Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

11 septembre 2019

  • Le crime est une oeuvre, Nora Roberts
  • Le crime est une oeuvre

    Présentation de l’éditeur

    Lors d’une projection du célèbre Psychose, une actrice est sauvagement assassinée dans la salle du cinéma. Chargé de l’enquête, le lieutenant Dallas découvre que le meurtrier s’est inspiré d’un roman policier. L’auteure du best-seller vit à Brooklyn, et n’en est pas à son premier livre. Et, par un terrible effet de miroir, les meurtres, eux aussi, s’accumulent.

    Un fou à lier semble avoir à cœur de reconstituer des crimes fictionnels... Son travail acharné ne révélerait-il pas sa haine pour l’auteure à succès et pour Eve en personne ?

    Mon avis 

    Une nouvelle aventure d’Eve Dallas qui mêle fiction littéraire et réalité, encore une fois très efficace. Nora Roberts s’attache aux détails, parfois jusqu’à l’extrême, du déroulement d’une enquête policière, de l’examen du corps aux témoignages et nombreuses recherches. Il y a moins d’éléments futuristes dans ce volet, mais cela ne manque pas.

    La relation entre Eve et Connors est toujours aussi forte, et Galahad le chat a une part importante dans le roman, apportant une touche de légèreté en l’absence de Summerset, parti en congés. Certains personnages secondaires du cercle d’Eve sont toujours fidèles au poste, d’autres m’ont un peu manqué mais il y en a tellement (et je ne sais pas si Eve en a conscience) que j’espère les revoir dans les prochains tomes. 

    J’ai pris du plaisir à me plonger dans cette intrigue solide, bien documentée, et qui apporte la satisfaction d’un travail bien fait.

    Le roman sort aujourd'hui, merci Robin!

    Lieutenant Eve Dallas, Tome 46 : Le crime est une oeuvre

    Dazzled par Francesca dans Livres policiers - 0 Messages
    Tags :


    10 septembre 2019

  • Music of My Life, Gurinder Chadha
  • Music of my life

    Présentation de l’éditeur

    1987, Angleterre.

    Javed, adolescent d’origine pakistanaise, grandit à Luton, une petite ville qui n’échappe pas à un difficile climat social. Il se réfugie dans l’écriture pour échapper au racisme et au destin que son père, très conservateur, imagine pour lui.  Mais sa vie va être bouleversée le jour où l’un de ses camarades lui fait découvrir l’univers de Bruce Springsteen. Il est frappé par les paroles des chansons qui décrivent exactement ce qu’il ressent. Javed va alors apprendre à comprendre sa famille et trouver sa propre voie...

    Mon avis 

    Ce film est une chronique peinte avec justesse de l’Angleterre sous Margaret Thatcher qui retrace les difficultés économiques et sociales d’une famille immigrée. On retrouve toute l’ambiance de l’époque, mâtinée de l’accent anglais ouvrier, qui fait plonger le spectateur dans une certaine nostalgie. L’évolution de Jared, héros adolescent qui va se libérer du carcan familial en assumant sa passion, rappelle un ancien film de la réalisatrice, Joue-là comme Beckham.

    Javed va donc se révéler grâce aux chansons de Bruce Springsteen, qui constituent la bande originale du film. Au-delà du plaisir à écouter ses chansons, plus ou moins connues, c’est par les paroles du Boss que l’histoire suit l'évolution de Javed, avec ce mélange de rébellion et de désenchantement qui colle à l’époque. Le casting est excellent, et je ne savais pas que l’histoire était inspirée d’une histoire vraie, Javed ayant réellement existé, ce qui rend le récit encore plus beau.

    Encore un film musical britannique réussi, porteur d’optimisme !

    Le film sort demain, merci Cartel!

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 0 Messages

    09 septembre 2019

  • Concours Lot de romans dédicacés par Jennifer L Armentrout
  • IMG_6760

    Jennifer L Armentrout m'a généreusement envoyé de nombreux livres VF dédicacés, et j'ai décidé de vous les offrir!

    A remporter : 3 lots de 4 romans dédicacés :
    - Ombre et Mystère tome 1 : Envoûtée
    - Origine tome 1 : Etoile noire
    - Covenant tome 4 : Apollyon
    - Covenant tome 5 ; Sentinelle

    - 1 lot sera remporté par un follower de ma page Facebook (https://www.facebook.com/LemondedeFrancesca)
    - 1 lot sera remporté par un follower de mon compte Twitter (https://twitter.com/Francesca_fr)
    - 1 lot sera remporté par un follower de mon compte Instagram (https://www.instagram.com/lemondedefrancesca/)

    Pour participer, il vous suffit de m’envoyer un mail à lemondedefrancesca @  gmail . com (le tout sans espace) avec les informations suivantes :

    - objet du mail : concours JLA

    - vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale, pays) ainsi que l'adresse du point Mondial Relay auquel vous retirerez votre lot (en cas de doute, j'utiliserai votre adresse mail pour que Mondial Relay vous fasse choisir le point de livraison)

    - votre pseudo sous lequel vous me suivez sur Facebook, et/ou Twitter, et/ou Instagram (plus vous suivez de comptes, plus cous aurez de chance!)

    - Le concours se tient du 9 septembre au 1er octobre 2019 20h.
    - 1 participation par foyer
    - A l’issue du concours, les 3 gagnants seront tirés au sort parmi les participations et seront notifiés de leur gain par mail et sur le blog. 
    - Ouvert aux résidents de la France, la Belgique et le Luxembourg qui ont une adresse de point Mondial Relay auquel ils ont accès pour retirer le lot.
    - Le monde de Francesca n'est pas responsable en cas de colis non reçu, endommagé ou en cas de problème avec Mondial Relay.

    Bonne chance!

    Dazzled par Francesca dans Jennifer L. Armentrout - 3 Messages
    Tags :

    03 septembre 2019

  • En chute libre, Jay Crownover
  • En chute libre

    Présentation de l’éditeur

    Elle va lui donner une raison de se battre.
    Il va lui apprendre à affronter ses peurs.

    Solomon Sanders n’a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu’il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu’est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire et sa fille en train de se faire agresser dans une ruelle sombre, il réveille la bête ; celle qui le transforme en monstre tatoué, en montagne de muscles et de rage. Sa mission accomplie et les damoiselles sauvées, Solomon est bien déterminé à oublier cette rencontre et à reprendre son quotidien. Mais, lorsqu’il découvre qu’Orley et sa fille, Noble, sont ses nouvelles voisines, il pressent que sa vie ne sera plus jamais la même…

    Mon avis

    Ce roman individuel se passe dans l’univers de Bad, sans que Jay Crownover n’en fasse mention à aucun moment, que ce soit la ville ou les personnages que l’on connait, de sorte qu’on peut le lire sans le savoir. Mais les lectrices de l’auteure reconnaitront facilement l’ambiance sombre et violente de The Point et s’en réjouiront.

    Solomon a tout l’air d’un bad boy mais qui est en fait un vrai chevalier servant, à protéger les plus faibles et il ne peut s’empêcher de voler au secours d’Orley lorsque celle-ci accumule les problèmes. La jeune femme est en fuite et tente désespérément de joindre les deux bouts pour sa fille. Celle-ci est un adorable bout de chou, fan de Star Wars d’où de nombreuses références à la saga.

    Leur relation est donc étonnamment douce, même s’il y a le lot coutumier de scènes hot détaillées. J’ai craqué pour ce duo touchant, elle qui est tellement courageuse pour sa petite fille mais trop innocente pour la ville dangereuse dans laquelle elle vit, lui qui est une brute épaisse au cœur d’or. J’ai passé un excellent moment à les suivre vouloir s’en sortir de manière honnête malgré leur environnement, et j’étais contente de revoir quelques personnages toujours aussi intenses malgré leur happy end.

    Le roman sort demain, merci Harlequin !

    En chute libre

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags :

    02 septembre 2019

  • Mes lectures d'août 2019
  • npr-summer-reading-illustration-1

    J'ai pas mal lu le mois dernier, entre la fin des Sarah Morgan et les sorties VO que j'ai reçu en avance.

    1/ Nightingale Way, Samantha Young (relecture VF) (5/5)
    2/ Black Wings tome 2 : Black Night, Christina Henry (4/5)
    3/ War of Hearts, Samantha Young (4/5)
    4/ Liées par un sortilège, Cecy Robson (3/5)
    5/ My little lie, Vi Keeland et Penelope Ward (3/5)
    6/ Les experts du cœur tome 1 : Docteur ou Séducteur?, Max Monroe (2/5)
    7/ Under Currents, Nora Roberts (4/5)
    8/ Nuit blanche à Manhattan, Sarah Morgan (4/5)
    9/ Noël sur la 5ème avenue, Sarah Morgan (4/5)
    10/ Midnight at Tiffany's, Sarah Morgan (4/5)
    11/ Broken Knight, LJ Shen (4/5)
    12/ Origin tome 2 : The Burning Shadow, Jennifer L Armentrout (4/5)
    13/ En chute libre, Jay Crownover (4/5)

    Dazzled par Francesca dans De tout et de rien - 1 Messages
    Tags :


    21 août 2019

  • Liées par un sortilège, Cecy Robson
  • Liees par un sortilege

    Présentation de l’éditeur

    En apparence, Celia Wird et ses trois sœurs ressemblent à n’importe quelles autres femmes de la vingtaine, à un détail près : elles sont le fruit d’un sortilège qui a mal tourné et qui les a dotées de pouvoirs uniques qui les rendent... comment dire ? Un peu étranges.

    Les sœurs Wird se portent très bien sans croiser la route des créatures du coin : vampires, loups-garous, sorcières de la région du lac Tahoe... jusqu’à ce que l’une d’entre elles fasse exploser un vampire, pour se défendre. Tout le monde sait que les vampires ne représentent pas une menace, et qu’en tuer un est passible de la peine de mort.

    Mais bientôt, il y a de nouvelles attaques de vampires, liées à la soif du sang, et la population commence à se demander si une épidémie ne serait pas en train de décimer les vampires de Tahoe.

    Celia accepte à contrecœur d’aider Misha, le séduisant chef d’une famille de vampires contaminée. Mais Aric, à la tête d’une meute de loups-garous déterminée à anéantir la famille de Misha pour protéger les environs, conseille à Celia de ne pas prendre part au combat. Tiraillée entre deux alpha sexy, Celia doit trouver un moyen de satisfaire tout le monde et – ah oui ! – de ne pas offrir son cœur à la mauvaise personne ni succomber à une mort atroce. Car à présent que la créature maléfique à l’origine de l’épidémie connaît l’existence de Celia, il est sur sa trace, ainsi que sur celle de ses sœurs.

    Les choses n’ont jamais été aussi compliquées pour Celia Wird.

    Mon avis

    Ce premier tome d’une saga d’urban fantasy plante un décor classique mais intéressant à suivre, où se côtoient vampires, sorcières et métamorphes.

    J’aime bien l’idée de suivre une famille de 4 sœurs, assez proches en âge, avec chacune sa personnalité, ses pouvoirs et ses envies, mais qui font preuve d’une solidarité sans faille pour protéger les siens. On apprend à les connaitre petit à petit, et il reste encore beaucoup à découvrir sur elles, autant pour nous que pour elles-mêmes.  C’est pareil pour les autres personnages, nombreux, qui nous sont présentés mais qui restent encore un mystère complexe à dévoiler.

    Je sais que dans pas mal de sagas d’urban fantasy, la romance n’est pas l’aspect premier de l’intrigue, mais il en existe une ici et je dois dire qu’elle est un peu bizarre pour moi, la connexion entre les deux protagonistes est presque admise instantanément par eux, ils se donnent des petits noms affectueux, alors qu’il ne se passe pas rien.

    L’intrigue est menée tambour battant, sans aucun temps mort pour respirer, à l’image de l’héroïne principale, Celia Wird, l’unique narratrice du roman, qui enchaine les combats et les roustes, et finit toujours bien amochée. J’étais épuisée pour elle et j’ai trouvé que ça en faisait trop. Je sens que ça va être pareil dans les tomes suivants, la pauvre…

    Ce premier tome ravira donc les amateurs du genre et qui aiment que ça roule à mille à l’heure. Je préfèrerai un peu moins de rythme et plus d’approfondissement.

    La malédiction de Célia Tome 1 : Liées par un sortilège

    Le début du roman ainsi qu'une interview de Cecy Robson peuvent être lus ICI. N'oubliez pas qu'un concours est organisé pour remporter 3 ebooks ICI

    Merci au blog Dreams and Reality pour le blog tour et la lecture!

    Dazzled par Francesca dans Livres fantastique - 2 Messages
    Tags :

    20 août 2019

  • Nightingale Way, Samantha Young
  • Nightingale Way

    Présentation de l'éditeur

    Pour échapper à des parents toxiques, Grace, londonienne d’origine, s’est installée à Édimbourg. Elle est éditrice de romance à son compte, entourée d’amis très proches et habite un appartement qu’elle aime particulièrement. Cette vie que Grace a su créer avec force et détermination semble en tout point idéale. Il n’y manque, peut-être, qu’un petit ami aux qualités essentielles à ses yeux : compréhensif, protecteur et drôle. Tout l’opposé de son nouveau voisin, en somme. Logan, un don juan notoire, est le manager d’une boîte de nuit du quartier. Il est impoli, prétentieux, et malgré tout… terriblement séduisant.

    Mon avis

    J'adore la saga écossaise de Samantha Young, donc je n'ai pas résisté très longtemps avant de replonger dans cet univers et de faire une relecture en VF. Vous pouvez voir mon avis complet lors de ma lecture en VO ICI.

    Le début du roman est très drôle et met l'ambiance de suite, on suit avec délice les réparties entre Grace et Logan, ainsi que l'évolution de leurs préjugés l'un envers l'autre qui se transforment peu à peu en amitié puis en sentiments plus forts. Grace est une formidable héroïne, avec le coeur sur la main, malgré son passé difficile. Logan, lui avec sa vie de séducteur, va voir son existence totalement bouleversée.

    On replonge dans cette famille élargie comme dans un cocon, ça fait tellement plaisir de revoir tous les personnages qu'on a aimé à travers le temps et les tomes. Il s'agit du dernier volet de la saga, mais des novellas dans cet univers sont disponibles.

    Le roman sort demain, merci J'ai Lu!

    Nightingale Way

    Dazzled par Francesca dans Livres - 1 Messages
    Tags :

  • Hart’s Boardwalk, Samantha Young
  • Hart Boardwalk

    Présentation de l'éditeur

    Après un début de relation sous le signe de la séduction, Nate et Olivia ont construit une vie à deux. Mais avec leurs carrières et les enfants qu’ils ont eus les éloignent pourtant. Aussi, Nate décide-t-il d’organiser un voyage de rêve : un séjour au bord de l’océan afin de reconquérir le cœur de celle qu’il aime. Rejouer leur première rencontre, s’incruster incognito dans un mariage, pimenter leur vie sexuelle à force de jeux romantiques… Pour Nate et Olivia, les aventures ne font que commencer…

    Mon avis

    Cette novella suit le couple phare du roman Jamaica Lane chronologiquement bien après la fin de leur tome, puisqu'on les retrouve dans une vie de couple marié avec enfants depuis un certain temps.

    On retrouve le style qu'on aime de Samantha Young avec des personnages hyper attachants, des émotions qu'on prend aux tripes et une douceur réconfortante tout le long. Cette histoire s'entremêle avec la saga Hart's Boardwalk, malheureusement non traduite encore, puisque Nate et Olivia passent leurs vacances dans le lieu de la nouvelle série, et on retrouve certains protagonistes. J'espère vraiment qu'on aura cette saga en France bientôt car elle est excellente.

    La novella sort demain!

    Hart’s Boardwalk

    Dazzled par Francesca dans Livres - 0 Messages
    Tags : ,

    19 août 2019

  • Broken Knight, L.J. Shen
  • IMG_1621

    Présentation de l’éditeur

    Not all love stories are written the same way. Ours had torn chapters, missing paragraphs, and a bittersweet ending.

    Luna Rexroth is everyone’s favorite wallflower.
    Sweet.
    Caring.
    Charitable.
    Quiet.
    Fake.

    Underneath the meek, tomboy exterior everyone loves (yet pities) is a girl who knows exactly what, and who, she wants—namely, the boy from the treehouse who taught her how to curse in sign language.

    Who taught her how to laugh.
    To live.
    To love.

    Knight Cole is everyone’s favorite football hero.
    Gorgeous.
    Athletic.
    Rugged.
    Popular.
    Liar.

    This daredevil hell-raiser could knock you up with his gaze alone, but he only has eyes for the girl across the street: Luna.

    But Luna is not who she used to be. She doesn’t need his protection anymore.

    When life throws a curveball at All Saints’ golden boy, he’s forced to realize not all knights are heroes.

    Sometimes, the greatest love stories flourish in tragedy.

    Mon avis

    Ce deuxième tome de la saga All Saints High, après Pretty Reckless, met en scène, après d’intenses spéculations, Knight et Luna, le couple inséparable depuis l’enfance.

    L’histoire et les personnages de ce second volet sont moins tordus que le précédent. Knight est le fils ainé de Dean et Rosie (le couple phare de Devious). On le sait depuis le départ, il a été adopté et est férocement protecteur de Luna, la fille de Trent qui a un an de plus que lui et a choisi d’être mutique. On connait donc les deux héros, ce sont des personnages foncièrement gentils et doux, mais ce n’est pas pour autant que c’est mou. Au contraire, nous avons un récit très touchant et très intense d’un côté comme de l’autre, grâce à l’alternance des points de vue de ces deux êtres hyper sensibles. Leur relation est très exclusive et fusionnelle, en dépit de la réputation de séducteur du garçon. Malgré leur affection incontestable l’un envers l’autre, ils ont du mal à communiquer sur leurs sentiments, et une décision va bouleverser leurs existences. J’ai été particulièrement touchée par Knight, un adolescent qui sait ce qu’il veut mais a du mal à s’imposer tellement il a l’honneur et la loyauté chevillées au corps (son prénom lui est parfaitement adapté). C’est un Sinner en devenir.

    L’émotion est omniprésente et s’intensifie jusqu’à son paroxysme, j’ai versé ma petite larme. Il faut dire que LJ Shen a le don d’esquisser des personnages complexes tout en failles et en subtilité, de sorte qu’on ne peut que les aimer et souffrir avec eux dans les épreuves qu’ils traversent.

    J’étais complètement immergée dans le livre que j’ai lu d’une traite, tellement j’étais impatiente de savoir ce qui allait se passer pour les personnages de cet univers que j’adore tant. J’ai été surprise par plusieurs éléments dans l’intrigue, auxquels je ne m’attendais pas, et j’avoue avoir poussé quelques exclamations de stupeur quand c’est arrivé.

    J’ai les yeux tournés désormais vers le troisième tome, Angry God, centré sur Vaughn, le fils de Vicious. Autant vous dire que je l’attends de pied ferme, Vicious étant mon personnage préféré de la saga, et Vaughn présentant déjà une personnalité hors du commun. Je crois savoir qui sera son héroïne, et ce qui est certain, c’est qu’on ne va pas s’ennuyer entre ces deux-là !

    Broken Knight (ebook)

    Dazzled par Francesca dans Livres jeunesse - 0 Messages
    Tags : ,

  • Blog Tour Liées par un sortilège de Cecy Robson
  • 67091905_1049320968597097_3327255269506809856_n

    Je participe au blog tour organisé par Between Dreams and Reality pour la sortie d'un roman d'urban fantasy, le tome 1 de la saga La malédiction de Célia : Liées par un sortilège de Cecy Robson chez MxM Bookmark Collection Infinity. L'ebook est sorti le 14 août, la version un mois après! Vous retrouverez mon avis très bientôt sur le blog.

    En apparence, Celia Wird et ses trois sœurs ressemblent à n’importe quelles autres femmes de la vingtaine, à un détail près : elles sont le fruit d’un sortilège qui a mal tourné et qui les a dotées de pouvoirs uniques qui les rendent... comment dire ? Un peu étranges.

    Les sœurs Wird se portent très bien sans croiser la route des créatures du coin : vampires, loups-garous, sorcières de la région du lac Tahoe... jusqu’à ce que l’une d’entre elles fasse exploser un vampire, pour se défendre. Tout le monde sait que les vampires ne représentent pas une menace, et qu’en tuer un est passible de la peine de mort.

    Mais bientôt, il y a de nouvelles attaques de vampires, liées à la soif du sang, et la population commence à se demander si une épidémie ne serait pas en train de décimer les vampires de Tahoe.

    Celia accepte à contrecœur d’aider Misha, le séduisant chef d’une famille de vampires contaminée. Mais Aric, à la tête d’une meute de loups-garous déterminée à anéantir la famille de Misha pour protéger les environs, conseille à Celia de ne pas prendre part au combat. Tiraillée entre deux alpha sexy, Celia doit trouver un moyen de satisfaire tout le monde et – ah oui ! – de ne pas offrir son cœur à la mauvaise personne ni succomber à une mort atroce. Car à présent que la créature maléfique à l’origine de l’épidémie connaît l’existence de Celia, il est sur sa trace, ainsi que sur celle de ses sœurs.

    Les choses n’ont jamais été aussi compliquées pour Celia Wird.

    Et voici le début du roman :

     

    Sacramento, Californie

    Les portes du tribunal claquèrent en s’ouvrant tandis que je précédais mes trois sœurs dans le vaste hall. Je n’avais pas l’intention d’être aussi brusque, mais bon, j’étais en colère et inquiète à l’idée d’être mangée. La fraîche brise printanière me claqua dans le dos alors que je m’avançais à l’intérieur, sans pour autant qu’elle ne calme mes nerfs ni ma mauvaise humeur.

    Je repérai les vampires à leur essence avant même que mes yeux ne se posent sur eux tandis qu’ils se dégageaient de la pénombre. Ils étaient six et arboraient des costumes sombres, des Ray-Bans et d’ignobles petits sourires en coin. Deux d’entre eux s’empressèrent de fermer les portes à clé derrière nous, pendant que les autres nous fouillaient à la recherche d’armes.

    Je n’en reviens pas qu’on soit dans le tribunal des vampires. Pour ce qui est d’éviter le dangereux monde surnaturel, on repassera.

    À côté de moi, Emme tremblait. Elle avait bien raison d’avoir peur. Nous étions fortes, mais nos dons combinés ne suffiraient pas à l’emporter sur une pièce remplie de créatures suceuses de sang.

    — Celia, murmura-t-elle, la voix tremblante. Peut-être qu’on n’aurait pas dû venir.

    Comme si on avait le choix.

    — Contente-toi de rester tout près de moi, Emme.

    Mes muscles se raidirent lorsque les mains du vampire palpèrent mon corps tout entier et mes longues boucles. Je n’aimais pas l’idée qu’il me touche, et ma tigresse intérieure non plus. Mes doigts me démangeaient tant mes griffes demandaient à sortir.

    Lorsqu’il me libéra enfin, je fis un pas en direction d’Emme tandis que j’étudiais le hall en quête d’une possible échappatoire. À côté de moi, le vampire qui fouillait Taran se montra un peu trop entreprenant dans sa palpation. Cependant, il s’en prenait à la mauvaise sœur.

    — Si tu retouches mon cul une seule fois, draculourd, je te jure que je te fais rôtir.

    Le vampire retira prestement ses mains lorsqu’une étincelle de flamme bleue s’alluma au bout des doigts de Taran.

    Shayna, en revanche, arbora un sourire espiègle quand le vampire mit la main sur ses cure-dents. Il s’élargit davantage lorsqu’il lui rendit les petits pics visiblement inoffensifs, sans savoir qu’ils étaient mortels entre ses mains.

    — Merci, mec, dit-elle en fourrant la boîte dans la poche de son pantalon.

    — C’est tout bon.

    Le garde adressa un large sourire à Emme, avant de se lécher les lèvres.

    — Par ici.

    D’un geste, il lui intima de le suivre. Emme se recroquevilla. Taran ne montrait aucun signe de peur et ouvrit la marche. Elle rejeta ses cheveux bruns ondulés en arrière et pénétra dans le tribunal en plastronnant, telle la diva qu’elle était. Elle portait une minijupe blanche qui contrastait avec son teint mat. Je ne manquai pas de remarquer les regards des gardes fixés sur la fine silhouette de Taran, ni leurs incisives qui s’allongèrent, prêtes à mordre.

     

    Cecy Robson a accepté de répondre à quelques questions :

    • Pourquoi avoir décidé d’écrire de la fantasy ?

    La fantasy est un de mes genres préférés. J’adore l’idée de la magie et des créatures surnaturelles, c’est à la fois magnifique et dangereux dans tous les sens possibles.

    • D'où vous vient votre inspiration première pour l'idée d'un livre ? Un film, une musique, une scène dans la rue ... ?

    L’idée des Soeurs Wird m’est venue dans un rêve. J’ai rêvé de quatre amies avec des dons particuliers, vivant dans un loft à New York et sortant avec des loups-garous. Quand j’ai décidé d’écrire l’histoire, je n’aimais pas l’idée que ces jeunes femmes ne soient qu’amies. J’avais besoin qu’elles aient un lien spécial. J’avais besoin qu’elles soient sœurs. Et New York… Il n’y avait pas assez d’espace pour que des loups puissent courir en ville, alors j’ai changé de lieu à plusieurs reprises, jusqu’à choisir Le Lac Tahoe.

    • Est-ce que vous pensez venir en France pour rencontrer vos fans français ?

    J’ai une nouvelle géniale à partager. Mon fantastique éditeur, MxM Bookmark, Collection Infinity, m’acceuillera pour Le Festival de Romance de Dunkerque du 30 Novembre au 1er Décembre. Je suis tellement contente de rencontrer mes fans français et de me faire de nouveaux amis lors de mes visites de ce magnifique pays. 

    • Que pouvez-vous nous dire de la série des Sœurs Wird ?

    La meilleure chose que je puisse vous dire au sujet de la série des Soeurs Wird c’est qu’elle a commencé la nuit où je suis née. Cette nuit-là, une chauve-souris s'est jetée devant mon père alors qu'il courait le long d'une route pavée. Mon père a ignoré la chauve-souris dans sa hâte d'arriver au Central American hospital où ma mère était en travail. La chauve-souris a disparu dans l'ombre. A sa place émergea un homme, la peau noire nue, la voix menaçante, une forme imposante qui bloquait le chemin de mon père. "Méfie-toi de celle-là", le prévint-il en espagnol.

    « Elle n’est pas comme les autres ».

    OK, je vais vous avouer un truc. Ça n’est pas arrivé. Mais ça semblait vraiment plus cool que de dire que mon père avait l’habitude de me faire un bisou le soir avec des dents de vampires et il était la première personne à promouvoir mon imagination débordante.

    J’ai toujours adoré raconter des histoires, et faire rire. J’ai toujours aimé écouter des histoires, surtout celles paranormales. Étant d'origine latine, j'ai entendu beaucoup d'histoires d'esprits qui hantent la nuit, de morts rôdant dans les ténèbres attendant de réclamer ses victimes, et de circonstances qui ne pouvaient être expliquées que par la magie et par des créatures qui ne sont pas de cette terre.

    Ces histoires m'ont fait peur. Je dormais souvent en tenant un crucifix, tandis que ma Vierge Marie, en plastique, brillant dans l'obscurité, montait la garde sur ma table de nuit. Et, quand même, j'en redemandais.

    Parfois, les bêtes de la nuit frappaient trop fort et je jure que je pouvais voir des fantômes flotter au-dessus de moi. J'ai continué à marcher, malgré ma peur, survivant chaque nuit avec mon protecteur en plastique sous les yeux.

    Le 1er mai 2009, j'ai décidé d'écrire une histoire sur quatre femmes uniques, qui doivent marcher dans leur propre obscurité où les super-méchants mordent fort et encore plus fort. La série Les Mésaventures des Soeurs Wird est le voyage de Celia, Taran, Shayna et Emme Wird, des sœurs qui ont obtenu leurs pouvoirs à la suite d'une malédiction qui s'est retournée contre leur mère Latina pour s'être mariée en dehors de sa race. Leur histoire commence lorsque la communauté surnaturelle de Lake Tahoe prend conscience de qui elles sont et de ce qu'elles peuvent faire.

    "Bizarre" n'est pas le bienvenu chez les humains, pas plus que chez ceux qui chassent avec des crocs et des griffes, qui lancent des coups mortels de magie, et qui se régalent des autres pour survivre. Je voulais montrer que le "bizarre" pouvait être fort, courageux, drôle et beau.

    Mes filles "bizarres" sont souvent confrontées à une grande terreur tout comme moi quand j’avais peur à 7ans sans mon icone icône qui brillait dans l'obscurité pour me garder en sécurité. Malgré leurs craintes, elles se battent comme si leur vie en dépendait et qu’elles ne pouvaient compter que l'une sur l'autre.

    Parfois, l'obscurité dévorera les sœurs. Et, parfois, le bien ne réussira pas à botter le cul du mal. Mais tout comme avec ma Marie phosphorescente, il y a de l'espoir. Et il y a de l'humour - souvent tordu, un peu inapproprié et toujours hilarant - un peu comme un père qui dit bonne nuit à ses enfants en portant un masque de goule en caoutchouc et qui possède une collection de faux crocs qu'aucun homme adulte ne devrait posséder.

    Lisez et jetez un coup d'œil à ma série. Peut-être que vous verrez que je ne suis pas comme les autres.

    • Une nouvelle série est sur le point de sortir en anglais, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

    UNEARTHED m’est venue m’achetant un collier. Il était unique et je me suis demandée si… Et si ce collier était quelque chose de plus ? Et si ce collier avait le pouvoir de nous cacher du mal ? Et si, ce mal était une version différente de la Mort ? Vous DEVEZ lire UNEARTHED. Vous serez incapable de vous cacher.

    A cette occasion, un concours est organisé pour remporter 3 ebooks jusqu'au 31 août ICI

    Dazzled par Francesca dans Divers - 0 Messages
    Tags :