Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

09 juin 2021

  • Notre petit jeu dangereux, Emily Blaine
  • Notre petit jeu dangereux

    Présentation de l’éditeur

    Ils n’ont pas le droit de s’aimer… mais l’amour adore surmonter les obstacles.

    Il n’y a rien entre elle et Lucas, et il n’y aura jamais rien. C’est ce dont April essaye de se convaincre depuis des années. Si elle s’autorise à fantasmer en secret, elle a toujours pris soin de garder ses distances dans la vraie vie pour la simple et bonne raison que Lucas est le père de sa meilleure amie. Mais, à cause de l’intervention de cette dernière, voilà qu’il va devenir son patron pour les prochaines semaines estivales. Ce qui implique de croiser son corps de rêve tous les jours dans des costumes de P-DG, qui le rendent particulièrement sexy. Si elle veut continuer à tenir ses bonnes résolutions, April va donc devoir mettre au point une nouvelle stratégie, et vite ! Pourtant, quand elle voit l’étincelle de désir dans les yeux de Lucas, elle se demande si le plus grand danger vient d’elle… ou de son nouveau patron.

    Mon avis

    Cette histoire cumule certains fantasmes d’amour « sulfureux » : une liaison entre une salariée et son patron, qui a l’âge d’être son père, et qui est le père de sa meilleure amie. Mais rien de scabreux ici, Emily Blaine nous propose une romance mignonne avec un héros qui est respectueux de l’objet de ses désirs.

    Le format court de la nouvelle est souvent frustrant, mais j’ai trouvé qu’il était suffisant et satisfaisant cette fois-ci car l’évolution de la relation est bien développée et suffisamment détaillée pour qu’il n’y ait rien de précipité.

    Lucas et April marchent sur des œufs, mais leurs sentiments sont évidents et leur histoire s’épanouit avec tendresse et quelques scènes hot.

    Une histoire à déguster comme un goûter, rapide et efficace, est disponible uniquement en ebook, et sort aujourd'hui, merci Harlequin!

    Notre petit jeu dangereux (ebook)

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :


    08 juin 2021

  • La Vie invisible d'Addie Larue, V.E. Schwab
  • La vie invisible d Addie Larue

    Présentation de l’éditeur

    Une vie dont personne ne se souviendra... Une histoire que vous ne pourrez plus jamais oublier...

    Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

    Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d'aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d'Europe d'abord, puis dans le monde entier. Jusqu'au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l'homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?

    Embarquée dans un voyage à travers les époques et les continents, poursuivie par un démon lui-même fasciné par sa proie... jusqu'où Addie ira-t-elle pour laisser sa marque, enfin, sur le monde ?

    Mon avis

    J’ai été intriguée par ce roman à la fois à travers le résumé et aussi les retours dans tous les sens lors de sa sortie en VO. Je me suis donc plongée dans ce gros bébé de 700 pages en m’attendant à un roman de fantasy YA assez intimiste. J’ai pris une grosse claque car s’il y a des éléments fantastiques, il s’agit en fait d’un roman adulte avec un cheminement personnel  profond à l’ambiance très mélancolique qui a résonné en moi. On sent qu’il s’agit d’un roman qui tient VE Schwab très à cœur.

    Addie a 23 ans lorsqu’elle souhaite échapper à un mariage et une vie de convenance. Elle qui souhaite la liberté conclut un pacte sans en connaitre les termes. Car la liberté extrême implique qu’il n’y a aucune possession matérielle, aucune conséquence, aucun impact sur rien ni personne, et donc une existence solitaire et très dure. Addie ne vit pas, elle survit et au moment de certains épisodes très difficiles, je me suis parfois demandé comment elle faisait pour ne pas lâcher prise et au contraire continuer à se battre.

    Il y a également une réflexion importante sur le temps qui passe, la nostalgie, les regrets et l’importance pour certains de laisser une empreinte de son passage sur Terre. Je n’ai pas toujours été d’accord avec l’égoïsme d’Addie ou ses prises de décision, mais je comprends sa lutte pour vivre des instants de contentement qui la rassure sur le fait que ça en vaut la peine, qu’elle en vaut la peine, et que ça surpasse les instants de souffrance.

    Certains ont été rebutés par la lenteur du rythme, surtout au début du livre. Pour ma part, c’est ma partie préférée, j’ai été très touchée par l’évolution d’Addie, autant ses moments d’espoir que de désespoir ultime, ses failles car elle reste très naïve même au bout de 300 ans. Le personnage d’Henry m’a moins intéressée car plus clinique mais je l’ai suivi avec intérêt car il fait partie du parcours d’Addie.

    Ce roman verse plus dans le contemplatif que dans l’action, et c’est tant mieux car il permet de parler de sujets universels avec un style propre à VE Schwab qui m’a bouleversé.

    La Vie invisible d'Addie Larue

    Dazzled par Francesca dans Livres fantastique - 0 Messages
    Tags :

    02 juin 2021

  • Mes lectures de mai 2021
  • IMG_1684

    10 jours de congés ce mois-ci, donc pas mal de lectures, dont mon pire roman de l'année pour le moment! J'ai beaucoup de romans fantasy/paranormaux dans ma PAL, j'essaie d'alterner un peu avec d'autres genres parce que je me rends compte que ça peut être un peu indigeste si je les enchaine.

    1/ Un peu plus d'amour que d'ordinaire, Emily Blaine (5/5)
    2/ Les carnets de l'apothicaire tome 3, Natsu Hyuuga (4/5) Toujours aussi bien
    3/ Lieutenant Eve Dallas tome 50 : Crime en lettres d'or, Nora Roberts (3/5)
    4/ La malédiction des lords : L'amante, Cathy Maxwell (2/5)
    5/ Six of Crows, Leigh Bardugo (5/5) Plein d'action et d'émotion, j'ai adoré
    6/ Shuri, Nic Stone (3/5)
    7/ The Bone Season, Samantha Shannon (4/5) Univers complexe, il faut lâcher prise et on rentre dans l'histoire au fur et à mesure
    8/ Spy x Family tome 4, Tatsuya Endo (5/5) Génial!
    9/ Les héritiers de Chicago tome 3 : Shadowed Steel, Chloé Neill (4/5) J'aime vraiment beaucoup cette saga.
    10/ Charley Davidson novella : The Gravedigger’s Son, Darynda Jones (2/5) J'ai été perdue par le saut dans le temps
    11/ Embrassons-nous sous les étoiles, Sarah Morgan (3/5)
    12/ Le repaire des vampires tome 1 : Rencontre mortelle, Kelly St Clare (4/5) L'héroïne est cruche mais drôle et s'en sort toujours par miracle
    13/ Bryn Morrow tome 1 : Accusée à tort, Annabel Chase (1/5) Incohérent et survolé
    14/ Eleanor & Grey, Brittainy C Cherry (4/5) Touchant
    15/ Love Crescendo, Tillie Cole (4/5) Ca fait pleurer
    16/ La chronique des Bridgerton tome 5 : Eloïse, Julia Quinn (3,5/5)
    17/ La chronique des Bridgerton tome 6 : Francesca, Julia Quinn (5/5)
    18/ The Harbinger tome 3 : Grace & Glory, Jennifer L Armentrout (4/5)
    19/ La fille aux éclats d'os, Andrea Stewart (2,5/5) Beaucoup de blabla inutile durant les 3/4 du roman
    20/ Affaires de coeur tome 2 : Coeurs enflammés, LH Cosway (4/5) Très sympa

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 1 Messages
    Tags :

    01 juin 2021

  • Grace and Glory, Jennifer L. Armentrout
  • Grace and Glory

    Présentation de l’éditeur

    When Angels Fall

    Trinity Marrow has lost the battle and her beloved Protector. Even with both demons and Wardens on her side, Trin may not win the war against the Harbinger.

    Bringing Lucifer back to the world to fight the Harbinger is probably a really, really bad idea, but they’re out of options—and the world’s ultimate fallen angel is the only being powerful enough to impact the outcome.

    As Trin and Zayne form a new and more dangerous bond and Lucifer unleashes Hell on earth, the apocalypse looms and the world teeters on the end of forever. Win or lose, one thing is certain—nothing will ever be the same.

    Mon avis

    Nous en étions restés à un énorme cliffangher à la fin du second tome Rage and Ruin, et j’avais un peu peur du déroulement des évènements, mais il faut toujours faire confiance à Jennifer L Armentrout. J’ai trouvé que la résolution du twist est très bien gérée et qu’elle sert aux fins de l’histoire de manière intelligente. On sent que l’auteure a bien construit son intrigue depuis le départ afin qu’elle forme un tout cohérent tout en continuant à explorer l’univers des démons et des Wardens. On suit donc l’histoire avec intérêt et une pointe de suspense pour connaitre quels sacrifices nos héros vont devoir faire pour sauver le monde.

    Zayne est vraiment l’archétype du gentil garçon depuis le début comparé aux bad boys du genre Roth. Alors, il ne joue pas du tout de son charme et n’a pas de répliques sarcastiques qui font glousser, mais il est craquant dans le genre sérieux et romantique à toujours sortir le mot et ou la phrase qu’il faut pour Trinity, et qui m’ont bien fait fondre. De son côté, Trin maitrise désormais son pouvoir et s’en sort bien malgré sa maladie dégénérative de la vue. Ce sujet touche de très près la situation personnelle de JLA, donc il est très souvent abordé dans le roman.

    On retrouve bien le style de JLA dans l’humour de certaines situations, dans les références pop culture qui trahissent ses goûts (toujours et encore Supernatural), et dans ses personnages, certains qu’on revoit avec plaisir, ou des nouveaux qui ressemblent pas mal à des protagonistes d’autres sagas. JLA a ainsi un penchant pour les héroïnes à couteaux.

    Il s’agit d’une conclusion satisfaisante qui ouvre même la porte à une éventuelle suite dans le même monde, mais laissons nos braves héros savourer leur happy end.

    Le roman sort aujourd'hui, merci Jennifer!

    Grace and Glory

    Dazzled par Francesca dans Jennifer L. Armentrout - 0 Messages
    Tags :

    28 mai 2021

  • Embrassons-nous sous les étoiles, Sarah Morgan
  • Embrassons nous sou les etoiles

    Présentation de l’éditeur

    Un bonheur est si vite arrivé !

    L’homme idéal, Flora l’a trouvé en Jack. Dès le moment où il a pénétré dans son magasin de fleurs, cet homme attentionné et diablement séduisant n’a plus jamais quitté ses pensées, ni son cœur. Seulement, Flora s’aperçoit bien vite qu’elle ne peut entrer dans sa vie sans se comparer sans cesse à une autre : la défunte épouse de Jack, Becca, une ballerine de renommée internationale avec qui il a eu deux enfants. Pour être avec lui et se faire accepter des siens, Flora va devoir faire taire ses incertitudes et déployer tout l’amour dont elle est capable. Et vite, car Jack la convie bientôt à son voyage familial en Écosse, chez la meilleure amie de Becca…

    Mon avis

    Flora est une jeune femme solitaire et timide qui sort de sa coquille grâce à Jack. Elle se heurte à l’ombre envahissante de Becca et lutte pour se faire une place. Izzy est la fille ainée de Jack et Becca et développe un mal-être qu’elle cache à tout le monde derrère une carapace de contrôle absolu. Clare tente de rester loyale à l’amitié indéfectible de Becca même si elle est la gardienne d’un terrible secret.

    J’ai apprécié de suivre l’histoire de ces 3 femmes de 3 générations différentes. La gestion du deuil selon plusieurs points de vue est intéressante à suivre, notamment parce que le personnage de Becca est assez trouble et que les révélations se font petit à petit. Dans de nombreux romans, il aurait fallu un brin de communication supplémentaire pour éviter tous les drames et les peines entre ces protagonistes qui ne veulent que protéger ceux qu’ils aiment en se taisant, mais qui font en fait plus de mal que de bien. L’arrivée de Flora va tous les bousculer, elle y compris, et la libération de la parole va leur permettre de tourner la page.

    Au milieu de toutes ces femmes, Jack n’a pas voix au chapitre et semble être très centré sur lui-même et aveugle aux problèmes des autres. Cela n’en fait pas du tout un personnage sympathique à mes yeux et sa relation avec Flora ne m’a pas émue. Je m’attendais en fait à une romance pure mais il s’agit d’un roman féminin réussi mais pas ce que je voulais au départ.

    Embrassons-nous sous les étoiles

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages


    27 mai 2021

  • La chronique des Bridgerton Tomes 5 et 6, Julia Quinn
  • Bridgerton 5 et 6

    Présentation de l’éditeur

    Depuis que sa meilleure amie, Pénélope Featherington, a convolé en justes noces, Éloïse, la rebelle de la fratrie Bridgerton, s’interroge : les commères n’auraient-elles pas raison de prétendre qu’elle ne trouvera pas de mari ? Oh, elle en a reçu des propositions au fil des ans ! Elle les a toutes refusées, sous prétexte que ses prétendants n’étaient pas… parfaits. Une exigence ridicule, bien sûr.

    Inquiète à l’idée qu’il ne soit déjà trop tard, Éloïse reçoit à point nommé une invitation de la part de sir Phillip Crane, un veuf avec qui elle entretient une relation épistolaire. La proposition est d’autant plus audacieuse qu’il envisagerait de se remarier… Sans en souffler mot à quiconque, elle décide de se rendre chez cet homme qu’elle n’a jamais rencontré.

    De son côté, sa sœur Francesca file le parfait amour avec son mari, le comte de Kilmartin, dans leur château en Écosse. Elle n’imagine pas qu’un événement inconcevable va bouleverser le cours de sa vie, pour le pire et pour le meilleur.

    Mon avis

    Ces deux histoires se détachent nettement des précédentes, dans la mesure où la famille envahissante mais ô combien sympathique des Bridgerton intervient beaucoup moins dans l’intrigue. Mais ce sont des moments de pur bonheur quand elle le fait.

    Comme Éloïse, je ne m’attendais pas du tout qu’un personnage tel que Phillip aurait convenu à l’impétueuse Bridgerton. Ils ont un caractère très différent et n’attendent pas vraiment la même chose de la vie même s’ils n’ont que 2 ans d’écart. Éloïse est une vieille fille alors que Phillip est veuf avec 2 enfants et souhaite trouver une mère pour tenir la maison et sa progéniture. J’ai trouvé qu’il avait des valeurs très rétrogrades, probablement conformes à l’époque de l’histoire, mais cela pique un peu face au progressisme des Bridgerton.
    Heureusement, la relation entre Éloïse et les 2 enfants est ce qui m’a plu. Éloïse étant habituée à l’agitation d’une grande fratrie, elle arrive à les battre à leur propre jeu et sait gagner leur respect et leur affection. Leur histoire est très touchante et j’ai été à la fois surprise et heureuse d’avoir un second épilogue les concernant à la fin de l’histoire, même si ces épilogues doivent être normalement intégrés à un recueil qui sera réédité à la fin.
    Une petite déception aussi avec l’absence flagrante de Pénélope qui est la meilleure amie et désormais la sœur d’Éloïse.

    Francesca se sent à part par rapport à sa famille. Elle est mise de côté rapidement et est très peu mentionnée dans les romans (ne parlons même pas de son absence dans la série TV). C’est un personnage réservé, qui voit sa vie bouleversée par le décès de son mari et l’absence du cousin de celui-ci qui hérite du titre de comte et qui est fol amoureux d’elle en secret. J’aime bien ce type d’intrigue avec un héros très charismatique et charmant qui est en fait totalement dingue de la seule femme qu’il ne peut avoir. Cela lui réserve donc de nombreux moments de souffrance et d’espoir mêlés au fur et à mesure de l’évolution des sentiments de Francesca. J’ai trouvé que la gestion du deuil et l’acceptation d’un nouvel amour étaient des thèmes traités avec délicatesse par l’auteure, ce qui m’a énormément touché.

    La chronique des Bridgerton : Tomes 5 & 6

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

    26 mai 2021

  • Lieutenant Eve Dallas tome 50 : Crime en lettres d'or, Nora Roberts
  • Crime en lettre dor

    Présentation de l’éditeur

    New York, 2061. À deux jours d’intervalle, deux personnes sont retrouvées mortes à leur domicile, victimes d’un redoutable poison dissimulé dans un œuf en plastique doré. Le point commun entre les défunts ? Leurs époux exercent ou ont exercé à l’académie Theresa A. Gold, un établissement fréquenté par la jeunesse dorée de la ville. Se pourrait-il que quelqu’un cherche à se venger d’événements survenus quelques années plus tôt ? Afin de résoudre cette énigmatique affaire, Eve Dallas, aidée de Peabody, sa précieuse coéquipière, prend en charge l’enquête pour découvrir le ou les coupables...

    Mon avis

    La saga Eve Dallas comporte désormais 50 tomes, je trouve ça dingue qu’elle batte ainsi des records de longévité ! Et le mieux, c’est qu’elle continue à très bien se porter que ce soit niveau qualité ou quantité vendue. J’attendais cette histoire avec impatience, peut-être à tort puisqu’il n’y a pas d’élément exceptionnel pour ce volet qui reste dans la lignée des précédents.

    On revoit certains personnages secondaires proches d’Eve mais dans un contexte assez pesant. Je suis assez peinée par le traitement du personnage de Morris, le médecin légiste, qui a beaucoup souffert, qui a n’a pas l’air bien, mais qui est mis de côté par l’auteure. J’espère que cela va changer très prochainement et qu’on verra davantage la dynamique entre les protagonistes, car c’est ce qui me plait le plus, avec bien sur le couple Connors & Eve.

    La romance est toujours aussi mignonne même si les deux héros n’ont plus trop de défis à relever dans leur relation. Je ne veux pas d’évènements graves, mais un peu de piment serait apprécié.

    J’en attendais sûrement un peu trop alors que Nora Roberts n’a jamais rien annoncé pour cette étape, mais je continuerai à lire la saga avec bonheur car l’intrigue policière est toujours bien menée et les personnages très attachants.

    Le roman sort aujourd'hui, merci J'ai Lu!

    Lieutenant Eve Dallas tome 50 : Crime en lettres d'or

    eve Dallas

    Dazzled par Francesca dans Livres policiers - 0 Messages
    Tags :

    20 mai 2021

  • Shuri, Nic Stone
  • Shuri

    Présentation de l’éditeur

    Shuri, la sœur de Black Panther, n'a que cinq jours pour sauver le Wakanda ! 

    Shuri est la sœur du roi d'une mystérieuse nation nichée au cœur de l'Afrique, le Wakanda, dont le dirigeant, surnommé Black Panther, est doté de pouvoirs surhumains. À treize ans à peine, c'est déjà un petit génie, une scientifique très douée, partiellement formée aux arts martiaux comme la plupart des membres de la famille royale. 

    Mais lorsque son frère, dont l'accession au trône est assez récente, lui réclame une nouvelle tenue de combat, elle peine à s'exécuter : impossible pour elle de manipuler correctement le vibranium, le métal le plus précieux du pays, capable de donner au tissu des propriétés extraordinaires. Pour se changer les idées, elle se laisse entraîner par sa meilleure amie à une étrange cérémonie. Là, Shuri a une vision à glacer le sang, et découvre que l'Herbe-Cœur, dont le roi tire ses pouvoirs, est en train de dépérir à un rythme alarmant. 

    " Wakanda pour toujours ! " comme disent les braves. Shuri n'a que cinq jours avant que la catastrophe ne frappe et va devoir quitter le pays pour trouver la clé de l'énigme... Le compte à rebours a commencé ! Suivez la plus attachante des héroïnes dans son combat pour aider son frère à conserver le trône et protéger leur pays.

    Mon avis

    Etant une grande fan des films Marvel et de Black Panther, j’étais très curieuse de lire cette histoire qui se focalise sur Shuri, la petite sœur génie de la technologie du Wakanda. Shuri n’a que 13 ans mais a déjà de grandes responsabilités aux côtés de son frère et sait utiliser le vibranium et l’Herbe-Cœur mieux que personne. C’est une adolescente intelligente et qui aimerait avoir une reconnaissance plus importante de son rôle dans son pays, notamment de la part de sa mère. Son côté sérieux est contrebalancé par une autre fille qui joue le rôle de garde du corps en devenir et qui est aussi exubérante que Shuri est focalisée sur son travail.

    L’intrigue se passe juste avant le couronnement de T’Challa, mais n’a aucune incidence sur le film. Je n’ai pas lu les comics donc je ne sais pas si ce qui se passe est canon par rapport à la franchise Marvel, mais j’ai été agréablement surprise de voir des personnages d’autres univers, certains que je connaissais et d’autres pas du tout. 

    Le récit est un mélange d’aventures et d’action qui se lit rapidement et plutôt bien, Shuri mérite d’être une héroïne à part entière !

    Shuri

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages

    11 mai 2021

  • Here With Me, Samantha Young
  • HereWithMe

    Présentation de l’éditeur

    Settled in the tranquil remoteness of the Scottish Highlands, Ardnoch Estate caters to the rich and famous. It is as unattainable and as mysterious as its owner—ex-Hollywood leading man Lachlan Adair—and it's poised on the edge of a dark scandal.

    After narrowly escaping death, police officer Robyn Penhaligon leaves behind her life in Boston in search of some answers. Starting with Mac Galbraith, the Scottish father who abandoned her to pursue his career in private security. To re-connect with Mac, Robyn will finally meet a man she’s long resented. Lachlan Adair. Hostility instantly brews between Robyn and Lachlan. She thinks the head of the Adair family is high-handed and self-important. And finding closure with Mac is proving more difficult than she ever imagined. Robyn would sooner leave Ardnoch, but when she discovers Mac is embroiled in a threat against the Adairs and the exclusive members of the estate, she finds she’s not yet ready to give up on her father.

    Determined to ensure Mac’s safety, Robyn investigates the disturbing crimes at Ardnoch, forcing her and Lachlan to spend time together. Soon it becomes clear a searing attraction exists beneath their animosity, and temptation leads them down a perilous path.

    While they discover they are connected by something far more addictive than passion, Lachlan cannot let go of his grip on a painful past: a past that will destroy his future … if the insidious presence of an enemy lurking in the shadows of Ardnoch doesn’t do the job first.

    Mon avis

    Samantha Young se lance dans le romantic suspense avec ce livre qui est le premier tome d’une nouvelle série. On garde néanmoins le style de l’auteure avec comme bien souvent le cadre enchanteur de l’Ecosse et des personnages à la fois courageux et vulnérables.

    Robyn est une héroïne forte et déterminée même si elle est marquée par sa relation chaotique avec son père. Lachlan est une ancienne star d’Hollywood mais ce parcours n’est pas du tout exploité par l’auteure. Il s’agit comme d’habitude d’un héros alpha protecteur, loyal et ultra têtu, qui va commettre des erreurs, emporté par son tempérament, et qui va devoir se faire pardonner plusieurs fois. J’aime bien ce genre de trame, moins quand cela se répète dans la même histoire, car cela signifie que le héros n’a pas appris de la première fois. La romance est néanmoins toujours aussi bien écrite, passionnée et touchante.

    J’ai été touchée par leurs histoires familiales respectives, notamment le lien tenu entre Robyn et son père, qui est bien développé. Je pense que cette intrigue aurait suffi au lieu d’avoir l’enquête policière qui finalement ne sert que de prétexte pour le séjour de Robyn et qui je trouve est mal construite. Même en n’étant pas une lectrice de romans policiers, j’avais deviné les choses rapidement et j’ai trouvé que Robyn ne faisait pas beaucoup d’efforts pour investiguer et se concentrait plutôt sur sa relation avec Mac ou Lachlan, malgré les évènements de plus en plus menaçants qui leur arrivent.

    Si on met de côté ce côté suspense qui ne m’a pas convaincue, on est sur une belle romance dans un beau décor et des membres familiaux dont on a envie d’en apprendre davantage dans les prochains volets.

    Le roman sort aujourd'hui, merci Samantha!

    Here With Me

    Dazzled par Francesca dans Livres policiers - 0 Messages
    Tags :

    06 mai 2021

  • Shadow and Bone, Eric Heisserer
  • Shadowandbone

    Synopsis

    Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d'une orpheline. Alina a été recrutée par l'Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d'enfance frôle la mort lors de ce raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée... Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n'est plus en mesure de l'aider ?

    Mon avis

    L’univers de Leigh Bardugo est adapté en série TV pour Netflix ! La première saison de 8 épisodes suit la trame du premier livre de la trilogie éponyme (voir mon avis sur l'intégrale ICI). On suit donc le périple d’Alina qui apprend par hasard sa véritable nature et va devoir survivre dans un monde dangereux et inconnu pour elle.

    L’intrigue principale est complètement fidèle à ce qui se passe dans le roman, avec néanmoins quelques ajouts qui m’ont fait plus ou moins plu. Si j’apprécie le développement plus important de Mal qui n’est pas qu’une petite frappe dans la série TV, et le fait qu’Alina soit davantage proactive dans ses prises de décision, je suis moins convaincue par l’ajout du racisme envers elle, ce qui n’était pas le cas dans les livres. Je comprends qu’il s’agisse d’un fait d’actualité, mais je n’ai pas trouvé l’utilité ni dans l’intrigue ni s’il y a un message passé. Petite mention à Ben Barnes qui joue bien l’ambivalence de son personnage et sur qui j’avoue j’ai un gros crush.

    L’histoire d’Alina, de Mal et du général Kirigan est donc bien traitée, même si en ayant lu la trilogie avant j’ai trouvé que le gros twist du premier roman n’était pas aussi spectaculaire puisque certains indices sont disséminés dès le départ. Mais si elle aurait pu remplir de 2h, c’est trop peu pour une série de 8 épisodes et l’ambiance est assez sombre. D’où l’ajout que je comprends désormais des Crows.

    Leigh Bardugo a écrit un spin off en 2 tomes, Six of Crows, qui se situe chronologiquement après la trilogie Grisha. Mais pour les besoins de la série, elle a créé un prequel avec les mêmes personnages, et pour moi ce sont les vraies stars du show. Je n’ai pas encore lu Six of Crows, mais les personnages sont tellement funs et intéressants que je pense y jeter un coup d’œil très rapidement. Leur insertion dans l’histoire, même si ce n’est pas vraiment canon par rapport aux romans, est faite de manière intelligente et n’altère pas la trame originale. Limite j’aimerais avoir une série rien que sur eux.

    Comme la tradition le veut, Leigh Bardugo a fait un petit cameo lors de son passage sur le tournage à Londres fin 2019, ce qui m’a rappelé ses séances de dédicace à Paris (l’ancien monde…).

    On attend maintenant la confirmation d’une saison 2 et si l’histoire continuera à suivre Alina, je suis très curieuse de savoir ce qu’ils vont inventer pour les Crows…

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 2 Messages
    Tags :