Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

23 février 2021

  • A Court of Silver Flames, Sarah J Maas
  • A Court of Silver Flames

    Présentation de l’éditeur

    Nesta Archeron has always been prickly – proud, swift to anger and slow to forgive. And since the war – since being made High Fae against her will – she's struggled to forget the horrors she endured and find a place for herself within the strange and deadly Night Court.

    The person who ignites her temper more than any other is Cassian, the battle-scarred, winged warrior who is there at Nesta's every turn. But her temper isn't the only thing Cassian ignites. And when they are forced to train in battle together, sparks become flame.

    As the threat of war casts its shadow over them once again, Nesta and Cassian must fight monsters from within and without if they are to stand a chance of halting the enemies of their court. But the ultimate risk will be searching for acceptance – and healing – in each other's arms.

    Mon avis

    Plus de 2 ans et demi que j’attendais ce spin off d’ACOTAR, et encore j’ai compté la novella ACOFAS qui n’était pas indispensable à part le teaser sur Nesta et Cassian précisément. Mais au final, celui-ci est repris au début de ce nouveau roman, donc il n’y a rien de perdu.

    Nesta ne fait pas partie de mes personnages préférés de la saga originelle, et n’en fera jamais partie. Question de caractère. Mais ce n’est pas important car j’ai aimé suivre son parcours et je la trouve admirable dans sa lutte pour sa santé psychique et sa volonté d’aller au bout de son opinion. Elle a vécu des évènements traumatisants, et plutôt que de travailler dessus et aller de l’avant, elle s’est renfermée sur elle et sa haine de soi et repousse tout le monde. Ce comportement destructeur déroute ses proches qui ne savent pas comment l’aider et de ce fait la laisse seule face à ses démons. Sarah J Maas a déclaré que même si elle ne pouvait pas comparer sa vie à celle de Nesta, elle a vécu les mêmes affres mentales et a mis pas mal d’elle dans le personnage, ce qui rend le contexte encore plus touchant. Finalement, même si Cassian est présent à chaque étape, elle seule a puisé au fond d’elle les ressources pour s’en sortir, pas après pas, respiration après respiration. J’ai particulièrement aimé un côté d’elle qu’on ne pensait pas qu’elle aurait, son goût pour la lecture de romances, sa volonté inflexible, à tort ou à raison, son courage et sa loyauté quoique chacun dise. On découvre de nouveaux personnages en même temps que Nesta, dont l’originale House of Wind pleine de surprises, et j’ai trouvé cette famille de cœur encore plus belle que celle de sang. Ce nouveau squad réserve les moments les plus émouvants du livre et j’espère que tous auront leur histoire développée et conclue de manière heureuse.

    J’ai appris après ma lecture que SJM considérait ce roman, ainsi que ceux qui suivront, comme des romances stand alone avec néanmoins un fil rouge pour toute la saga. J’ai quand même trouvé que l’intrigue était très maigre, comparé à la densité des univers créés par cette auteure auxquels on était habitué. Je suis déçue par le fait qu’on n’avance pas vraiment sur l’après-guerre, car il reste encore des menaces, notamment avec les reines humaines et le comportement de Tamlin. Nous avons quand même une dernière partie pleine d’action et d’émotions, comme si un coup d’accélérateur a été passé avant le finish.

    SJM s’est donc focalisée sur Nesta, son évolution psychologique, et son couple avec Cassian. Elle s’est bien lâchée en écrivant des scènes de sexe nombreuses et détaillées qui n’ont rien à envier aux romances pures et dures. Je ne sais pas si ça apporte beaucoup à ce que j’attends de ses livres, mais ça fait passer résolument la saga dans la catégorie réservée aux adultes. Derrière ses airs de guerrier impassible se cache chez Cassian un cœur vulnérable et une dépréciation de lui-même qui le fait parfois douter de la conduite à tenir avec Nesta. Mais son envie d’aider la jeune femme est plus fort que tout et leur relation va devoir survivre en priorité à leurs peurs de s’ouvrir aux autres.

    Même si l’intrigue n’avance pas vraiment, on continue néanmoins à suivre certains personnages, Rhys et Feyre en tête. Ils ne sont plus les protagonistes principaux et on les voit à travers les yeux moins énamourés de Nesta et Cassian, ce qui rend notre cher Rhysand beaucoup moins sympathique avec son comportement alpha. Ça fait bizarre.

    J’aime beaucoup suivre les romances des personnages, mais j’aime aussi les batailles, les tractations politiques et stratégiques de la fantasy de SJM. Avec ACOSF, on était davantage dans la bataille mentale que livrait Nesta, un roman sûrement plus personnel pour l’auteure, que j’ai beaucoup aimé suivre. J’aimerais juste que le fil rouge promis soit plus consistant par la suite.

    PS : Je comprends la signification de la couverture (aucun rapport mais le roman est finalement sorti le jour de Mardi Gras!) mais j'ai trouvé que l'éditeur n'avait pas fait d'effort, il y avait d'autres choses plus jolies à faire en lien avec l'histoire.

    A Court of Silver Flames

    Dazzled par Francesca dans Livres fantastique - 0 Messages
    Tags :


    Vos messages

    Nouveau commentaire