Le monde de Francesca

Mes coups de coeur de tous les genres littéraires... et plus encore!

17 février 2012

  • Arlequin, Laurell K Hamilton (tome 15)
  • Arlequin

    Présentation de l’éditeur

    La vie d’Anita est décidemment pleine de surprises ! Malcolm, le chef de l’Église de la Vie Éternelle, qui la considère comme une créature nuisible et corrompue, lui demande son aide contre des créatures si redoutées qu’aucun vampire ne prononce jamais leur nom : les Arlequin.

    Les ennuis commencent : une boîte portant le nom d’Anita est déposée à un endroit où elle était certaine de la trouver. Niché dans le papier de soie se trouve un masque blanc dépourvu de traits. Le fait qu’il soit blanc est une bonne nouvelle, selon Jean-Claude : cela signifie que les Arlequin se contentent de les surveiller... pour le moment.

    Anita aura grand besoin du soutien de ses amants pour faire face à ce qui l’attend. Jean-Claude et Richard vont devoir se montrer des alliés solides ; Micah et Nathaniel devront donner tout l’amour et le soutien dont ils sont capables, et Anita devra faire appel à Edward, le tueur impitoyable, pour l’aider à protéger les siens. Elle est l’exécutrice des vampires, mais les Arlequin ont le pouvoir de la juger et de l’exécuter, elle !

    Mon avis

    Après le décevant Danse macabre, le quinzième tome de la saga Anita Blake relève le niveau avec une intrigue consistante et intéressante ainsi que le retour d’Edward, un des seuls éléments de la vie réelle d’avant de celle qui n’était que releveuse de zombies au tout début. Anita semble avoir peu à peu le contrôle sur l’ardeur, car celle-ci lui laisse du répit dans ce volet de l’histoire. Les scènes de sexe sont donc un peu moins nombreuses, même si elles sont toujours aussi extrémistes.

    Nathaniel prend vraiment une place que je trouve importante dans le récit, pour mon plus grand plaisir car il s’agit d’un personnage intéressant, plus complexe qu’il n’y parait et très attachant. On ne s’y trompe pas car Anita, qui a un cœur tout mou en vérité fond pour ce garçon pour lequel elle éprouve de forts sentiments.

    Il est dommage que Jean-Claude conserve une place si marginale depuis plusieurs tomes car il a été l’un des premiers à être aux côtés d’Anita et Laurell K Hamilton ne se donne plus trop la peine de creuser ce personnage. Quant à Asher, qui est tout aussi intéressant et intriguant, il est seulement cité.

    Edward est donc de retour avec plusieurs protagonistes qui vont donner des sueurs froides à notre héroïne. Le personnage d’Olaf est vraiment fascinant bien que terrifiant. Il a vraiment sa place dans un polar de tueur en série psychopathe et a un comportement qui fait peur à Anita mais également Edward, et Dieu sait si ces deux-là sont des durs à cuire concernant les monstres.

    Dans une longue saga comme celle-là, on s’attache aux personnages et on suit avec passion leur évolution dans l’histoire, mais il est toujours bon qu’une vraie intrigue serve de fil rouge à l’ouvrage pour que ça ne soit pas ennuyeux, et ici, c’est réussi. L’intervention des Arlequin et leur menace planant sur tout le livre forme un bon suspense qui permet d’être happé dans l’histoire et qui donne envie de continuer la lecture. Malgré les pavés que Laurel K Hamilton publie tome après tome, la lecture est finalement rapide.

    Ce tome 15 fut plus intéressant à lire, espérons que la suite continue dans la même veine!

    Anita Blake, Tome 15 : Arlequin

    Dazzled par Francesca dans Laurell K Hamilton - 11 Messages
    Tags :


    Vos messages

      Je suis d'accord avec toi, ce tome marque pour moi un léger retour aux sources pour Anita! J'en suis au tome 20 et je trouve que les scènes se sexe sont de moins en moins présentes

      De la part de Sabruhu, 17 février 2012 à 11:28 | | Répondre
    • Tant mieux parce que ça commençait a être ennuyeux comme la pluie l'ardeur!

      De la part de Francesca, 17 février 2012 à 13:32 | | Répondre
    • 20 tomes !! Mais c'est sans fin cette série !

      De la part de Melann, 17 février 2012 à 19:11 | | Répondre
    • Y a pas Asher !!! Je suis dégoutée, c'est un personnage que j'aime beaucoup et qui m'a beaucoup touché :'(

      De la part de Aurore, 17 février 2012 à 21:05 | | Répondre
    • Melann, et encore, le tome 21 est sur les rails, et Laurell n'est pas prête de s'arrêter!

      De la part de Francesca, 18 février 2012 à 09:30 | | Répondre
    • Cette serie m'intrigue fort, mais JAMAIS AU GRAND JAMAIS je n'aurai le courage et la volonte de lire 20 tomes et plus! Pardonnez moi pour cette phrase mais : Cette serie est commerciale, c'est certain. Je n'ai jamais rencontre une serie aussi volumineuse =O

      De la part de Sarah, 18 février 2012 à 13:07 | | Répondre
    • Hallelujah! Ah je suis tellement contente de ton avis. J'étais prête à zapper ce tome tant les derniers m'ont déçu. Et puis surtout avec le retour d'Edward, c'est d'autant plus cool si l’histoire est meilleure!

      De la part de Lulu, 19 février 2012 à 17:28 | | Répondre
    • Moi aussi j'ai failli abandonner, mais mes copines fans d'Anita m'avaient dit que ce tome 15 était mieux, et elles avaient raison (ou alors mon niveau d'exigence avec cette saga a tellement baissé que je deviens indulgente lol)

      De la part de Francesca, 19 février 2012 à 17:53 | | Répondre
    • J'ai beaucoup aimé ce livre, déja par le retour d'Edward, mais aussi par les scene de batifollages moin presentent: on s'interresse plus à l'intrige qu'a la vie sexuelle d'Anita "Dance Macabre" est un des livre les moin intéréssant qu'il m'ai été donné de lire. En ce qui me concerme j'adore Nathaniel et Jason, je suis préssée de lire "Blood Noir" sachant qu'il est essentiellement concentré sur ce dernier. Seulement d'apres ce que j'ai vu, les critiques ne sont pas bonnes =')

      De la part de Cyrielle, 23 février 2012 à 13:30 | | Répondre
    • C'est dommage j'adore Jason aussi!

      De la part de Francesca, 23 février 2012 à 13:55 | | Répondre
    • Il y aura en tout 22 tome peut être plus mais le 22 sera "affliction" en anglais bien sur

      De la part de ocelena, 28 décembre 2012 à 01:44 | | Répondre
    Nouveau commentaire