Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

29 juillet 2012

  • Beautiful Disaster, Jamie McGuire
  • BEAUTIFULDISASTER

    Présentation de l’éditeur

    The new Abby Abernathy is a good girl. She doesn’t drink or swear, and she has the appropriate number of cardigans in her wardrobe. Abby believes she has enough distance from the darkness of her past, but when she arrives at college with her best friend, her path to a new beginning is quickly challenged by Eastern University’s Walking One-Night Stand.

    Travis Maddox, lean, cut, and covered in tattoos, is exactly what Abby wants—and needs—to avoid. He spends his nights winning money in a floating fight ring, and his days as the ultimate college campus charmer. Intrigued by Abby’s resistance to his appeal, Travis tricks her into his daily life with a simple bet. If he loses, he must remain abstinent for a month. If Abby loses, she must live in Travis’s apartment for the same amount of time. Either way, Travis has no idea that he has met his match.

    Mon avis

    Ca fait quelque temps que je connaissais ce titre : j’avais lu le résumé, puis Evenusia me l’a recommandé, mais je suis toujours passée à côté. Et puis j’ai eu l’occasion de le lire en ebook, avant sa sortie chez Simon & Schuster le 14 août prochain, alors je me suis lancée. Car l’auteur s’est d’abord auto publiée avant de signer avec une maison d’édition. Heureusement que tout s’est ligué pour que je le lise ! J’ai adoré le livre parce qu’il m’a énormément fait réagir. Ce roman m’a fait passer par des réactions très extrêmes, cela faisait longtemps, et depuis ma lecture, je n’arrive pas à me l’enlever de la tête.

    Abby, 19 ans, est venue à Eastern avec sa meilleure amie America pour démarrer une nouvelle vie, plus discrète. Elle assiste à un combat de free fight clandestin et rencontre Travis, la terreur d’université, bad boy et tombeur réputé. Absolument décidée à ne pas tomber sous son charme, elle réussit néanmoins à nouer une amitié profonde avec lui jusqu’à ce que les sentiments s’en mêlent.

    Seule Abby doit être aussi aveugle et innocente pour voir que cette amitié est sans ambiguïté. Tous leurs actes, leurs réactions et leurs sentiments mènent fatalement à une attirance réciproque mais dissimulée consciemment ou pas. La première partie du roman joue alors sur cela, ça titille et ça excite, on se demande (et on espère !) s’ils vont tomber de la corde raide sur laquelle ils évoluent.

    Abby est l’une des héroïnes que j’ai le plus haï récemment. A travers plusieurs de ses décisions, j’ai arrêté ma lecture, poussé un gros cri de colère et de frustration et me suis visualisée en train de la boxer. J’ai réagi très violemment et l’ai traité de tous les noms tellement elle est égoïste, immature et idiote. Son sentiment d’insécurité la pousse à faire n’importe quoi et à réagir n’importe comment. Wake up girl, la communication, tu connais, au lieu de te barrer en courant, sans aucune considéraiton pour la gars dont tu connais le fonctionnement un peu space ? Et c’est quoi ces changements d’avis permanents sans queue ni tête ? Pas étonnant que certains traitent les filles d’inconstantes.

    Parce qu’en face, Travis est un amour. Il n’a fait aucune faute dans cette relation, il ne lui a jamais menti, a posé et dit les choses de manière chance, et se fait rabrouer sans raison alors que c’est elle qui est dans son tort. Le bad boy devient repenti dès qu’il l’aperçoit et devient un agneau qu’elle malmène, ça me tue ! Pourtant, attention, son amour est assez flippant par moments, il est totalement dépendant d’elle, réagissant à des moments comme un gros psychopathe collant sa copine, possessif à l’extrême et devenant violent envers ceux qui s’approchent un peu de trop près à sa copine. J'aime bien quand le héros réagit de manière un peu extrême, mais là c'est trop, le gars a un sérieux problème quand même, je pense qu’il devrait consulter (la camarade de chambre d’Abby a parfaitement résumé la situation à un moment du récit). Cela ne m’a pas empêchée de beaucoup aimer leurs moments d’intimité et de tendresse, Travis pouvant faire preuve d’un surprenant et touchant romantisme.

    Il se passe beaucoup de choses dans le roman, composé de plusieurs parties, et de rebondissements, avec les sombres passés d’Abby et de Travis, leurs disputes et leurs réconciliations. Pas de doute, Abby fait tourner Travis en bourrique et ça m’a bien énervée. Mais en même temps, c’est ça qui m’a fait dévorer le livre, en me demandant ce qui va encore se passer entre eux. C’est un roman avec des héros un peu plus âgés que les traditionnels lycéens, donc on a un peu plus d’injures, de violence et surtout de sexe (hourra !). Cela m’a plu, cela donne une romance à mi-chemin entre le YA et l’adulte.

    Certaines choses m’ont quand même gênée dans le roman. La deuxième scène de baston dans la cantine où personne, pas même Abby ne réagit, m’a déconcertée, cela implique une banalisation de la violence qui me perturbe. Et il y a une scène de sexe où ils n’ont pas de préservatif, et Abby calcule où elle est en est de son cycle menstruel avant d’affirmer qu’il n’y a aucun danger. Allô, pardon, déjà la capote protège des MST et vu l’activité sexuelle plus qu’intense de Travis auparavant, il y a risque, et ensuite une grossesse non anticipée est tout à fait possible, même si Abby était une pro de la question (ce qu’elle n’est pas). Et il y aussi la conclusion que je n’ai pas apprécié, je n’ai jamais aimé ce genre de fin.

    A part certaines choses qui m’ont fait tiquer et gêner, c’est un roman très puissant émotionnellement, on passe par de grandes montagnes russes. J’ai adoré, j’ai été émue, énervée, j’ai ri, j’ai soupiré, j’ai eu peur, j’avais le cœur qui battait rapidement pour des sentiments totalement opposés. Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant réagi de manière impulsive pendant une lecture et elle me reste en tête même après quelques jours après avoir fini l’histoire.

    A noter que l’auteur est en train d’écrire l’histoire du point de vue de Travis, Walking Disaster, qui devrait sortir en 2013, ça promet !

    Beautiful Disaster (ebook)
    Beautiful Disaster (papier)

    Dazzled par Francesca dans Jamie McGuire - 28 Messages
    Tags : , ,


    Vos messages

      Salut Francesca, j'aimerai savoir si tu sais quand sortira la VF de Beautiful Diaser ?

      Merci d'avance !

      De la part de Yasmine :), 05 août 2012 à 12:50 | | Répondre
    • Salut Yasmine!
      Pour l'instant, aucune sortie en français n'est prévue, mais je le mettrai sur le blog si ça change!

      De la part de Francesca, 05 août 2012 à 12:55 | | Répondre
    • D'après cet article http://evenusia.canalblog.com/archives/2012/05/06/24131339.html

      c'est la maison d'édition "J'ai lu" qui compte le publier ^^

      De la part de Liora, 09 septembre 2012 à 11:06 | | Répondre
    • Ahhhh et bien, après Easy, ils seulent se constituer une collection ^^ Merci pour l'info!

      De la part de Francesca, 09 septembre 2012 à 15:02 | | Répondre
    • Je n'ai pas du tout aimé ce roman mais alors pas du tout !
      Autant j'ai adoré Hors Limite, et les frères Fuentes par exemple autant ici j'ai trouvé ça vraiment mais alors vraiment pas glop.

      Je m'explique : les bad boys OK; mais quand le bad boy est un possessif maladif sans confiance en lui, qui tape les mecs qui osent regarder sa copine, honnêtement, dans la vraie vie, CA CRAINT. Dans la vraie vie, ce mec est une plaie, il a des problèmes et a besoin de consulter.

      Et elle, qui fait marcher son mec sans aucune raison valable, qui rompt, qui reprend/ qui rompt à nouveau, bref, qui fais sa chieuse capricieuse sans raison, et ben ça aussi dans la vraie vie ç'est une CHIANTE.

      Son "pseudo" problème, par rapport à sa vie de famille, est en fait complètement bidon et n'explique en rien son comportement ni ses craintes vis à vis de Travis.

      Travis, qui en plus d'être donc un catcheur amateur, est aussi extrêmement doué en classe, sexy et très populaire : Rien que ça. Mais admettons.

      En plus de leur personnalités complétement craignos, j'ai adoré le moment ou ils font l'amour sans protection, juste en "comptant" les jours. Alors ça bravo !!!! la pilule en 2012, c'est si compliqué que ça à obtenir?? non mais sérieux....

      A part, ça, niveau intrigue, ça parte complètement dans tous les sens, avec un vrillage complet au milieu du roman avec le passage sur le Poker. C'est complètement sans intérêt, n'apporte rien à l'intrigue, et clairement c'est du nawak total.

      Les personnages secondaires sont plats et sans valeur. La meilleure amie, clairement, elle ne sert à rien, si ce n'est à ce mêler de ce qui ne la regarde pas.

      Et quand à la fin que je ne dirais pas ici, j'ai juste envie de dire : WHAT THE FUCK ?? C'est une fin digne de 2012 ou de 1952 ?? sérieux, quelle régression dans l'évolution des moeurs ...

      Bref;
      j'ai l'impression d'avoir regardé un reportage américain de Real TV, avec un couple à problème, futurs alcooliques et perdant leur thune au poker...

      De la part de Sev, 07 novembre 2012 à 23:26 | | Répondre
      • Hé hé moi j'ai adoré l'extrême, évidemment que c'est complètement irréaliste et heureusement parce que j'aime pas les psychopathes dans la vraie vie hein, mais dans les livres c'est une autre histoire (Edward Cullen lol) <3
        Bon j'ai pas trop aime l'épisode à Vegas et le coup de coucher en comptant les jours ma également horrifie mais j'ai eu tellement d'émotions extrêmes que je ne peux qu'adorer ^^

        De la part de Francesca, 08 novembre 2012 à 07:53 | | Répondre
    • J'ai cru comprendre qu'une adaptation du livre en film était en route, est-ce vrai? As-tu des infos là-dessus?
      Merci d'avance

      De la part de Booboo, 24 novembre 2012 à 19:36 | | Répondre
    • je viens de le dévorer en une journée !!!!!
      J'ai beaucoup aimé la première partie ou ils se tournent autour !!!
      mais effectivemment après c'est les montagnes russes !!!! et ça part un peu dans tous les sens !!!
      et Travis est un grand malade !!!!! surprotecteur maladif !!! y a du boulot !
      et quand Abby dit que c'est que quand ils sont ensemble que tout va bien... euh.. pas vraiment !! mais bon !!!
      mais c'est vrai qu'en note finale ça reste un très bon livre avec beaucoup d'émotions !

      De la part de Zaza, 26 décembre 2012 à 12:46 | | Répondre
      • Ils sont bien quand ils sont ensemble uniquement qund Abby ne flippe pas comme une malade lol

        De la part de Francesca, 26 décembre 2012 à 23:05 | | Répondre
    • Je viens de passer en revue et à la lecture de celle de Sev j'ai souri. je me revois en elle quand j'ai commencé à le lire mais maintenant je pourrais démonter ses arguments un à un mais là n'est pas le propos. (Soit dit en passant ce sont des amerloques, donc on évite de les transposer à nos mentalité d'européens et manière de faire ou d'appréhender les choses de la vie)

      Disons que pour moi la lecture c'est fait en deux temps : une incompréhension totale des réactions et agissement d'Abby puis après qu'ils aient "conclu", un sentiment de lanterne qui s'éclaire.

      Pour mieux appréhender les personnages il faut se mettre en tête que ces post ados ont un passé de "cinquantenaire avec enfances pourries" en filigranes.

      Ainsi j'ai tout simplement plus qu'adorer la seconde partie.

      Abby et Travis ont certainement grandis trop vite de part leur passés respectifs.
      Abby est donc une fille avec un passé qu'elle n'assume plus et fuit et s'attèle à faire tout ce qui est possible pour qu'il ne se rappelle pas à son bon souvenir jusque dans sa façon de se vétir ( au début) en petite fille modèle de l’Amérique profonde.

      Donc en plus d'être une fille, ce qui par définition est déjà une complication en soit, elle met un point d'honneur à rester dans la normalité qu'elle a retrouvé en s'exilant dans ce trou tout en devinant qu'elle ne le sera jamais vraiment.

      Ainsi lorsque la tentation personnifiée qu'est Travis pointe le bout de son biceps manucuré,... heu tatoué, elle sort sont arsenal de protection anti "retour dans le passé de Sin cité, la bien nommée Vegas" car non, décidément il y en a marre du péché ou de ce qui s'en approche. ce qui nous vaut sont comportement hiératique au possible mais, après tout elle n'a que 19 ans autant dire pas encore "fini" à l'instar de tous ces petits camarades d'ailleurs. Elle est tel le papillon attiré par l'ampoule bodybuldé et un tantinet macho, essaie de résister mais on sait tous comment fini le papillon. Ha la tentation, je vous assure, quelle calamité.

      Cette vision est facilement appréhendée et compréhensible quand on se remet dans le contexte la mentalité US ainsi, n'en déplaise à certain(e), j'ai retrouvé tous les ingrédients, pour le coup réalistes, de ce qui se passe là bas. Les anecdotes commentées plus haut n'ont rien de romanesques et j'ajoute même hyper real life (PS : pour le coup de compter les jours, je fais pareil tous les mois : shame on me, oups, mais bon quand on supporte pas la pilule on fait ce qu'on peut).

      Le Travis pour sa part je l'ai ADORé pour son "coté psy en manque" à combler. Certes il est d'un jalousie maladive, elle essaye de le guérir à coup de "je te plaque moi non plus, pour ton bien" ce qui m'a semblé d'une efficacité redoutable et judicieux puisqu’autrement il aurait fait le con ce béta. Elle le temporise et calme ses angoisses : il l'a tout de suite senti . Son petit coté vampire du sentiment m'a touché.

      Les personnages secondaires sans être incontournables remplissent bien leur rôles de "liant" à l'histoire de nos deux héros.

      La fin colle à la réalité (pas besoin de remonter le temps pour ca ) qui veut qu'une flopée de jeune (ou moins jeunes) se marient en traitre à Vegas sur des coup de tête et est dans la droite ligne d'une adaptation cinématographique car je soupçonne l'auteure de l'avoir écrit dans ce sens. Tout ce qui est dans l'air du temps au US comme ingrédients accrocheurs (encore une fois pour un publique US qui ne sera pas étonné de ce qui se passe dans le roman) tel que le mec qui se bat et qui est brillant (il existe vraiment et fait ses classes à Harvard champion poids moyen en Free Fight du MMA).

      En somme c'est un roman criant de vérité avec des perso "humain" et loin d'être fantasmés.
      J'attends le prochain tome avec impatiente. Merci Franny de nous avoir encouragé à le lire.

      De la part de lakklo, 09 janvier 2013 à 10:06 | | Répondre
      • J'ai toujours su que les ados américains étaient dérangés, mais s'ils sont vraiment comme ça, ça me fait peur lol
        Je vois que t'as retourné ta veste par rapport au début où tu les trouvais caricaturaux ^^

        De la part de Francesca, 09 janvier 2013 à 10:20 | | Répondre
        • j'ai participé bien involontairement à un spring break US : tu n'as pas idée à quel point mêe la jeunesse dorée peut être tarée! Les soirées qu'elle décrie avec tout l'attirail de pou qui va avec bah c'est tout à fait ca! Le campus et tout le tintouin le combats clando Vegas tout est du 100/100 real. Pour la contraception c'est pareil le filles s'en méfie et comme elle est chère on est plus capote là-bas ou méthode croise les doigts (c'est pas pour rien que les US sont dans les premiers en grossesses précoces des teenagers ).
          pour lTant que je ne savais pas pourquoi elle agissait comme ca et apparaissait bafable à souhait, oui, je trouvais les traits d'Abby un tantinet forcés mais surtout pour elle en fait je m'en rend compte. Par contre Carter l'est totalement.

          De la part de lakklo, 09 janvier 2013 à 11:05 | | Répondre
    • Bon, je viens de le finir. Mais qu'est-ce qui me prend de lire un truc pareil en période de partiels... lol
      J'ai pas autant détesté Abby que toi apparemment (xD), je la comprend dans beaucoup de moments où elle hésite^^ Par contre il faut qu'elle revoie sa définition de "meilleur ami" c'est pas humainement possible d'être aveugle à ce point !
      Autant la violence m'a pas dérangée dans le sens où Travis terrorise tout le monde donc ça me paraît normal que personne veuille s'y frotter, moi c'est surtout la banalisation de la méga-cuite qui m'a choquée !
      Nan mais c'est vrai à chaque fois qu'ils boivent tout le monde finit complètement bourré, y compris le conducteur, et dès qu'un évènement choquant se produit c'est "Tiens, le whisky ça détend" :O Franchement Travis frise l'alcoolisme, parfois.
      D'ailleurs la relation entre Abby et Travis m'a énormément rappelé du Bones/Cat^^

      Bon je m'arrête là sinon on y est encore l'année prochaine Juste une question : est-ce qu'ils comptent traduire 'Pigeon' ?? Parce que j'ai essayé de m'imaginer un mec appeler comme ça sa copine en français et ça va vraiment pas xD
      Merci de me l'avoir fait découvrir en tout cas !!

      De la part de laïlyana, 14 janvier 2013 à 14:03 | | Répondre
      • Je pense qu'ils garderont Pigeon lol
        Tiens l'alcool m'a moins dérangé que la violence, comme quoi mdr

        De la part de Francesca, 14 janvier 2013 à 20:48 | | Répondre
        • Moi j'ai été dérangée ni par l'un ni par l'autre, je pense que j'ai un problème Dr!!
          Mais je me suis demandé la même chose pour Pigeon, mais bon elle m'a tellement énervé qu'elle le mérite ce surnom en français mais bien pour le volatile.
          Et j'ai vu sur FB pour le défi du Travis tuesday( j'adore ca me rappelle le début Twilight) pressée d'être au 2 avril.

          De la part de Cel- yn, 14 janvier 2013 à 21:56 | | Répondre
        • Ben oui j'ai relayé et tout, et on l'a, je suis trop contente, j'ai hâte aussi!

          De la part de Francesca, 14 janvier 2013 à 23:16 | | Répondre
    • Hé bien à mon tour ! Je viens de finir le livre qui m'aura fait une nuit lol ! J'ai adore ! Je comprend lorsque tu dis qu'abby t'enerve car il y a beaucoup de moment où j'avais envie de la baffer lol et je suis aussi passée par différentes emotions . j'ai été choquée, triste, amusée, agacée ( rrr quand elle le laisse le lendemain....rrr), souriante... Bref tout !c'est vrai que la violence ne semble géner personne.... Le coup du pari était génial ! Rah je suis amoureuse de Travis même si il hyper protecteur\ collant avec elle ! Il m'a vraiment plus. Donc merci encore a toi pour cette belle découverte ! Je suis pressée de lire le point de vue de Travis ! Je pense que l'on comprendra mieux ses réactions excessives ! Merci Fran !!!!

      De la part de alizee Z, 13 février 2013 à 23:03 | | Répondre
      • De rien, super contente que tu aies aimé! J'ai précommandé Walking Disaster je vais sûrement le prendre en ebook aussi hihihi

        De la part de Francesca, 13 février 2013 à 23:43 | | Répondre
    • bonjour! Juste pour la p'tit info, j'ai précommandé Beautiful Disaster depuis mars sur amazon et leur dernière info est la sortie qui est à nouveau repoussée et prévue pour le 27 janvier 2014....snif snif!! je suis trop déçue!!! j'en ai marre de l'attendre, trop envie de lire!!!

      De la part de SwanCullen, 17 mai 2013 à 12:01 | | Répondre
      • Oh la vache janvier 2014?!!! Pourtant J'ai Lu avait annoncé officiellement novembre 2013

        De la part de Francesca, 17 mai 2013 à 13:16 | | Répondre
    • J'ai sur-aimé ! ça faisait longtemps que je n'avais plus été obsédé par un livre ce qui est arrivé avec celui-ci !
      Je suis sur la même longueur d'onde avec ton commentaire. Le côté psychopathe-amoureux transis m'a fait rêver et aussi flipper par moment. Parfois je me disais que c'était plus de l'amour mais de l'obsession acharné, mais au final, il est tout simplement au top, rempli d'émotions diverses et surtout extrême.

      Le comportement d'Abby me convenait au début, elle ne m'énervait pas, mais une fois que la concrétisation avec Travis à été faite, on aurait dit une autre personne, complètement déboussolée. Et parfois ça m'a bien énervée.

      AAAAHHHH J'AIME CE LIVRE !

      De la part de naikyy, 31 janvier 2014 à 11:33 | | Répondre
      • Hiiiiiiii faut vraiment qu'on se voit pour parler du livre ^^

        De la part de Francesca, 01 février 2014 à 17:31 | | Répondre
        • Ah oui oui oui !
          Je vais faire un détour par chez toi un des week end qui arrive si tu ne fais rien ! lol
          y'a de quoi papoter ! ^^

          De la part de naikyy, 03 février 2014 à 11:38 | | Répondre
          • Chouette chouette chouette!

            De la part de Francesca, 03 février 2014 à 21:01 | | Répondre
    • Je suis TOTALEMENT ENTIÈREMENT d'accord avec toi naikky!!!!!une chose est sûre en tous cas c'est qu'au final ce livre ne laisse pas indifférente et obsède même après plusieurs jours l'avoir fini... J'ai tellement hâte d'avoir la version Travis que ça énerve!!!!!! Grrr

      De la part de SwanCullen, 31 janvier 2014 à 14:46 | | Répondre
      • Le point de vue de Travis n'apporte pas grand chose, c'est pas un super roman surtout si tu connais l'histoire de BD par cœur, mais il y a un prologue et un épilogue de feu!

        De la part de Francesca, 01 février 2014 à 17:32 | | Répondre
        • ah oui??? oh ben mince!! Bon alors rien que pour le prologue et l'épilogue JE LE VEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUX !!!!! C'est frustrant de ne pas savoir s'il va sortir ni quand !!!! GRRRRRRR mais bon je prie, croise les doigts pour que ce soit proche, TRES proche...

          De la part de SwanCullen, 03 février 2014 à 09:44 | | Répondre
          • Je te rejoins dans ton dernier commentaire, je le veux aussi !!!

            De la part de naikyy, 03 février 2014 à 11:39 | | Répondre
    Nouveau commentaire