de lui faire un gros câlin en lui disant que tout va bien se passer. J’ai été touchée également par le vécu de tous les autres personnages et j’ai été ravie d’avoir été incluse dans leur petit monde.

    Dans chacun de mes mots

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 1 Messages

  • Step Brother, Penelope Ward
  • Step brother

    Présentation de l’éditeur

    Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle. Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. Lentement, leur relation évolue, il s’ouvre petit à petit jusqu’à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu’il y était apparu. Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l’adolescent qui s’amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?…

    Mon avis

    Ce roman à deux temps commence par du YA qui n’en est pas vraiment au final, et se termine dans la romance adulte. J’ai trouvé les scènes de sexe étonnamment hot pour des lycéens, dont une première fois ! Je n’ai pas bien compris l’utilisé de ce niveau de sensualité, qu’on trouve généralement dans les erotica, mais ça m’a beaucoup surprise et même gênée pour les personnages, car cela perd en crédibilité.

    A part ce point, nous avons une histoire intéressante avec un passé lourd et des drames, surtout pour Elec qui est le héros typiquement tourmenté et donc maussade et en guerre contre le reste du monde, mais qui montre son côté sensible et vulnérable uniquement à la fille aimée, et seulement parce qu’elle s’accroche et met sa fierté de côté à plusieurs reprises.

    J’ai trouvé leur histoire mignonne (à part les scènes trop passionnées pour leur âge) mais malheureusement trop peu développée : il y avait beaucoup de potentiel pour gratter dans la situation de ces deux ados vivant sous le même toit, ainsi que dans les émotions de chacun et leur façon de réagir aux difficultés qu’ils rencontrent. Il est dommage que l’auteur reste en surface sur ces sujets et fait avancer son intrigue de manière trop simpliste. Il y avait certaines directions où j’aurai aimé aller, mais on doit respecter la décision prise par l’auteur.

    J’ai donc bien aimé ce roman mais je regrette qu’il n’ait pas été au bout de ses possibilités, ce qui aurait donné un plus significatif à l’histoire.

    Le roman sort aujourd'hui, merci Hugo!

    Step Brother

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages

    03 mai 2016

  • Mes lectures d'avril 2016
  • IMG_0712

    5 livres lus le mois dernier, ça se passe de commentaires... J'ai été en congés 2 semaines, et après tellement exténuée que j'ai juste tenté de survivre au travail LOL Ca devrait aller mieux au mois de mai.

    1/ Confess, Colleen Hoover (VF) (3/5)
    2/ Too Late, Colleen Hoover (5/5)
    3/ Hacker Acte 4 : Liens défendus, Meredith Wild (3.5/5)
    4/ Driven Saison 3.5 : Raced, K Bromberg (2/5)
    5/ Step Brother, Penelope Ward (3.5/5)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 1 Messages
    Tags :

  • Rock Chick Tome 1 : A la diable, Kristen Ashley
  • A la diable

    Présentation de l’éditeur

    Happy hour pour toutes celles qui aiment le rock, les dessous en dentelle et les nuits chaudes ! Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est « Rock Chick », prenez une libraire farouche et sexy, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, une drag-queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

    Mon avis

    Kristen Ashley débarque enfin en France, alors que c’est une star de la romance aux Etats-Unis. Sa première saga Rock Chick est un romantic suspense déjanté qui m’a fait sourire à plusieurs reprises.

    Indy est le type d’héroïne écervelée qui n’a aucun instinct de conservation et au contraire une appétence certaine pour le danger, ça m’énerve bien généralement, mais ça a été sur ce coup-là lol. J’ai bien aimé le héros, Lee, alpha possessif, taciturne et létal, qui sont les caractéristiques des personnages masculins de Kristen Ashley. Avec lui au moins, on sait ce qu’il veut et on sait qu’il va l’obtenir par tous les moyens. Il y a un peu de répétition avec ses yeux chocolat fondu qui s’adoucissent, mais c’est le style de l’auteur, et on s’en accommode rapidement.

    Indy subit donc péripétie après péripétie, les scènes cocasses s’enchainent pour notre plus grand amusement, et elle est entourée d’une nuée de personnages excentriques qui donne une ambiance fun au roman. L’auteur n’oublie pas la tension sexuelle de la romance entre les deux personnages principaux, même si ce n’est pas le grand déballage des sentiments dans un cadre romantique.

    J’ai apprécié ma lecture, je me suis bien divertie, ce qui est le principal, et j’attends maintenant la suite pour voir si l’histoire est à la hauteur sans reprendre les mêmes ficelles.

    Rock Chick Tome 1 : A la diable

    Dazzled par Francesca dans Livres - 2 Messages


    02 mai 2016

  • Concours romans Sophie Kinsella dédicacés jusqu'au 16 mai 2016
  • IMG_1773(1)

    IMG_1775

    Nous avons reçu quelques cadeaux lors de notre rencontre avec Sophie Kinsella (lire mon compte-rendu ICI), et je voulais vous en faire profiter! Aurey retrouvée est un lvire que j'ai adoré (lire mon avis ICI) et je n'ai pas lu la saga L'accro du shopping, mais je vous propose de choisir le roman dédicacé que vous souhaitez recevoir!

    Pour participer, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Bonne chance!

    Dazzled par Francesca dans Divers - 1 Messages
    Tags : ,

  • Driven Saison 3.5 : Raced, K Bromberg
  • Raced

    Présentation de l’éditeur

    Pour Colton, le quotidien ne se conçoit qu’à fond la caisse, mais il a fallu que Rylee Thomas lui enseigne ce que piloter voulait dire. Sauvage, arrogant, blessé, orgueilleux, direct, rebelle, égocentrique, ensorcelé, courbé, imprudent. Tu penses me connaître ? Essaye-encore.

    RACED n’est pas une réécriture complète de la trilogie. Ce récit complémentaire explore les scènes clef de l’histoire ainsi que de nouvelles scènes entièrement inédites, toutes écrites du point de vue de Colton. Voyez ce qu’il pense, partagez ses tourments, riez avec lui dans son aventure alors qu’il l’emporte sur ses démons et accepte ce qu’aimer implique. Ce roman court a été créé pour les lectrices les plus ferventes de la série, mieux vaut le dévorer après avoir lu Driven, Fueled et Crashed.

    Mon avis

    Je n’avais pas lu toute la 4ème de couverture, donc je pensais vraiment qu’il s’agissait du tome 1 ou d’un mix des 3 tomes réécrits du point de vue de Colton. Il s’agit en fait d’un recueil de scènes coupées ou bonus avec sa narration à lui, et non d’une vraie histoire complète.

     

    J’ai donc été déçue car l’ensemble donne un résultat décousu, avec des scènes piquées des 3 tomes et quelques explications de l’auteur à chaque début de scène disant en gros que ce sont les fans qui voulaient le point de vue du héros. En plus, si certains moments de la trilogie sont intéressants à connaitre, on ne va pas assez dans le développement, que ce soient les réflexions de Colton, ses actions ou ses sentiments. Son passé est pratiquement absent du livre, il ne s’agit que de ses états d’âme face à Rylee.

    De plus, le langage est terrible tellement il y a de gros mots et de vulgarité. Je sais que c’est un mec qui parle, mais quand il y a des injures tous les 2 mots, ça devient terriblement lassant et cela fait donc perdre mon attention et mon intérêt à ma lecture.

    J’ai donc trouvé ce livre (et non ce roman) inutile et pas intéressant, même pour les fans de Colton, d’autant plus que le tome 4 n’est pas inclus dedans, alors qu’il fait partie de l’histoire de Colton et Rylee.

    Driven Saison 3.5 : Raced

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags : ,

    29 avril 2016

  • Rencontre avec Sophie Kinsella à Paris
  • unnamed

    A l'occasion de la venue de Sophie Kinsella à Paris, j'ai eu la chance grâce à Pocket Jeunesse de rencontrer l'auteur lors d'une soirée bloggeur à Paris. J'adore ses romans one shot tels que Les petits secrets d'Emma ou Audrey retrouvée, donc j'étais très contente de la rencontrer enfin. En plus, Sophie Kinsella qui est anglaise est super classe, drôle, et son accent british est à tomber.

    Une des participantes juste en face d'elle a remarqué ses talons aiguilles et lui a dit qu'elle les aimait beaucoup. Sophie Kinsella était contente de l'appréciation, elle avait vu ces chaussures dans un magazine et les a acheté dans une boutique qui s'appelle Dune.

    unnamed2

    En fait, il y a beaucoup de Becky, l'héroïne de L'accro du shopping, en Sophie. Cette dernière a confié qu'elle se sentait bien dans la peau de son héroïne et qu'elle arrivait facilement à écrire. Au contraire, même s'il y a des parts d'elle dans chacune de ses héroïnes, c'est plus difficile pour elle de repartir du début et de construire toute un univers dans ses autres romans individuels. Elle ne ferme cependant pas la porte à l'écriture de suites, en particulier pour Samantha, bonne à rien faire, car elle a plein d'idées, mais s'éparpille rapidement, comme une pie, et préfère se concentrer sur sa saga de 8 tomes à aujourd'hui, et de nouvelles histoires.

    Je lui ai demandé pour est-ce qu'elle s'est lancée dans le roman YA avec Audrey retrouvée, et pouirquoi avoir écrit sur le harcèlement scolaire. Elle a répondu qu'elle n'avait pas cherché sciemment à écrire un roman jeunesse. Elle a voulu écrire cette histoire, et c'est après coup qu'elle s'est rendue compte que ses personnages étaient des ados. Elle a eu peur quand elle a parlé de ce livre à son éditeur, mais ils étaient partants pour publier cette histoire. Elle n'a pas voulu parler du harcèlement scolaire en lui-même, plutôt les conséquences après coup, et avec un ton résolument positif, pour dire que les ados peuvent s'en sortir après même s'ils ont vécu ce drame. Elle est la mère d'ados qui n'ont heureusement pas été confrontés à la situation, mais elle écrit de ce qu'elle voit autour d'elles, que ce soit le shopping, les travailleurs acharnés ou donc le harcèlement scolaire, et ce sujet-là existe dans la vie réelle malheureusement. Elle était récemment en Italie et elle a rencontré un professeur qui avait fait étudié ce roman en classe pour parler de l'homosexualité chez les jeunes.

    unnamed5

    Lorsqu'une participante lui a fait remarquer que Becky était détestable dans L'accro du shopping à Hollywood, mais qu'elle s'amendait dans L'accro du shopping à la rescousse, le volet le plus récent de la série, Sophie Kinsella était d'accord et avait en fait construit son histoire en 2 livres. C'était quelque chose qu'elle n'avait jamais fait avant, et elle trouvait ça intéressant car on sait tous que le rêve de Becky depuis le début est d'aller à Hollywood et de rencontrer des célébrités, et elle se heurte enfin à la réalité qui est beaucoup plus rude que son fantasme. Cela donne une profondeur nouvelle au personnage de Becky.

    Concernant son mari, Luke, on a parfois la sensation qu'il est à l'écart et s'occupe de ses propres affaires, mais il connait très bien Becky depuis le début, dès leur rencontre quand elle lui a menti, et la laisse donc faire ce qu'elle a envie, et la soutient dans les moments les plus importants. Sans spoiler, ils se rapprochent dans le dernier tome, comme dans tous les mariages où il y a des hauts et des bas. Elle n'écrit pas du point de vue masculin, car elle pense qu'il y a vraiment une différence dans les réflexions des hommes et des femmes. Par exemple, quand elle met une tenue particulière, elle réfléhit beaucoup en se demandant si ça lui va, si son mari l'a remarqué, etc... alors que quand elle demande à son mari ce qu'il pense, il y a un gros blanc lol

    Le personnage de Minnie, la fille de Becky et Luke, n'est pas du tout basé sur sa propre fille, puisque Sophie Kinsella a écrit Mini-accro du shopping avant la naissance de sa fille. Mais certains traits de caractère de Minnie ressemblent étrangement à ceux de Minnie, et elle-même ressemble parfois à Becky quand par exemple, elle n'achète rien pour elle mais achète pleins de vêtements pour sa fille, parfois même quelques années à l'avance! En fait, c'est plutôt le personnage qui déteint sur Sophie Kinsella.

    unnamed3

    On a toutes en nous une part de Becky, et Sophie Kinsella n'aurait jamais prédit que son livre serait un succès quand elle a commencé à écrire une histoire d'une célibataire habitant Fulham avec un énorme découvert. Elle ne pensait pas que les filles de Fulham, puis du Royaume-Uni, d'Europe et des Etats-Unis allaient lire et aimer.

    En tant qu'écrivain, elle aimerait que son livre soit adapté page par page dans le film, mais ce n'est malheureusement pas possible, et elle a apprécié le résultat du film Confessions d'une accro du shopping : elle a trouvé Isla Fisher géniale dans le rôle de Becky, et Hugh Dancy est aussi charmant à l'écran que dans la vie. Le film était vivant, joyeux, coloré, et elle a eu la chance de rencontrer sur le tournage patricia Field qui était aussi la costumière de Sex and the City, et qui a créé pour le film des tenues superbes.

    unnamed4

    Nous avons conclu cette séance de questions-réponses sur cette anecdote mode, puis nous avons pu faire dédicacer nos livres et recevoir un sac rempli de livres et de goodies. Je lui ai dit combien j'appréciais ses livres qui m'ont fait beaucoup rire quand je lisais dans le train, à tel point que certains pouvaient penser que j'étais folle, et elle m'a dit qu'elle était désolée lol Je lui ai dit également que j'avais beaucoup aimé le film et que j'espérais qu'il y en aurait d'autres, et elle m'a répondu qu'il y avait toujours de l'espoir puisque les droits avaient été conservés par les studios.

    IMG_1772

    IMG_1770

    J'ai été ravie de cette rencontre, Sophie Kinsella est élégante et charmante! Un grand merci à elle, à Belfond et Pocket Jeunesse pour l'évènement!

    Dazzled par Francesca dans Evènement - 0 Messages
    Tags :

    28 avril 2016

  • Hacker Acte 4 : Liens défendus, Meredith Wild
  • Hacker_-_Acte_4_Liens_defendus_hd

    Présentation de l’éditeur

    Malgré leur amour fou, Erica et Blake ont bien des problèmes à régler avant leur mariage !

    Daniel, le père d’Erica, est harcelé par ses ennemis politiques qui le menacent de révéler l’existence de sa fille illégitime. L’ex de Blake, Sofia, rôde telle une prédatrice pour tenter de faire échouer leur couple… Et quel est ce club mystérieux auquel appartenait Blake ? Erica est obsédée par ce secret…

    Pourtant, Erica en est sûre : Blake est l’homme parfait. Et elle est prête à dépasser ses limites pour le garder, à tout jamais.

    Mon avis

    Erica est une vraie cruche. Je ne sais pas si elle le fait exprès ou pas, je ne sais d’ailleurs pas quelle hypothèse est la plus consternante, mais elle se met tout le temps en danger, et compte après coup sur Blake pour la sortir du mauvais pas ! Et pourtant, ce n’est pas faute de s’être mangée des coups tout le long de la saga, mais non, elle en redemande, alors qu’on voit les problèmes à des kilomètres à la ronde. En plus, elle entraine avec elle des gens qui n’ont pas toujours demandé quelque chose, donc elle est doublement fautive pour moi ! J’étais donc bien contente quand les conséquences de ses actes lui reviennent en pleine face, HAHAHA BIEN FAIT ! PAN DANS LES DENTS ! Hum, je me calme, promis.

    L’histoire explore le passé et les facettes cachées d’Erica et Blake, et le rôle du BDSM dans leur relation. Il y a donc des scènes très crues, mais l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre masque le côté vulgaire de la chose. J’ai été surprise par la direction prise de certaines intrigues, avec une résolution trop facile peut-être, et moins étonnée par d’autres, au vu du nombre d’ennemis qui veulent nuire au couple. Je trouve Blake un peu en retrait, peut-être que des scènes de son point de vue plus nombreuses seraient les bienvenues.

    La conclusion de la saga se rapproche, avec le tome 5 qui sortira en fin d’année (novembre si mes souvenirs sont bons) en France.

    Hacker Acte 4 : Liens défendus

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags : ,

    27 avril 2016

  • Compte-rendu du 1er Festival du Roman Féminin
  • IMG_1533

    Je n'ai malheureusement pas vraiment de photos, car ce que j'ai pris comme photos avec mon portable a été immédiatement posté sur la page FB du Festival ^^ Je parsème donc ce compte-rendu de quelques photos et des cadeaux offerts, mais tout est à voir ICI

    IMG_1588

    Quand on s'est lancé avec les copines des Romantiques il y a plus d'un an sur l'organisation du Festival du Roman Féminin, je ne savais honnêtement pas à quoi m'attendre : est-ce que les auteurs vont répondre présents, surtout les américaines? est-ce que les éditeurs vont nous suivre sur ce projet? et surtout est-ce que les lectrices vont être intéressées par l'évènement et venir?

    FullSizeRender(1)

    Après des mois de sollicitations, de négociations, de joies, de doutes et de stress, nous avons enfin ouvert les portes du 1er Festival de ce genre en France le mercredi 20 avril 2016. J'étais toute excitée et impatiente. Je connaissais certains auteurs qui venaient, d'autres seulement de nom et quelques unes pas du tout, mais c'était l'évènement en soi qui m'intéressait. J'étais donc tout le long du Festival dans un rôle d'aide logistique et de visiteuse plutôt que de fangirl, et bon Dieu que ça fait du bien! Bon, je n'ai pas arrêté durant les 2 jours, entre l'organisation, les tables rondes, les photos et les discussions avec un tas de personnes. Mais j'ai trouvé ça infiniment plus sympa que de courir d'auteur en auteur pour des dédicaces. Je l'avais fait quelques jours plutôt aux RT à Las Vegas, et ça m'a reposé de faire autre chose.

    IMG_1592

    J'étais très fatiguée de mon voyage (je suis revenue en France la veille du Festival), mais l'adrénaline m'a fait tenir les 2 jours. J'ai eu du stress en arrivant au Festival quand j'ai vu qu'il y avait déjà des gens qui attendaient l'ouverture à 8h, alors que c'était le branle bas de combat à l'intérieur lol, mais nous avions bien rôdé une organisation et la remise des tickets, sacs et autres goodies s'est finalement fait sans encombre. Nous aviosn même un service de vestiaire efficace grâce à Twin ♥

    IMG_1761

    Les gens et les auteurs arrivaient par vagues, et nous leur avions prévu un  petit déjeuner thé / café ainsi que pâtisseries maison qui seraient disponibles toute la journée. L'heure des premiers ateliers était arrivée, et j'ai du me faire violence pour crier, demander le silence et indiquer l'endroit des salles ^^ Je pensais souffler un peu, mais je me suis rendue compte que les heures passaient en fait très vite. Je suis allée à chaque atelier chaque heure (sauf ceux dans lesquels j'intervenais) pour prendre des photos et les poster sur la page FB du Festival. Je n'ai donc pas vu le temps passer, surtout que les minutes qui restaient servaient à papoter avec les copines bénévoles, les auteurs ou les visiteurs.

    Est venue ensuite la conférence sur les blogs à laquelle je participais. Aucune appréhension, vu que je devais simplement répondre à Lys. Je pensais qu'elle allait nous titiller plus que ça, mais finalement ça a été gentil hihihi

    IMG_1762

    J'ai eu mon deuxième coup de stress lorsque j'ai enchainé la conférence sur les auteurs francophones, mais cette fois-ci en tant que qu'animatrice. J'avais préparé en amont mes questions et les avais envoyées aux intervenantes, mais j'avais de l'appréhension. Mais au final, tout s'est bien passé, j'ai appris des choses (j'espère que les personnes qui ont assisté à la conférence aussi!), notamment sur le fait que certains auteurs envisageaient l'auto-édition pour faire traduire leurs romans dans les pays non francophones, mais que c'était difficile car les anglophones surtout voulaient des romans avec des clichés sur Paris.

    IMG_1589

    Pause déjeuner rapide avec du japonais à emporter, et l'après-midi est arrivée avec l'évènement du jour en la présence d'Anne Golon au Festival. J'ai pu ainsi voir qu'il y avait plein d'auteurs qui l'aimaient beaucoup, et Angéla Morelli qui participait au questions-réponses avec l'auteur était très touchante quand elle a raconté que c'était grâce à Angélique qu'elle écrivait de la romance. La séance de dédicaces de 2h a attiré beaucoup de monde et Anne Golon a été super en tenant le choc, faisant le bonheur de beaucoup de fans. L'attente était longue, donc je n'ai rien fait signer, mais comem je l'ai dit, je n'abordais pas le Festival comme les autres évènements auxquels j'ai assisté. Je n'ai donc pas vu tous les auteurs, j'ai préféré aller faire signer et discuter avec celles qui n'avaient pas beaucoup de monde (ça m'a fait rire d'ailleurs qu'Elizabeth Hoyt était toute seule le mercredi à son meet & greet, mais plein d'attente lors de la grande dédicace du jeudi, ou c'était peut-être à cause des livres gratuits).

    IMG_1763

    Les tables rondes se sont enchainées, j'ai animé une conférence sur le New Adult quik m'a un peu laissée perplexe parce que le terme de New Romance est venue souvent, alors que pour moi, c'est juste le nom de la collection d'Hugo et Cie qui regroupe beaucoup de choses différentes, et non un synonyme du New Adult. Je sens d'ailleurs que ça fait comme le terme de bit-lit, sauf que là ça me dérange un peu plus. Mais bref.

    18h a sonné, et la plupart des participants sont partis. Avec une partie de l'équipe, nous sommes allées boire unv erre, en attendant la projection du documentaire Love between the covers. Nous avions voulu remettre les prix des concours que nous avions organisés pour les personnes qui avaient acheté les Pass, mais elles n'étaient pas là, en dépit du mail que nous leur avions envoyé, c'est dommage (sauf une qui nous avait prévenu de son absence). Le documentaire était très sympa, nous avons vu nos auteurs de romance préférées (Nora Roberts, Kristan Higgins, Eloisa James, etc...). A suivi une séance de questions-réponses avec Elizabeth Hoyt et Julia London, mais j'étais trop fatiguée, je suis donc rentrée chez moi, pour affronter le lendemain.

    FullSizeRender(2)

    J'ai très bien dormi mais pas assez, et je suis donc arrivée plus tard que je ne le voulais. Quand je suis arrivée, les filles du Boudoir Ecarlate étaient en train de mettre en place leur jeu, et j'ai juste eu le temps de boire un thé et de manger une part de la brioche qu'une participante du Festival a généreusement faite et offerte (qui que vous soyez, merci, c'était délicieux!), et j'animais la première conférence de la journée sur Ecrire pour HQN. Tout le monde était fatigué, donc c'est un peu parti en vrille, mais cela a donné de grands moments, comme quand Angéla Morelli a sorti concernant l'ebook : "L'escalator ne remplacera jamais l'escalier."

    IMG_1764

    J'ai enchainé avec la conférence sur la gestion des séries avec les auteurs historiques anglophones, et j'ai vu que le rythme était forcément plus lent, à cause de la traduction. Je suis d'ailleurs épatée par le boulot qu'ont fait les traductrices tout le long du Festival aprce qu'elles ont assuré comme des chefs, c'était nickel! J'étais un peu fatiguée, et j'ai donc décidé d'assister à une conférence en entier (la seule d'ailleurs) sur la traduction, et je dois avouer que les filles ont été sympas avec les intervenantes, parce que ça aurait pu tourner davantage à l'affrontement compte tenu du sujet épineux.

    Pause déjeuner encore plus courte ce jour-là car nous devions mettre en place la grosse séance de dédicaces avec les tables et les livres à transporter dans chacune des salles. J'ai fait le tour des tables rondes et j'ai installé avec les filles l'une des salles. Quand la séance a commencé, je suis allée partout, j'ai pris plein de photos, et j'ai aussi donné un verre d'eau aux auteurs du bas qui étaient assaillis par les gens. J'ai ensuite profité du moment en allant voir des auteurs qui n'avaient pas beaucoup de monde, discuter avec elles, Annie West, Tina Folsom, Alyssa Alexander qui est adorable, parler aussi aux copines et aux participants qui faisaient la queue, à des éditeurs, des attachées de presse, puis j'ai quand même fait signer quelques livres, dont Hollywood en Irlande d'Elisia Blade et Ce qui nous tue pas de Carole Declercq dont les résumés m'ont attiré. Je tire mon chapeau à Georgia Caldera et Angéla Morelli qui ont signé sans relâche pendant 3h!

    IMG_1765

    (merci pour la photo, Angéla Morelli)

    J'ai accompagné les filles au resto, mais j'étais tellement épuisée que je suis partie avant de commander. J'ai piqué du nez dans le train, et j'étais contente de voir une amie d'enfance en sortant de la gare, ça m'a requinquée au final ^^

    L'évènement fut un succès, j'étais contente qu'il y ait autant de monde au final, et surtout des retours positifs qu'on nous a fait sur place. On a pris en compte les remarques et on a essayé de faire au mieux. Mais il n'y a eu aucun accroc, à part le chauffage à fond le 1er jour qui nous a donne une ambiance tropicale lol Quant à moi, mon expérience du Festival a été très enrichissante, j'ai adoré faire partie de l'organisation et des bénévoles, pouvoir aider, discuter longuement avec tout le monde, et pas forcément de livres ou en mode fan. J'ai été très fière et heureuse pour Les Romantiques car ce projet tenu à bout de bras par une poignée de passionnées de lecture a été mené à bien et nous donne une motivation et une crédibilité importantes pour l'avenir.

    FullSizeRender

    J'ai fait faire un marque page du blog pour le Festival, qui a été incus dans tous les sacs remis aux participants du Festival. J'ai été contente de discuter avec deux personnes qui me suivent sur le blog et Goodreads, je leur ai offert des goodies (Tiphaine, je ne t'oublie pas ^^).

    Merci les filles pour ce merveilleux moment! A refaire, mais après s'être reposée un bout de temps LOL ♥

    Dazzled par Francesca dans Evènement - 10 Messages
    Tags :