Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

30 octobre 2012

  • Looper, Rian Johnson
  • Looper

    Synopsis

    Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

    Mon avis

    Le point de départ de Looper est assez intriguant et intéressant, il s’agit vraiment d’une histoire originale, et non une adaptation de roman, un remake ou une suite, et qui aura mis de nombreuses années avant de voir le jour. Le traitement de l’univers de l’histoire par Rian Johnson, à la fois auteur du script original et réalisateur, est mené de manière rythmée et efficace.

    Comme l’a dit Rian Johnson lors d’une séance de questions réponses qui a eu lieu après la projection du film, il ne faut pas trop se pencher sur le concept du time travel qui est utilisé dans le film, car tout n’est pas logiquement expliqué. Le time travel est pour lui de la fantasy et non quelque chose de scientifique, donc il n’a gardé que quelques règles afin de bâtir son univers. Néanmoins, il a certains déroulements d’évènements bien précis dans sa tête, et on peut se tirer les cheveux à explorer les domaines des possibilités et des alternatives.

    Une fois qu’on n’intellectualise plus trop l’idée, on passe un très bon moment dans ce futur apocalyptique. Le contraste entre le monde de pauvreté extrême et le groupe des loopers qui stocke des lingots d’or est saisissant et voulu par Rian Johnson. Celui entre la ville détruite et la campagne est également frappant, surtout que les champs sont un terrain propice à l’imagination pour certains films d’horreur.

    Joseph Gordon Lewitt qui est un grand ami de Rian Johnson est toujours aussi épatant et j’avoue que sa voix rocailleuse m’a fait vibrer, j’aime beaucoup cet acteur. Emily Blunt est également très juste et émouvante dans son rôle de mère courage.

    Une mention vraiment spéciale à Pierce Gagnon, un tout jeune acteur qui m’a fait penser à Damien la malédiction et qui a réussi à me faire vraiment flipper avec sa bouille à la fois mignonne et inquiétante. Son jeu est assez époustouflant et on le voit comme un égal lorsqu’il s’adresse aux autres acteurs adultes.

    Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu Bruce Willis dans une scène les guns à la main et canardant tout le monde, c’était à la fois hilarant et jouissif. On sent que tous, acteurs comme réalisateur, se sont bien amusés à tourner ce moment.

    Rian Johnson s’est beaucoup inspiré des œuvres de Katsuhiro Otomo, Akira et Domu. Il a une grande admiration pour son travail. D’ailleurs, la vision d’un monde dans l’Asie du futur est assez pertinente. Le réalisateur nous a confié que certaines scènes devaient être tournés en France, mais que le budget, assez minime pour un film de science-fiction, n’a pas suivi alors ils ont décidé de tourner à Shanghai lorsque le distributeur chinois les a invités.

    Des petits clins d’œil à l’actualité et aux références pop-culturelles qu’on a tous, de l’action à gogo et des acteurs formidables, Looper est un divertissement spectaculaire qui ne conviendra pas à toute la famille car certains moments sont assez violents, mais qui fera passer un bon moment aux spectateurs.

    Looper sort demain, merci Raphaël pour la projection et la rencontre avec Rian Johnson!

    Dazzled par Francesca dans Films et Séries - 2 Messages


    Vos messages

      T es en mode cinoche en ce moment!
      C est pas trop mon style de film, mais je suis sûre que mon homme va aimer, Bruce qui degomme tout c est tout ce qu'il aime.

      Petit hs, j ai ''nettoyé'' mon pc et maintenant je dois à chaque fois retaper mon pseudo et mail il y a plus la touche se souvenir de moi !

      De la part de cel-yn, 30 octobre 2012 à 09:59 | | Répondre
      • C'était plus le concept de Time travel qui m'intéressait mais c'est pas qu'un film de gros bras heureusement, il y a de l'émotion avec le petit garçon notamment.

        Je sais pour le nom j'ai essayé de faire qq chose mais pour le moment j'ai pas trouve la solution :s

        De la part de Francesca, 30 octobre 2012 à 11:02 | | Répondre
    Nouveau commentaire